En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Vous customisez vos figurines ? Vous créez des dioramas ou avez d'autres projets en tête ? N'hésitez pas à mettre vos réalisations ici ou à nous en parler. Les tutoriaux sont les bienvenus !

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Mar 28, 2012 18:09

Chapitre 45:
Le Body Change (Je sais pas pourquoi, mais je trouve que cette attaque a un nom super érotique. Pas vous? Non, mais je sais pas, imaginez un homme ou une femme (selon votre orientation sexuelle) super sexy, et il/elle vous dit: "Tu veux faire un peu de body change, baby?" Non? Ca vous titile pas?)



¦ Un fracassant et surpuissant combat va bientôt avoir lieu ! Entre le terrible Capitaine Ginue et le grand, surdivin [élision] Gok... Encore une élision... Snif... C'est cruel... Vous savez, j'ai moi aussi un cœur et... Attendez, j'enclenche le CD avec des violons tristes pré-enregistrés. Voilà ! C'est parfait. Donc, je disais que j'ai moi aussi un cœur qui peut être blessé par des actes aussi vils... 'Blang !' Eeeeeh ! C'était pas la peine de détruire ma chaîne hifi, même si c'est un appareil tellement démodé que les plus jeunes lecteurs risquent de ne même savoir de quoi je parle ! ¦
SAN999 : Tais-toi et narre !
¦ Comment puis-je narrer en me taisant... ? ¦
SAN999 : Euh... Tu... Je... Hum... Tu peux... Euuuuh... Mais ta gueule ! C'est une façon de parler ! Narre !
¦ Bon ! Bon ! Pas la peine de s'énerver ! Bon... Il faut que je retrouve mon calme... Snif ! Snif ! ¦
SAN999 : Arrête de renifler cette vieille culotte !!!
¦ C'est la seule que j'ai réussi à voler à Mlle Bulma. La sentir me redonne de la force. J'ai aussi le slip de M. Yamcha, mais c'est moins symbolique. ¦
SAN999 : Narre pour l'amour du ciel !! Avant que je ne doive changer le rating de cette parodie ! Et range-moi cette culotte et ce slip sales !!!!
¦ Roooh ! Calmez-vous un peu ! C'est pas bon pour la tension tant d'énervement ! C'est pas parce que vous êtes en train d'écrire sur la banquette arrière d'une voiture louée sentant le pipi de chien que cela excuse tant d'agressivité ! 'Bratatatata !' Kyaaaah ! Me tirez pas dessus ! ¦
SAN999 : Ne raconte pas ma vie privée !!!!
¦ Okay ! Okay ! Pardon ! Donc, je disais qu'un combat capable de bouleverser toutes les réalités aura bientôt lieu ! Qui vaincra !? Dieu Gokû pourra-t-il vous protéger, chers lecteurs, de la chute du quatrième mur sur vos têtes !? ¦


GINUE : Ce gars-là... Malgré sa stupidité et le fait qu'il ne fait que penser à bouffer et à se mettre à poil, je suis sûr qu'il cache sa puissance.
GOKU : Papillon ! Reviens !
JEECE : D'un autre côté, pour cacher quelque chose, il faudrait qu'il ait l'intelligence pour ça... ¦ Dit-il en sortant du mascarpone et un morceau de pain. ¦
GINUE : Arrête de courir après ce papillon et vient te battre !
GOKU : Oooooh...
NARUTO : Et moi, je fais quoi ?
GINUE : Euh... Toi, t'es censé rester là, tant que l'auteur n'a toujours pas décidé s'il t'utilisera pas. Donc... Attends dans le coin, là-bas.
NARUTO : Oh... Je peux en profiter pour me bronzer tout nu ?
GINUE & JEECE : Non !!!!!!
JEECE : Et puis, tu t'es déjà bronzé tout à l'heure, non d'une tourte au fromage !
NARUTO : Ce n'était pas moi, mais mon vrai moi. Moi, je ne suis que le double de moi. Mon vrai moi est parti avec Krilin et Gohan. Comme c'est mon vrai moi qui a bronzé, tout à l'heure, cela signifie que moi, j'ai pas encore accompli cet acte, car même si je suis le double de moi, c'était mon vrai moi qui a pris la décision, pas moi.
JEECE : T... Ta gueule ! Essaie pas de m'embrouiller ! C'est pareil ! C'est vraiment une journée stressante aujourd'hui ! Cela me donne envie de manger plein de fromage ! ¦ Dit-il en mordant dans son pain au mascarpone. ¦
GINUE : Quand t'es nerveux, tu as besoin de manger du fromage. Quand tu es triste, tu as besoin de manger du fromage. Quand tu es heureux, tu as encore besoin de manger du fromage. Quand tu t'ennuies aussi. Quand tu as peur, quand tu es excité, quand tu es impatient, quand tu es amoureux, tu as toujours envie de manger du fromage...
JEECE: Le fromage, c'est boooon! Image*
GINUE: Parfois, Jeece, ta passion du fromage m'effraie un peu...
GOKU : Dis ! Tu veux bien me donner un peu de ton fromage ???
JEECE : Non !!!!! C'est à moi ! Rien qu'à moi ! Tu n'auras rien !
GOKU : Allez ! Sois pas égoïste ! Donne-m'en un peu !
JEECE : Noooooon !!!!
GOKU : Donne-moi du fromaaaaage !
¦ M. Goku se met à pourchasser M. Jeece pour lui prendre son fromage. ¦
JEECE : Tu ne toucheras pas à mon fromage ! Espèce de dégénéré !
GOKU : Donne-moi de la bouuuuuuuuffe !!!!
GINUE : Ca suffit ces bêtises, oui !?!
GOKU & JEECE : Fromaaaaaaaaaage !!!!!
¦ Avec une adorable veine supplémentaire sur le crâne (que seule moi pourrait remarquer, car je suis sa plus grande fan et que je connais exactement le nombre de veines qu'il a sur le crâne, leur forme et leur position), le grand Capitaine Ginue arrive derrière le divin Goku et lui donne un coup sur la tête et se met entre lui et l'adorable M. Jeece. ¦
GOKU : Toi ! Ne te mets pas entre moi et mon fromage !
JEECE ¦ apparaissant derrière le Capitaine Ginue, en se tirant une paupière ¦ : C'est mon fromage, sale singe ! ¦ Il croque alors goulûment dans sa tartine de mascarpone. Ce que j'aimerais être cette tartine ! ¦
GOKU : Fromaaaaage !
¦ Il fonce sur M. Jeece. Mais M. Ginue le retient. Cependant, Goku est tellement puissant qu'il en fait vibrer toute la planète, entrainant M. Ginue avec lui ! ¦
GINUE : C'est pas vrai ! Me dites pas que je suis en train de me faire dominer par un gars qui veut se battre pour un bout de fromage !
¦ Pendant ce temps, M. Jeece, qui a mis une toque de cuisinier, a installé le matériel pour une fondue suisse. Et pendant qu'il la prépare, il prend un morceau de pain et l'y trempe, puis le rapproche de la bouche de Goku. ¦
JEECE : Tu en veux, hein ? ¦ Il ramène le morceau de pain trempé dans la fondue dans sa propre bouche. ¦ Ben, t'en auras pas !
¦ Les yeux de M. Goku s'injectent adorablement de sang. Et M. Ginue, malgré sa surpuissance, a encore plus de mal à le retenir !¦
GOKU : Donne-moi à manger !!!!!!
GINUE : Nom d'un pas de danse kazakh ! Jeece ! Cesse de l'énerver !
¦ M. Jeece se met à préparer, puis à manger de la raclette. ¦
GOKU : Mangeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer !!!!!!
GINUE : Guaaaah ! Il me traîne comme si j'étais un vulgaire sac de patate ! Jeece ! Ca va se payer ! Maintenant, mon attaque spéciale ! Exercices de danse ! Le pont ! ¦ Utilisant une force incommensurable, M. Ginue soulève M. Goku et se penchant en arrière, il enfonce M. Goku sur le sol ! Créant un cratère si gigantesque qu'une onde de choc se propage et de la lave en fusion commence à sortir du cratère ! Puis, il le relâche. ¦ Break dance ! ¦ Soulevant ses jambes, M. Ginue pose une pointe de sa corne sur le sol et se met à tourner sur lui-même en écartant les jambes. En même temps qu'il fait vrombir toute la planète, il frappe ainsi Goku qui se reçoit des trilliards de coups, le propulsant ainsi sur une lointaine planète qu'il explose en passant, avant d'arriver vers votre écran d'ordinateur et de le traverser en le brisant ! Et il passe aussi à travers vos murs ! Votre maison s'écroule sur vous ! ¦
GINUE : Oui, bon, ça va ! Ta gueule ! On a compris ! En plus, rien de tout ça n'est arrivé !
¦ Ooooh... ¦
GINUE : Bref ! Reprenons ! Capoeira !
¦ M. Ginue enchaîne alors des coups acrobatiques et très rythmés ! Comme une danse mortelle ! M. Goku esquive du mieux qu'il peut ! Tout vibre ! Même le vide de l'espace ! Face à un si terrible enchaînement ! Mais soudainement, le Grand Dieu Goku s'énerve ! ¦
GOKU : Ca suffit ! Tu ne m'empêcheras pas de manger !
¦ M. Ginue est alors éjecté jusque... ¦
GINUE : Jusqu'au monde réel, bla bla bla ! On a compris !
¦ Mais... ¦
GINUE : Quoi qu'il en soit, cet homme est terriblement puissant! Tellement puissant que je crois que je vais en faire la danse de la peur ! ... Quoi... ? Me regardez pas comme ça ! Mon alter-ego de l'anime s'est carrément mis à se rouler en boule en se jetant partout, dans l'océan, sous le sol, et tout et tout. C'était totalement névrosé! Alors je peux bien danser !
JEECE : Oh ! La danse de la peur du Capitaine Ginue ! Quel spectacle rare ! Vite ! Préparons des canapés au fromage pour savourer les spectacle !
GOKU : Je pourrais avoir en avoir un peu ?
JEECE : Oui, bien sûr !
GOKU : Merci !
GINUE : Vous vous bagarriez jusque-là parce que vous vouliez pas partager ce fromage ! Et là, soudainement, plus de problème !?!?
GOKU & JEECE : Nan.
GINUE : Espèces de... Bon ! Du calme ! Il faut que je me concentre ! La danse de la peur, donc !
¦ Sur une musique musique très épurée et un éclairage minimaliste, le grand Capitaine Ginue commence alors sa danse symbolique au croisement entre la danse paralytique et le spectacle de mime. Très lente, elle montre bien le côté oppressif du monde et... ¦
C-18 : Bon, j'interromps ce monologue ennuyeux à mourir, mais pourrais-tu me donner quelques uns de tes canapés, Jeece ?
JEECE : Hmm ? Qui es-tu ?
C-18: Une cyborg.
JEECE: Et que fais-tu là?
C-18: Rien.
JEECE: ... Bref ! Oui, tiens !
C-18 : Merci !
GOKU : C-18 ! Qu'est-ce que tu fais là ? T'as amené à manger?
C-18 : Euh... Non... C'est juste que ça faisait longtemps que je n'avais pas fait une apparition inopinée, alors...
GOKU : Un appétit de son rhino grillé ? Le rhino de qui?
C-18 : … Je vois que tes neurones sont toujours en pleine guerre civile, toi...
GOKU : Un civet de grive ?
C-18 : Rien... Laisse... Qu'est-ce que c'est encore que ce spectacle, au fait... ?
GOKU: Ben, je sais pas. Je me suis juste assis parce qu'il y avait à manger.
C-18: Arrête d'essayer de me piquer des mèches de cheveux, toi, la narratrice psychopathe!
¦ Ooooh... ¦
JEECE : Chuuut ! Vous m'empêchez de profiter du spectacle et de mes délicieux canapés au fromage !
¦ Après quelques heures, le Capitaine Ginue finit son dernier pas de danse, en se recroquevillant sur lui-même. 'Clap! Clap! Clap!' Magnifique! Magnifique! ¦
GINUE: Merci, merc... Mais qu'est-ce que...?! Dites-donc, vous quatre! Vous êtes pas gênés! Vous faites un pique-nique en plein durant mon spectacle!
¦ Ah tiens! Des grillades! Pendant que Mlle C-18 grille le poisson pêché par M. Gokû, M. Jeece prépare des mets en fromage et l'autre s'occupe des boissons. Ils sont tous en tenues de plage. ¦
GOKU & NARUTO: On voulait se mettre tout nu, mais les deux méchants ont pas voulu...
C-18 & JEECE: Manquerait plus que ça!
¦ Je peux manger un peu avec v... ¦ 'Bratatatata!'
¦ GOKU & C-18 & JEECE & NARUTO: Kyaaaaah! Arrête de nous tirer dessus! ¦
NARUTO: Arg...
GINUE: Vous arrêtez vos conneries, bande de rustres inattentifs! On reprend là où on en était!
C-18: Bon! Moi, je vais y aller, avant que l'auteur ne décide aussi de me mitrailler! A plus!
GOKU: Au revoir, C-18!
JEECE: Très sympa cette fille!
GOKU: Oui, c'est vrai! Dommage qu'elle n'amène jamais à manger.
JEECE: Ni de fromage.
¦ Que faites-vous M. Ginue? ¦
GINUE: J'enterre le clone de l'autre gamin blond, là... Je l'ai tué accidentellement en lui tirant une balle en plein milieu du front avec ma mitraillette. C'est fragile ces ninjas adolescents...
JEECE: Bah! De toute façon, l'auteur avait prévu de tuer soit celui-ci, soit celui qui est parti avec les deux petits tout à l'heure. Cela fait d'une tomme deux coups!
GOKU: Noooooooon! M. Tout-Nuuuuuu! Bouh-ouuuuuh! Ne nous quitte pas!
¦ Oh! Que c'est émouvant! M. Goku s'est tellement attaché à cette bestiole qu'il s'effondre devant le tumulus de l'autre, se cachant ses beaux yeux plein de larmes (que je m'empresse de récolter). Allons, M. Goku, ne pleurez pas! Je veux bien devenir votre nouvel animal domestique ou votre nouvelle compagne de nudisme! ¦
GOKU: Non! C'est pas pareil! Toi, t'es une scie à pattes!
GINUE: Une psychopathe, tu veux dire?
GOKU: Oui, aussi... En tout cas, on peut pas la manger!
GINUE & JEECE: ...
GOKU: Snif! Il va me manquer... ... ... Vous croyez que si je le nettoie de toute la terre, je peux le manger?
GINUE & JEECE: Non!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
GOKU: Ooooh...
GINUE: Bref! Reprenons! Cet appareté a assez duré! Tu es sur-puissant! Tu dois très certainement être un Super Saiyen légendaire!
GOKU ¦ reprenant un air grave et sérieux, en se mettant debout ¦ : Je suis effectivement un mangeur de hyènes, et pas seulement la sienne. Celle de qui, d'ailleurs?
¦ M. Ginue et M. Jeece en tombent à la renverse de stupeur. ¦
GOKU: Et c'est quoi des gendères? Ca se mange?
¦ M. Ginue et M. Jeece tombent vers le ciel de stupeur, car la planète Namekk s'est elle-même renversée de stupeur. ¦
GINUE: Sérieusement... Il faut en finir... ... J'ai une idée! Oh! Un hamburger volant se dirige vers nous!
GOKU: Où ça!? Où ça?!!? ¦ Dit-il en se retournant avec son adorable innocence! ¦
GINUE: Body Change!
¦ Un rayon incroyablement aveuglant qui fait vibrer l'air et l'Au-Delà se dirige alors vers M. Goku! Un énorme flash aveugle alors les lecteurs! ¦
GOKU-GINUE: Ben non, y a rien... C'est pas drôle... Mais... Pourquoi il y a un miroir devant moi, tout d'un coup?
GINUE-GOKU: ... Il est si con que ça?
JEECE: Je crois que oui.
¦ M. Goku se rapproche de M. Ginue et se met à le toucher avec ses adorables doigts... Ou plutôt ceux de M. Ginue. ¦
GOKU-GINUE: Tiens? Le miroir est tout mou et chaud... Et mon reflet fait pas la même chose quoi...
GINUE-GOKU: Mais... Mais... Arrête! Tu m'agaces!
GOKU-GINUE: Oh! Et le miroir parle aussi!
GINUE-GOKU ¦ frappant tendrement M. Goku ¦ : Arrête tes conneries, je te dis!
GOKU-GINUE: Aïe! Mais pourquoi tu me tapes, reflet! Méchant reflet! Méchant!
GINUE-GOKU: Je suis pas ton reflet, espèce de demeuré congénital! Je suis Ginue dans ton corps! Ginue!!!
GOKU-GINUE: Ah? C'est qui Ginue?
GINUE-GOKU: Le gars violet avec des cornes avec qui tu t'es battu et dont tu as le corps, maintenant!! Suis un peu!
GOKU-GINUE: Ah. ... Mais... Mais mon dieu! Quelle horreur!
GINUE-GOKU ¦ prenant un magnifique air satisfait et sadique, une expression que je n'ai jamais vue sur le visage de Goku. Vite! Une photo! ¦ : Enfin tu réalises!
GOKU-GINUE: Mon estomac est devenu plus petit! Je ne pourrais plus manger autant qu'avant!
¦ M. Ginue tombe à la renverse. Ah! Que j'aimerais être le sol sur lequel il tombe ¦
GINUE-GOKU: Il est vraiment con... Cela dit... C'est étrange, mais j'ai tout d'un coup super faim! Il faudra que je fasse la danse de la faim, quand je serai arrivé au vaisseau.
JEECE: Ah non! Pas encore! Elle est fatigante la danse de la faim! Surtout s'il n'y a plus les autres!
GINUE-GOKU: Tu feras ce que je te dis, et c'est t...
GOKU-GINUE: Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!!!!!!!!!!!!!! C'est la fin de ma vie! Je... Aaaaaaah! Ouiiiiin!!
GINUE-GOKU & JEECE: Il s'est roulé en boule sur lui-même et semble dans un état catatonique...
GINUE-GOKU: Bon, allons-y, Jeece, il commence à me faire un peu flipper.
¦ Ils s'envolent au loin. ¦


¦ Ainsi le Capitaine Ginue a pris le magnifique, adorable, divin [élision] corps de M. G... ... Marre... Le corps de M. Gokû, quoi... Que va-t... ¦
GOKU: Noooooon!!! Mon estomac! Je ne pourrai plus manger autant qu'avant! Bouh-ouh-ouh!
¦ Snif! Cela me brise le coeur de le voir comme ça... ¦
GOKU: Ouin! C'est horrible!
¦ Quels cris déchirants... Si vous voulez je peux digérer la nourriture à votre place, M. Goku. Vous la mâchez, puis vous la régurgitez dans ma bouche. ¦
GOKU: Beurk! C'est dégoûtant!
NARUTO: Dis celui qui voulait manger mon clone, tout à l'heure...


* Le visage de Jeece vient du manga Lovely Complex, par Aya Nakahara.
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Dim Avr 08, 2012 20:11

Désolé du retard! ^^' C'est le dernier chapitre que j'ai en stock, donc, il faudra beaucoup plus longtemps pour les suivants.



Chapitre 46:
Grouillette (Ce chapitre est dédié à toutes les grenouilles qui souffrent dans le monde, en silence. Envoyez vous aussi grenouille au 81 978 et répondez VIE si vous voulez les sauver ou MORT, si vous trouvez que ce sont des êtres infâmes qui méritent tous de mourir écrasés dans une meule (auquel cas, ce ne serait vraiment pas sympa, mais bon, c'est le processus démocratique).)



¦ Au dernier chapitre, M. Ginue a fait sien le corps de M. Gokû, les unissant en un seul être à tout jamais. ¦
GINUE: C'est quoi cette façon de raconter ce qu'il s'est passé?? Et prend pas cette voix sexy quand tu racontes cette histoire! Si ma femme lit ça, elle va se faire des idées!
GOKU: Rends-moi mon estomac!!!
GINUE: Toi le demeuré, tu me fiches la paix!
¦ Que va-t-il arriver maintenant que M. Gokû a abandonné son corps à M. Ginue, qui a décidé d'en abuser en l'emportant vers de nouveaux cieux. ¦
GINUE : Ca suffit tes allusions yaoi, oui ?!?
¦ Nous retournons donc au vaisseau de M. Freeza où nos magnifiques héros et le truc les accompagnant... ¦
NARUTO : Tu pourrais au moins m'appeler MONSIEUR Truc...
¦ Ils essaient en vain de réconforter M. Vegeta, qui est inconsolable depuis qu'il nous a fait grâce de nous montrer son corps princier dans une baignade batifolante avec M. Gokû et le truc. ¦
NARUTO : Cette parodie devient de plus en plus dégradante à mon égard... Snif...


KRILIN : Petit, petit ! Viens ! Aller ! Sors de derrière cette patte du vaisseau ! N'aie pas peur !
VEGETA : Arrête d'agiter ta brindille ! Je ne suis pas un chat !
KRILIN : Alors cesse de te comporter en enfant et sors de ta cachette. Tu viens à peine d'entrer dans le camp des gentils, ce qui était ton rêve depuis toujours. Tu vas pas tout gâcher maintenant pour une simple baignade dans ton plus simple appareil !
VEGETA : Mais comment veux-tu que je fasse face aux lecteurs, maintenant qu'ils ont vu mon zgouizgoui ?
GOHAN : Voyons, M. Vegeta, soyez raisonnable. Les lecteurs n'ont pas pu voir la moindre chose, puisque ce récit burlesque n'a aucun support visuel et se constitue simplement d'un support textuel.
VEGETA : Mais même... Je suis terriblement gêné. Je serai maintenant le nudiste aux yeux de tous.
KRILIN : Mais non... On était très peu nombreux à avoir assisté à ça. Gohan et moi promettons de ne plus jamais en parler. Gokû s'en fiche et aura vite tout oublié. Ginue et Jeece vont bientôt mourir et si le blondinet survit à Namekk, je veux bien chanter une chanson ridicule dans un jardin public un dimanche en pleine journée sous des cerisiers en fleur.
NARUTO : Eh !!!!
KRILIN : Je t'assure que tu ne crains rien, Vegeta.
¦ ... Voilà les photos où on voit M. Gokû et M. Vegeta se baignant tout nus sur une plage de Namekk !!!!! C'était trop cool !!!!!!! Hmm... Je devrais rajouter trois points d'exclamation. Voilà ! Je clique sur publier ! Maintenant, tous mes dizaines de millions d'amis sur Facebook vont être verts de jalousie ! ¦
VEGETA, KRILIN, GOHAN & NARUTO : ...
VEGETA : Ouiiiiiin ! Ma vie est fichue!!!!
KRILIN : Allons ! Ne dramatise pas !
NARUTO: Moi, je comprends même pas de quoi il se plaint...
KRILIN : Et puis, enlève ce sac de papier de ta tête, ça fait mauvais genre.
GOHAN : De plus, vous avez bien exposé le reste de votre corps au monde. Je ne vois pas pour quelle raison vous cachez à présent votre faciès. C'est une action tout à fait futile.
VEGETA : Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !!!!!
KRILIN : Oh ! Et puis zut ! T'as qu'à bouder ! Gohan, tu as le détecteur, non ? Regarde si tu trouves les dragon balls.
GOHAN : Fort bien ! ¦ D'un geste gracieux, M. Gohan sort alors le détecteur. ¦ D'après cet appareil de haute technologie, les précieuses sphères magiques et dragoniques se situent dans cette direction, à l'endroit même où est planté cette affiche sur laquelle il est écrit :
« Attention ! Grenouille dangereuse ! »
KRILIN & GOHAN : ... Une grenouille dangereuse... ?
¦ Sort alors une petite grenouille de derrière le panneau. ¦
GROUILLETTE : Croâ !
KRILIN & GOHAN : ... ¦ Oh ! Quel silence religieux ! ¦ Bwah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
KRILIN : Une grenouille dangereuse ! On aura tout lu ! Allez, on va prendre les dragon balls.
NARUTO: Ben, quoi? Moi, j'ai connu plein de grenouilles super dangereuses.
¦ Nos incroyablement vaillants héros se dirigent alors vers la dangereuse grenouille. ¦
NARUTO: Vous pourriez au moins m'écouter...
¦ Mais soudainement, M. Gohan se fige. ¦
GOHAN : A... Attendez !
KRILIN : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
GOHAN ¦ prenant un air grave ¦ : Je viens tout juste de réaliser une chose absolument vitale pour notre survie. Mes connections synaptiques et la communication qu'elles ont établie entre elles me signalent qu'il y a un fort taux de probabilité que ceci soit un piège perfide destiné à nous mettre à mal.
NARUTO: Les grenouilles sont plus fortes qu'on ne le croirait.
KRILIN : Comment ça ? Comment une grenouille pourrait...
GOHAN : Réfléchissez, donc, vaillant mais imprudent compagnon ! N'avez-vous donc jamais vu cette galéjade en de nombreuses oeuvres humoristiques ? Une chose qui semble parfaitement inoffensive, mais pourtant absolument létale ! Parfois sous cette forme exacte !
KRILIN : Tu veux dire qu'en fait, cette grenouille serait réellement dangereuse, malgré les apparences... Maintenant que tu le dis, il me semble avoir déjà vu quelque chose dans le genre dans Garfield. Même si ce n'était pas avec une grenouille, c'était quelque chose comme ça... Mon dieu ! Tu as raison ! C'est affreux ! Nous avons failli nous faire avoir!
NARUTO: Je ne vois pas ce qui vous surprend. J'ai connu des tas de grenouilles puissantes et elles ont des pouvoirs dont la description va être éludée car l'auteur ne connaît pas assez bien mon manga. ¦ J'élude donc. ¦
KRILIN: Incroyable ! Les grenouilles sont donc des êtres si puissants!?
GOHAN: Il est cependant à noter qu'il s'agit de Naruto dont nous palabrons... Que quelque chose ait pu l'impressionner ne signifie point que cela serait aussi le cas pour nous, qui sommes des êtres en tout point supérieures à cet être pathétiquement faible qu'est notre garçon aux cheveux dorés.
KRILIN: T'as pas tort...
NARUTO: Ehhhhh!!!
KRILIN: Reste à savoir quel genre de pouvoir a cette grenouille. Car je pense que si elle est là, elle est autrement plus puissante que celles rencontrées par Naruto.
GOHAN: Fort probablement. Peut-être a-t-elle des glandes produisant un venin létal en à peine quelques secondes.
KRILIN: Ou qu'elle crache des flammes aussi chaudes que le Soleil.
GOHAN: Ou encore qu'elle peut si elle le souhaite absorber notre énergie jusqu'à ce que mort s'en suive.
KRILIN: Ou nous arracher la peau d'un seul regard.
GOHAN: Ou créer des paradoxes spatio-temporels qui nous détruiraient à l'échelle quantique.
KRILIN: Ou nous transformer en bonbons.
GOHAN: Ne soyez pas ridicule, voulez-vous. Quel monstre digne de ce nom aurait un pouvoir aussi grotesque?
KRILIN: T'as raison. Désolé.
NARUTO: Sinon, je peux aller lui demander. Je parle un peu grenouille.
KRILIN: Waaah! Je n'en reviens pas! C'est incroyable!
GOHAN: Je suis moi-même pantois de stupéfaction!
NARUTO: Hé! Hé! J'ai pris "grenouille" en deuxième option de langue à l'école.
KRILIN: Hein? Non, on ne parle pas de ça.
GOHAN: Nous nous ébahissons en réalité devant le fait qu'il semblerait qu'une chose incroyable est sur le point de se produire.
NARUTO: Quoi donc?
GOHAN & KRILIN Tu/vous va/allez servir à quelque chose.
NARUTO: Vos gueules! Bref! Allons voir! Grombl! Espèces d'ingrats. Aller! Petite grenouille, parle, quel est ton pouvoir?
GROUILLETTE: Croâ!
NARUTO: Hmmm...
GROUILLETTE: Croâ! Croâ!
NARUTO: Je vois...
KRILIN: Qu... Qu'est-ce qu'il y a...?
GOHAN: À voir vos traits tendus, il semble évident que vous avez appris une information d'une grande gravité...
NARUTO: Eh ben... En fait...
GOHAN & KRILIN: Oui?
NARUTO: Elle a un accent namekk et je pige que dalle.
GOHAN & KRILIN: ...
'Bim!' 'Paf!' 'Bam!'
NARUTO: Aaaaah! Mais arrêtez de me passer à tabac! Surtout en gardant une expression neutre! C'est effrayant!
¦ Oh ! Que j'aimerais être à sa place ! Frappez-moi aussi ! ¦
GOHAN & KRILIN : Non !!
GOHAN : Quel va donc être à présent notre plan d'action... ?
KRILIN : Ah ! J'ai une idée !
GOHAN : Laquelle donc ?
¦ M. Krilin prend alors l'autre comme le sac à patates qu'il est. ¦
NARUTO : Eh ! Qu'est-ce que tu fais ?
KRILIN : Je vais t'utiliser comme appât.
NARUTO : Quoi !?!? Non, mais ça va pas non !!! Lâche-moi ! Aaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!
¦ M. Krilin lance le truc en pâture à la grenouille. ¦
KRILIN : Retournons-nous, Gohan, mieux vaut ne pas voir ça.
GOHAN : La raison abonde en votre sens.
GROUILLETTE : Croâ !
NARUTO : Aaaah ! Non, ne me fais pas de mal ! Non, ne t'approche pas ! Aaaaaah ! Elle me monte dessus ! Elle va... Elle va... Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!! ... ...
GROUILLETTE : Croâ !
NARUTO : ... Ben... C'est juste une grenouille normale...
¦ M. Gohan et M. Krilin tombent à la renverse de façon très gracieuse. ¦
GOHAN & KRILIN : Quoi !?!?
GROUILLETTE ¦ assise paisiblement sur l'autre ¦ : Croâ !
GOHAN & KRILIN : ...
GOHAN ¦ rougissant adorablement ¦ : Ceci ne s'est jamais produit.
KRILIN ¦ rougissant mignonnement ¦ : Nous n'avons jamais passé quasiment deux pages à nous inquiéter du danger potentiel d'une grenouille.
NARUTO : Peuh ! Je vais me venger ! Je vais vous faire chanter ! Mwah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
KRILIN : Et toi, tu n'as pas hurlé comme un gamin avec une voix sur-aigüe parce qu'une grenouille normale t'étais montée dessus.
NARUTO ¦ rougissant pathétiquement ¦ : ... Une grenouille... ? Quelle grenouille... ? Hum...
KRILIN : On s'est compris. Déterrons ces dragon balls.
¦ Ils se mettent alors à creuser. Les trois soleils tapant très fort et leurs efforts ajoutant à la chaleur qui envahit leur corps, fait alors perler de la sueur sur leur front et leur corps musculeux. Bientôt, ils enlèvent leurs t-shirt révélant leurs torses d'Apollon. Ils prennent alors chacun une bouteille d'eau minérale et boivent une gorgée, laissant des gouttes couler le long de leurs lèvres inférieure, puis leurs mentons et poursuivant leur course sur leurs gorges. Ils prennent alors leurs bouteilles et en déversent le contenu sur leurs visages et... ¦
KRILIN : T'as bientôt fini de raconter des conneries, oui ! Ca fait longtemps qu'on a fini de creuser et on a même pas sué !
GOHAN : Cessez de vivre vos fantasmes dans ce récit parodique, je vous prie ! D'autant qu'au vu du fait que vous m'incluez, cela a une inquiétante tendance à tourner au shôtacon !
¦ Oooh... ¦
NARUTO : Ouais, je suis peut-être nudiste, mais j'ai un peu de décence !
¦ T'étais pas inclus dans la description... ¦
NARUTO : ... Quelque part, je trouve cela vexant. Même si je devrais m'y être habitué...
JEECE : J'ai un peu de mal à comprendre ce qu'il se passe, ici...
GINUE : Moi aussi, mais on dirait qu'ils ont trouvé les dragon balls.
GOHAN, KRILIN & NARUTO : Aaaaaah !! Les ennemis sont là !
KRILIN : Mais... Gokû... ?
GOHAN : Que faites-vous donc avec l'un de nos ennemis, père ? Vous seriez-vous acoquiné avec lui ?
KRILIN : Non. Le connaissant, son côté demeuré a convaincu Jeece de rejoindre notre camp, par désespoir.
GOHAN : Oh ! Il est vrai que malgré son nombre incalculable de défauts, père sait au moins tourner les êtres maléfiques vers le bien, grâce à son innocence sans bornes.
GINUE : Hé ! Hé ! Je ne suis pas Gokû ! Je suis... ¦ Il fait un magnifique pas de danse auquel je donne la note de 2000 sur 10. ¦ Ginue !
KRILIN : Hein ? T'es resté trop longtemps au soleil ? Ou ton Q.I. a encore baissé ?
GINUE : Non. Je suis vraiment Ginue. J'ai utilisé une technique qui s'appelle le Body Change, permettant d'échanger le corps avec quelqu'un. J'ai donc échangé mon corps avec ce Gokû. Jeece en est témoin.
JEECE : C'est tout-à-fait ça. Je le jure sur toutes les fromageries de l'univers que c'est la stricte vérité, aussi vraie que ce Babybel que j'ai dans ma poche.
GOHAN : Dans ce cas, je vais tester vos élucubrations. Pourriez-vous me dire ce que signifie le mot que je viens d'employer justement, "élucubrations" ?
GINUE : Hein... ? Ben, ça veut dire "divagation", quand on raconte n'importe quoi, quoi.
KRILIN : Mais alors, tu n'es...
GOHAN : Papa !!!!
¦ M. Gohan se précipite alors vers M. Ginue et le prend dans ses bras, pendant que M. Krilin et l'autre tombent à la renverse (le dernier moins gracieusement que le premier). ¦
GINUE : Eh ! Mais lâche-moi ! C'est gênant !
KRILIN : C'est pas ton père !!!!!!!!!!
GOHAN : Bien sûr que si, voyons ! Que racontez-vous donc ? Cessez de déblatérer des sottises !
KRILIN : ... T'en as juste marre de ton vrai père et tu veux en profiter pour avoir un père plus normal, n'est-ce pas...?
GOHAN ¦ prenant un air adorablement innocent ¦ : Mais pas du tout, voyons. Vous vous méprenez. C'est mon père. Je le sais tout au font de mon âme.
KRILIN : Cesse de fai...
GOKU : Rends-moi mon estomac !!!!!
¦ M. Gokû arrive alors précipitamment en fonçant sur M. Ginue, pour sauver son fils des griffes de celui-ci ! Il se met alors à le tabasser avec une violence encore jamais vue ! Provoquant des tremblements de terre à Hawaii comme un certain papillon y provoque des tempêtes ! Il laisse parler sa colère sur l'horreur que M. Ginue avait osé faire subir à M. Gohan.. ¦
KRILIN : Je crois que ça ne vaut même plus la peine de faire attention à ce que raconte la narratrice.
JEECE : Ouais, je te le fais pas dire, nom d'un camembert passé de date !
KRILIN : Tu parles juste pour rappeler que t'es là, n'est-ce pas ?
JEECE : ... Oui.
GOHAN : Ne touchez pas à mon papa !!!
GOKU : Mais Gohan !? Pourquoi tu me frappes !?
¦ M. Krilin tombe magnifiquement à la renverse, mais je le rattrape à temps. Oh ! M. Krilin, vous avez de si beaux yeux ! ¦
KRILIN : Lâche-moi !!! Brrr ! J'en ai la chair de poule.
¦ Ooooh... Il se précipite alors vers M. Gohan et lui donne un magnifique coup sur le crâne. ¦
GOHAN : Aïe ! Mais que vous prend-t-il ? Il s'agit là d'une agression caractérisée des plus injustifiées !
KRILIN ¦ prenant avec une fureur sur son beau minois, le magnifique col de M. Gohan ¦ : Tu vas arrêter tes âneries tout de suite !
GOHAN ¦ boudant adorablement ¦ : Pfff... Si l'on ne peut plus badiner...
GOKU : Ecoutez ! Moi, je suis pas moi, je suis moi, et lui, c'est pas lui, mais c'est lui !
GOHAN, KRILIN & NARUTO : ... Plaît-il... ?
GOKU : Il m'a volé mon estomac et il est pas moi, il est lui !
KRILIN : Heureusement que nous avons déjà compris la situation... Sinon on serait encore là au siècle prochain, en attendant qu'il dise les choses de façon claire...
GOHAN : En tout les cas, si ce sinistre individu qu'est le Capitaine Ginue a dérobé le corps de mon père, il fera meilleur usage encore de l'incroyable puissance de père ! Nous allons en pâtir !
GOKU : Au fait, l'auteur m'a donné un billet que je dois vous lire.
¦ Sort un billet de sa poche et se concentre. ¦
GOKU : ... ... ... Je... Je comprends rien... Vous pouvez le lire à ma place ?
NARUTO : Donne, ça fait un moment que je n'ai plus eu de texte. Je vous lis : « En fait, Ginue ne peut pas encore exploiter toute sa puissance. Il faut d'abord qu'il s'habitue à son nouveau corps. Vous pouvez donc le battre, pour l'instant. J'ai dû prendre la liberté d'intervenir, parce que malheureusement, ce Gokû est un peu cognitivement dysfonctionnel pour comprendre ça tout seul. Bisouxxx. » C'est signé San999 et il y a dessiné un petit coeur à côté.
GOHAN : Voilà une information qui va nous être fort utile !
KRILIN : Hé ! Hé ! Nous allons t'écraser !
GINUE : Eh ! C'est pas juste ! Jeece occupe-toi d'eux, en attendant que je puisse exploiter toute ma nouvelle puissance.
JEECE : Bien ! Laissez-moi juste le temps de terminer ma tartine au Kiri.
VEGETA : Attendez ! Je suis là !
KRILIN : Vegeta !?
GOHAN : Vous êtes sorti de votre état catatonique ?
GOKU : Salut Veggie !
VEGETA : C'est une aubaine pour moi ! Je ne pouvais pas me venger de l'humiliation que m'a fait subir Gokû, car étant devenu un gentil, je ne pouvais plus tuer un autre gentil (même si vous l'avez fait allègrement à plusieurs reprises, mais cette parodie n'en est plus à ça près, niveau cohérence). Mais dans cette situation, une fois que j'aurai tabassé Jeece, je pourrai me défouler sur le corps de Gokû et avoir ma vengeance indirecte sans quitter le camp des gentils ! Mouah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
KRILIN : Non, mais faut arrêter de rire comme ça. C'est un rire de méchant.
VEGETA : Ah ? Excuse. J'ai pas encore beaucoup d'expérience en tant que gentil. C'est quoi déjà le rire des gentils ?
KRILIN : Ben, juste Ha ! Ha ! Ha !
VEGETA : Quoi ? C'est tout ? Un rire banal ? Mais c'est nul !
KRILIN : C'est le contrat, mec ! Tu deviens gentil, tu gagnes les avantages des gentils, en étant un personnage qui reste en vie et qui devient récurrent, mais tu perds le droit aux rires marrants.
VEGETA : Pfff ! Tant pis...


¦ Un combat de titans va commencer pour récupérer le magnifique corps de Gokû ! Je vais d'ailleurs essayer de le prendre pour moi et ensuite je le garderai dans du formol ! ¦
TOUS : Ca va pas, non !!!!!
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Précédente

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron