En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Vous customisez vos figurines ? Vous créez des dioramas ou avez d'autres projets en tête ? N'hésitez pas à mettre vos réalisations ici ou à nous en parler. Les tutoriaux sont les bienvenus !

Messagepar San999 » Mar Juil 24, 2007 10:56

Chapitre 50 :
La course-poursuite (Oui, oui. C'est bien le chapitre 50 ! Pourquoi devrions-nous suivre des conventions sociales parfaitement ineptes qui veulent que des nombres se suivent de manière logique ?)


¦ Au dernier chapitre, nos incommensurables héros que sont Krilin et Gohan ont assisté, impuissant à l'atroce spectacle du dépeçage commis sur de pauvres Nameks innocents par l'ignoble et surpuissante armée de Freezer. ¦
FREEZER, ZABON, DORIA & APPLE : On a dépecé personne !!! C'est toi qui as des fantasmes horribles !!
¦ Les valeureux Nameks se sont cependant bien défendus et ont anéanti une grande partie de l'impressionnante armée de Freezer, la réduisant à quatre personnes (toutes aussi formidablement puissantes les une que les autres, cependant). Mais leur homérique courage n'a pas suffit, et Doria les a vite éviscérés. ¦
DORIA : ... Décidément... Y' a pas moyen...
FREEZER : Et puis on est pas tous "aussi formidablement puissants les uns que les autres"... Apple est nul...
APPLE : Hééééé !
FREEZER : Quoi ? Tu veux me contredire... ?
APPLE : Euh... Non... Non...
FREEZER : Et je reste bien plus fort que Zabon et Doria...
¦ Cependant, nos légendaires héros se sont décidés à intervenir pour sauver le dernier survivant, Dende. Mais voyons ce qui va se passer à présent. ¦

FREEZER, ZABON, DORIA & APPLE : Nyeh ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé !
GOHAN & KRILIN : On est mal...
NARUTO : Ne vous en faites pas ! J'ai la super technique pour les battre !
GOHAN : Ciel ! Mais...
NARUTO : Je suis aussi faible qu'un machin-truc-bidule incompréhensible ! Oui, je sais ! Tu pourrais me laisser faire ! Faites-moi confiance, pour une fois !
GOHAN : Ma foi, je suppose que cela ne coûte rien d'essayer... Faites donc.
NARUTO : Bien ! Tajū Kage Bunshin no Jutsu !
¦ L'autre se multiplie soudainement en plusieurs dizaines ! Quelle horreur ! Ça, ça fait vraiment peur ! ¦
NARUTO : La ferme ! C'est pas fini ! Harem no Jutsu !
¦ Tous les "l'autre" se transforment soudainement en un tas de jeunes femmes nues. ¦
NARUTO : Nyah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Voici ma plus terrible technique !
TOUS : ...
FREEZER, ZABON, DORIA & APPLE : Et... ?
NARUTO : ... Ben, ça marche pas... ?
GOHAN ¦ frappant majestueusement l'autre ¦ : Évidemment que non, vil fripon ! Ce sont des formes de vies extraterrestres parfaitement dissemblables des humains, sauf un, mais qui est visiblement homosexuel...
ZABON : Hé !
GOHAN : Comment voulez-vous qu'une " technique" aussi lubrique puisse leur faire un quelconque effet ?
ZABON : Je ne suis pas homosexuel ! Juste précieux !
DORIA : Moi, en revanche, je le suis...
SAN999 : ... Les lecteurs n'ont pas envie de connaître vos orientations sexuelles, merci...
NARUTO : Bah... Je peux essayer de faire des femmes extraterrestres, alors...
GOHAN : Ventre Saint Gris ! Epargnez-nous donc une telle horreur ! Ne saisissez-vous donc pas que ce genre de tactique ne peut fonctionner que sur des êtres parfaitement lubriques ? M. Krilin, ne pensez-vous pas comme m...
¦ En se retournant gracieusement, Gohan constate qu'une magnifique goutte de sang perle dans la partie sublime qui fait lieu et place de nez chez Krilin. Gohan tombe alors à la renverse de manière tout à fait charmante. Bien, prenons ma pipette pour prendre un peu du sang anasal de M. Krilin. ¦
GOHAN : Débauché !
KRILIN : Hé ! Touche pas à mon sang ! Pauvre névrosée !
¦ Kyaaaah ! Qu'il est bon de se faire frapper par son idole ! Bien, à présent que la technique de l'autre nul n'a pas fonctionné, nous allons pouvoir passer aux choses sérieuses ! ¦
NARUTO : Ça suffit de parler de moi de manière aussi méprisante ! 'Paf !'
¦ Aïe ! … Tu viens de me frapper… ? Tu viens de me frapper ?!? ¦
NARUTO : Euh… Oui, mais je… Euh… Je… Gloups !
GOHAN : Morbleu, mais cette rossarde vient de sortir le bâton magique ! Cet artefact appartient pourtant à ma famille !
KRILIN : Encore un truc qu'elle a sûrement piqué…
¦ Personne ne me frappe à part mes idoles !!! Bâton, grandis ! ¦ 'Paf !!!!!'
NARUTO, GOHAN, KRILIN & DENDE : Kyaaaaaaaaaaaaaaahhh !!!
FREEZER : Gg… Elle vient de les éjecter tous les quatre à des kilomètres !
¦ Oh ! Mon dieu ! Noooon ! Sans… Sans le vouloir, j'ai aussi frapper mes idoles ! Kyaaaaaaaaaah ! J'ai frappé mes id… ¦
DORIA : Euh… Elle vient de tomber dans les pommes… Vite, Apple, la trousse de premier secours ! Pendant ce temps, je lui fais du bouche à bouche ! 'Paf !!!' Aïe !!! Mais… Pourquoi vous m'avez frappé… ?
FREEZER : On a pas que ça à faire ! Poursuis ces gosses immédiatement !
DORIA : Mais pourquoi moi ? Pourquoi pas Zabon ?
FREEZER : Parce que Zabon a la peau bleue…
DORIA : Quel est le rapport… ?
FREEZER : Aucun ! Tu les poursuis, et c'est tout !
DORIA : Oh ! Ça va ! Ça va !
¦ Le gracieux Doria s'envole alors à la poursuite de nos vaillants héros. ¦
ZABON : Tiens déjà réveillée ?
APPLE : Il faudra qu'elle me dise où elle voit de la grâce chez Doria…
¦ Freezer et Zabon haussent d'une manière harmonieuse leurs épaules. Pendant ce temps. ¦
KRILIN : Pour une fois que cette narratrice a pu nous servir à quelque chose !
GOHAN : Nous n'avons pu prendre la poudre d'escampette que grâce à son incroyable hystérie ! Mais pour une fois, il s'agissait d'une hystérie normale, comme celles que mère ou Mlle Bulma peuvent en faire… Qui aurait pu prévoir que cette psychotique pouvait manifester des comportements normaux…
NARUTO : Et puis, c'est aussi grâce à moi, qui ai pu faire une jolie diversion grâce à mon Harem no Jutsu ! Bwah ! Ha ! Haaaaaa ! Me frappez pas !
GOHAN & KRILIN : Il m'énerve ! Il m'énerve ! Il m'énerve ! Il m'énerve !
GOHAN : Ah !
KRILIN : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
GOHAN : Mon intellect supérieur m'a enfin indiqué quelle pouvait être l'utilité de cet être insignifiant ! Il nous sert tout simplement de défouloir pour évacuer toutes nos frustrations !
NARUTO : Kôa ?!?
KRILIN : Oui ! Tu dois avoir raison !
NARUTO : Hééé !!!
DENDE : Dîtes… Vous allez finir par me dire qui vous êtes… ?
DORIA : Nyah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Je vous ai rattrapé ! Vous allez souffrir !
KRILIN : Euh… Plus tard, si tu veux bien… Pour l'instant… Fuyons !!!
¦ Ils décampent le plus vite qu'ils peuvent à la vitesse phénoménale que seuls de grands héros peuvent atteindre. ¦
KRILIN : Hé ! Lâche ma jambe, toi !
NARUTO : Pas question !
KRILIN : Qu'il est collant !
¦ La poursuite continue alors encore quelques minutes fort passionnantes. ¦
DORIA : Bon ! Vous allez arrêter de fuir, oui ! Aller à sa cette vitesse est très mauvais pour la peau de mes épines crâniennes…
KRILIN : Oh ! C'est vrai ?
DORIA : Ben, oui…
KRILIN : J'ai une crème hydratante, si tu veux…
NARUTO : Qu'est-ce que t'as à parler à notre poursuivant en pleine course-poursuite, toi ?!? Tu veux pas lui proposer le thé, aussi, t'en que tu y es !?!
KRILIN & DORIA : Oh ! Toi la ferme !
DORIA : Tu veux bien me donner cette crème ?
KRILIN : Ok ! Mais dans ce cas, il faut abandonner ta poursuite…
DORIA : Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir raconter à Freezer… ?
KRILIN : Ben, t'as qu'à lui dire que je t'ai aveuglé avec une technique bizarre, qu'on s'est caché et que tu as préféré détruire tout le paysage pour ne pas nous laisser fuir…
DORIA : Ok ! On fait comme ça, alors !
KRILIN : Marché conclu !
¦ Ils stoppent la course-poursuite effrénée. Krilin donne à Doria une crème hydratante. ¦
DORIA : Merci !
KRILIN : Tiens, voici aussi un baume pour les épines !
DORIA: Oh ! Merci beaucoup !
KRILIN : Et voici aussi… Bon… Narratrice, rends-moi mon shampooing nauruan…
¦ Mais pourquoi… ? ¦
KRILIN : Rends-le-moi, c'est tout !!! … Merci…
¦ Snif ! ¦
KRILIN : Tiens ! Voici un peu de ce shampooing nauruan. Essaie-le. Tu verras, il est génial !
DORIA : Oh ! Merci infiniment ! Je vais m'empresser de l'essayer ! Aller à plus ! Ciao !
KRILIN, GOHAN, NARUTO & DENDE : Bye !
¦ Pendant ce temps, au village Namek. ¦
FREEZER : Dis, où sont passés tous nos scooters… ?
ZABON : C'est sûrement cette narratrice qui les a volés…
FREEZER : Grmbl ! Sale… !

¦ Bien, nous sommes donc arrivés à la fin de ce sublissime chapitre ! Où nos vaillant nous ont encore fait montre de leurs incroyables, mais néanmoins véridiques capacités ! Mais que va-t-il se passer au chapitre suivant ? Vous le saurez en lisant la suite ! ¦
SAN999 : Un instant ! Avant de conclure, je voudrais, vous rappeler quelque chose : Nous en sommes au cinquantième chapitre !
TOUS ¦ pensant ¦ : C'est pas le cinquantième chapitre… C'est juste toi qui ne sais plus compter…
SAN999 : Snif ! Quelle émotion ! Merci à tous mes fidèles lecteurs ! Pour vous montrer ma gratitude, tous les personnages vont vous interpréter "Dragonball Z" d'Ariane Carletti en sol mineure.
TOUS : Laisse tomber cette histoire de chorale !!! On t'a déjà dit qu'on ne chanterait pas !!
SAN999 : Décidément, ils sont têtus…
¦ Moi, je veux bien chanter, mais seulement si c'est pour mes idoles… ¦
TOUS : …
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Lun Juil 30, 2007 00:25

Chapitre 31:
Au revoir Doria (Oui, j'ai repris la numérotation normale, parce que certains lecteurs se sont plaints car ils croyaient avoir raté vingt chapitres.)


¦ Après avoir sauvé Dende d'une mort affreuse, nos grands héros que sont Krilin et Gohan… ¦
NARUTO : Si je n'avais pas été là, ils l'auraient laissé crever !!!
DENDE : Quoi ? C'est vrai ?
GOHAN & KRILIN : Mais non ! Mais non ! Il délire !
NARUTO : Menteurs !!!
GOHAN & KRILIN : ♪ Whistle ! ♫
¦ Oh ! Quelles belles auréoles, vous avez là ! Donc, nos vaillants et angéliques héros de mon cœur se sont rendu compte qu'ils ne seraient pas de taille face à l'immonde cruauté des assaillants, et ont opté pour un repli stratégique afin de mettre au point un meilleur plan d'attaque. Ils ont ensuite été sauvagement pourchassés par Doria, mais ont fini par le semer, grâce à une stratégie de Krilin, digne de Zhuge Liang. ¦
KRILIN, DENDE & NARUTO : C'est qui lui ?
GOHAN : Un grand stratège chinois du IIIe siècle après Jésus Christ, il officia donc à l'époque des Trois Royaumes. Il servit Liu Bei, le dirigeant du Shu qui s'érigeait contre les royaumes du Wei et du Wu. Il rejoint l'armée Shu en l'an…
KRILIN, DENDE & NARUTO : Oui ! Oui ! On s'en fout de ces détails ! Ta gueule !
GOHAN : Grombl !
KRILIN : En revanche, je suis étonné qu'elle connaisse autre chose que Dragonball.
¦ En fait, j'ignore de qui il s'agit. C'est l'auteur qui voulait que je le place, afin d'étaler son savoir et d'avoir l'air intelligent. ¦
SAN999 : Fallait pas dire que je te l'ai demandé ! Je vais passer pour un pédant, moi, maintenant !
TOUS ¦ : Mais tu es pédant ! ¦
SAN999 : Grombl !
¦ Bref ! Voici la génialissime suite ! ¦

DORIA ¦ Se mettant le baume donné par Krilin sur ses épines crâniennes ¦ : Aaah… Cette crème hydratante et ce baume spécial épines crâniennes ont l'air super efficaces ! Je sens déjà leurs effets ! J'ai conclu une super affaire ! Bon, répétons une dernière fois : "Ô Môsieeeeur Freeeeeezer ! J'ai fait de mon mieuuuuux ! Mais ils ont réussiiiiis à m'éblouiiiiir avec une technique bizarreuh ! Et se sont cachééés ! Mais j'ai quand même tout détruit ! Comme ça, ils sont très morts ! Na !" Voilà ! Cela devrait être convainc… Kyaaaaaaaaaah !!!
¦ Doria est propulsé à l'eau par un coup très puissant. Il finit par sortir de l'eau avec la délicatesse d'un cygne. ¦
DORIA : Buaaah ! Peuf ! Peuf !
¦ Un être extraordinaire atterrit alors en face de Doria. ¦
DORIA : !! Végéta !!
VEGETA : Pour toi, ce sera Grand Prince Végéta à la puissance et à la beauté inégalée !
DORIA : Et puis quoi, encore ?!? C'est Zabon et moi, les beautés de... Oh ! Mon dieu, mon baume, ma crème hydratante et mon shampooing nauruan !! L'eau les a dissout ! Ils sont maintenant inutilisables, Végéta ! C'est pas sympa !
VEGETA : Un baume ? Une crème ? Un shampooing ? C'est quoi cette histoire ?
DORIA : À cause de toi, j'ai perdu tous les produits de beauté que je venais d'acquérir ! T'as intérêt à me dédommager ! Tiens ! T'as qu'à me donner ton détecteur et je te pardonnerais !
VEGETA ¦ désignant noblement son doux visage ¦ : Ce détecteur ?
DORIA : Non, celui du poisson que j'ai croisé en plongeant tout à l'heure... Biensûr ce détecteur !
VEGETA : Dans ce cas : Viens là, toi ! Tiens ! Je te le donne !
¦ Oh ! Merci infiniment !!! Quelle extase !! Vous voulez le lécher ? ¦
VEGETA : Non !
DORIA : Espèce de...
VEGETA : Si tu veux ce détecteur, il va falloir que tu le lui reprennes ! Niark !
DORIA : Grombl ! Donne-moi ça, toi !
¦ {Grognements indescriptibles.} ¦
DORIA : Kyaaaaah ! Mes épines ! Elle m'a arraché deux épines !
¦ Aller ! Vite ! Dans du formol ! ¦
DORIA : Mon dieu ! Nooooon ! Je suis horriblement laid, maintenant !
VEGETA : Qu'est-ce que tu délires ? T'as toujours été aussi hideux que tous ceux qui sont pas moi, et en plus tu pues comme un durian*... C'est pas deux épines en moins qui vont changer quoi que ce soit...
DORIA : Hééééééé ! Et puis d'abord, pourquoi tu as fait ça ? Tu as aussi besoin du détecteur !
VEGETA : Niéééh ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Je suis maintenant capable de repérer les puissances par la pensée ! Nanananèreuh ! Toi tu pourrais pas, car t'es nul ! Mais moi, je suis le meilleur !
DORIA : Je te rappelle que je suis meilleur que toi !!
VEGETA : Ah ? Alors pourquoi ne m'attaques-tu pas ? Je sais pourquoi... Tu as appris que je n'étais plus comme avant lors de mon combat contre Kiwi, et tu es effrayé... Tu l'as su par ton détecteur, hein ? Ma puissance actuelle...
DORIA : De quoi tu parles... ? Kiwi est parti avant même que le moindre combat n'ait pu commencer...
VEGETA : Aaaargh ! J'avais oublié ! Satané Kiwi ! À cause de lui, j'ai raté tout mon effet ! Quand je le retrouverais, je le tuerais !
DORIA : Mais avant, il faudrait que tu puisses me vaincre ce qui m'étonnerait ! Niaaaah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Wooooh ! Super Spyke Machin Truc Bidule Attack !!!
¦ Le grand et belle être rose qu'est Doria lance alors une attaque qui impressionnerait Dieu lui-même ! {en même temps, c'est pas dur...} Une multitude incroyable de kikohas font alors exploser le paysage. C'est vraiment une technique incroyable !!! Quelle puissance ! Quel combattant ! C'est vraiment un terrible guerrier ! On sent tout le poids de son expérience de soldat de Freezer ! ¦
VEGETA : Hé ! T'as tiré à côté... C'est au moins à vingt mètres de l'endroit où je suis...
DORIA : Oh ! Merde ! J'ai toujours été nul en visette !
VEGETA : Et puis, c'est quoi ce nom d'attaque ridicule... ?
DORIA : Oh ! Ça va ! Si tu crois que c'est facile de trouver un joli nom !
VEGETA : Bon, ça suffit ! Je vais te tuer !
DORIA : Tu ne pourras pas me vaincre !
VEGETA : Ah, oui ? Tu crois ?
¦ Notre noble Végéta princier fonce alors à une vitesse fantastique sur son impitoyable adversaire et lui assène un cataclysmique coup au visage ! Le gracieux épineux s'effondre au sol ! ¦
DORIA : Ah ! Non ! T'es trop fort pour moi ! J'abandonne !
VEGETA : Tu admets vite ta défaite... Bon ! Je vais te tuer !
DORIA : Attends ! Si tu me laisses partir, je te raconte un secret !
VEGETA : Laisse tomber... Tout le monde sait que tu es homosexuel... C'est pas un secret...
DORIA : Mais non ! Pas ça !
VEGETA : Hein ? T'es quand même pas tombé amoureux de moi ?!
DORIA : Mais non !!!
VEGETA : Quoi, alors ?!? Ne me dis pas que tu veux juste tirer un coup !!! {Je sais, les fans de yaoi doivent déjà fantasmer. ^^}
DORIA : Nooooooon !!!!!!!! Arrête tes conneries et laisse-moi parler ! Donc ! La planète Végéta n'a pas été détruite par un météorite.
VEGETA : Bah ! Je le sais, ça...
DORIA : Comment ça ?!? Comment tu peux savoir ça ?!?
VEGETA : Et bien parce que j'ai profité de mon passage sur Terre pour acheter le Grand Dictionnaire de Dragonball. ¦ Il sort d'un geste harmonieux un livre et des lunettes médicales en cul de bouteille qu'il pose sur ses magnifiques yeux, que j'aimerais lécher. ¦ Ça va pas ?! Bon ! Bref ! D'après le dictionnaire, Freezer a détruit la planète Végéta, car il avait peur que les Saiyajins ne deviennent plus forts et se réunissent pour le battre. C'est ça ?
DORIA : Euh... Oui... C'est à peu près ça...
VEGETA : Pfff ! Qu'il est nul ton secret ! Bon ! Puisque c'est comme ça, je te tue !
DORIA : Attends, Végéta !
VEGETA : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a encore ?
DORIA : Je... Je t'aime !
VEGETA : Hypocrite !!!
DORIA : Par pitié ne me tue pas. Au nom de l'amour que je ressens pour toi...
¦ Doria le regarde avec ses beaux yeux innocents grands ouverts. Végéta ne fait rien, semblant hésiter. Doria accentue son regard de Bambi . C'est alors que Végéta lui envoie un kikoha qui le désintègre complètement. ¦
VEGETA: Beurk ! Au fait, tout à l'heure il parlait de shampooing nauruan... Ça me rappelle quelque chose, mais je sais plus quoi... Bon ! Tant pis ! Allons-y !

¦ Que va-t-il se passer à présent ? Vous le saurez au prochain chapitre ! ¦




* Le durian est un fruit asiatique, très gros et ayant une épaisse écorce épineuse. Je n'en ai jamais goûté, mais il paraît que même s'il est très bon, il a une odeur très forte que beaucoup de gens trouvent très désagréable. Le nom de Doria vient de ce fruit. ^^
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Mer Aoû 01, 2007 18:27

Chapitre 32:
L'annonce (Comment ça, "laquelle" ?)


¦ Dans le chapitre précédent, le tendre et romantique Doria a avoué son amour à notre noble prince Végéta... ¦
VEGETA : Imbécile ! Il a juste dit ça pour être épargné !
¦ Cependant, ce dernier a repoussé cette émouvante déclaration et l'a désintégré. ¦
VEGETA : ... Mais elle est vraiment dans son monde... Je viens de lui dire que c'était juste une ruse de cet hypocrite...
¦ Mais lisez plutôt la suite de cette fabuleuse épopée ! ¦

VEGETA : Oh ! Je sens deux grandes puissances par là-bas. Enfin... Grandes... Il est évident qu'elles sont microscopiques comparées à mon incommensurable talent de prince saiyajin. Quoiqu'il en soit, allons chercher ces manants et voyons s'ils peuvent me renseigner sur les dragonballs.
¦ Végéta s'en va alors à une vitesse vraiment admirable. Mais voyons ce qu'il se passe du côté de nos grands héros nobles, courageux et invincibles. ¦
KRILIN : Bien ! Dis-moi, Dende, c'est ça ?
DENDE : Oui.
KRILIN : Où est-ce que vous cachez vos vaisseaux spatiaux qu'on puisse fuir cette maudite planète ! Je veux pas crever, moi !!
GOHAN : J'adesens totalement ! Nous devons fuir au plus vite ces lieux forts inhospitaliers !
DENDE : Euh... Mais nous n'avons pas de vaisseau...
KRILIN : Mais... Mais... Mais... Nous sommes pourtant venus ici à bord d'un vaisseau Namek...
DENDE : Peut-être, mais nous avons arrêté d'en faire depuis qu'on a décidé de vivre en harmonie avec la nature.
KRILIN : Et merde ! Ils sont devenus des schtroumpfs géants et verts...
DENDE : Pardon... ?
GOHAN : Mais auriez-vous au moins quelque ingénieur ayant quelques enscients dans votre savoir ancien ?
DENDE : Euh... Quoi ?
GOHAN & KRILIN : Nous sommes fichus ! Nous allons crever sur cette planète !
NARUTO : Mais non, ne vous en faîtes pas ! Je suis là ! Tout va s'arranger !
GOHAN & KRILIN ¦ tabassant noblement l'autre ¦ : Ta gueule ! Si t'avais pas été là, on serait partis aussitôt arrivés !
NARUTO : Kyaaaaaaaaaaaaah !!!
DENDE ¦ pensant ¦ : Mais qu'est-ce que c'est que ces barges... ?
KRILIN : Oh ! Mais j'y pense, Dende. J'aurais une dernière chose à te demander...
GOHAN : Oh ! M. Krilin, quelque lumière vous aurait-elle insufflé une solution pour nous dépêtrer de ce mauvais pas ?
KRILIN : Y aurait-il un magasin où je puisse acheter une PSP ?
GOHAN ¦ frappant généreusement son irremplaçable ami ¦ : Bougre d'âne ! Maraud ! Claque-dent ! Comment pouvez-vous penser à de telles futilités en ces circonstances dramatiques ?!?
KRILIN : Aaaaah !!! Mais arrête !!
NARUTO : Pour une fois que ce n'est pas moi qu'on frappe...
GOHAN : Misérable rossard ! Comment voulez-vous que ce peuple en communion avec la nature et qui par conséquent, selon le propre aveu de l'un de ses autochtones, a même renoncé à la conception des technologies avancées de leurs vaisseaux spatiaux, ait pourtant fabriqué des artefacts aussi superflus que votre Playsation Portable ?!?
DENDE : Ben, en fait, si, il existe un magasin qui vend des PSP...
¦ Gohan tombe dignement à la renverse, puis se relève mélodieusement. ¦
GOHAN : Palsambleu ! Mais comment se fait-ce ?!? Vous venez de dire à l'instant que vous viviez à présent en communion avec la nature !!
DENDE : Jusqu'à preuve du contraire, les PSP ne font pas de trou dans la couche d'ozone !
GOHAN : Ventre Saint Gris ! Mais savez-vous au moins comment on les fabrique ? Et tous les gaz polluants qu'il en résulte... ?
DENDE : Nous produisons l'énergie nécessaire pour leur fabrication grâce à une machine rotative enclenchée par l'action de grenouilles courant dans des roues !
GOHAN : Euh... Vous m'en voyez coi...
KRILIN : Bon, peu importe ! Dis-moi où est ce magasin !
DENDE : Malheureusement Freezer a détruit le seul qu'il y avait...
KRILIN : Nooooooooooooooooooooooooooooon !!!! Pourquoiiiiiiiiiiiii ?!? Seigneur ! Pourquoi tant de haine ?!? Comment ont-ils pu être aussi cruels !?
NARUTO : Bon, si on y allait ?
KRILIN : Snif !
DENDE : Euh... Ça va aller ? Tu tiens le choc ?
KRILIN : Oui, merci. Je m'en remettrai... Snif !
GOHAN : Bien, notre antre cavernicole se trouve dans cette direction. Allons-y.
¦ Nos vaillants héros se mettent en route. Mais soudain ils se stoppent net, sentant un danger approcher grâce à leurs sens aiguisés. ¦
KRILIN : Oh ! Non ! Quelqu'un approche !
NARUTO : Vous croyez que c'est l'autre truc rose qui vient se plaindre que tes produits de beauté ne sont pas efficaces ?
KRILIN : Hé ! Je t'interdis d'insinuer quoique ce soit à propos de mes produits ! Ils sont super efficaces !
GOHAN : Euh... Certes, mais ne pensez-vous pas qu'il serait de bon ton de songer à se dissimuler plutôt.
¦ Nos grands et vaillants héros vont se cacher. Alors arrive notre superbe prince. ¦
VEGETA : Tiens ! Je ne sens plus rien ! Ah ! Si une petite énergie, par là. ¦ Il se dirige alors doucement vers la cachette où se terrent nos courageux amis. ¦
KRILIN : Et merde ! On a vraiment pas de bol. D'abord cette plaie de Naruto qui nous pourrit la vie.
NARUTO : Hé !
KRILIN : Ensuite, ces schtroumpfs de Namek qui ne font plus de vaisseau.
DENDE : Hé !
KRILIN : Puis ce salaud de Freezer qui détruit le dernier magasin de PSP !
FREEZER : Hé !
GOHAN, KRILIN, DENDE & NARUTO : Kyaaaaaaaah !!! Qu'est-ce qu'il fait là, lui ?!?
FREEZER : Oups ! Pardon ! C'est vrai que je ne suis pas sensé être là... Au revoir.
GOHAN, KRILIN, DENDE & NARUTO : Euh... Au revoir...
KRILIN : Bref ! Maintenant, il y a l'ennemi qui sait repérer nos énergies et qui se dirige vers nous...
DENDE : Que fait-on ?
GOHAN : Et si nous lui offrions Naruto en pâture ?
KRILIN & DENDE : Bonne idée !
NARUTO : Ça va pas, non ?!?!
GOHAN, KRILIN & DENDE : Chut ! Fais pas autant de bruit !!
¦ C'est alors qu'un gros et noble poisson (dont j'ai obtenu l'autographe par avance, hé hé ) sort de l'eau. ¦
VEGETA : Oh ! C'était juste un poisson ! Sûrement celui dont parlait Doria tout à l'heure... Bon ! Partons !
¦ Le grand prince de Saiyajins s'en va, alors. ¦
TOUS : Pfiuuu ! Sauvés !
NARUTO : Vous vouliez me donner en pâture, espèces de salauds !!
GOHAN & KRILIN : Oh ! Ça va ! Arrête de faire ta victime !
NARUTO : Ras le bol ! Je veux retourner à Konoha ! Oooooouuuiiiiin !!!
TOUS : Oh ! Ta gueule !
GOHAN : Poursuivons donc notre route.
¦ Nos supra-héroïques amis poursuivent à pied leur chemin jusqu'à leur grotte, tandis que l'autre pleurniche. Arrivant, ils constatent que notre génialissime Bulma a, dans son incroyable intelligence, sorti une maison dans la grotte. Elle ouvre la porte et aperçoit ses précieux amis. ¦
BULMA : Oh ! Non ! Vous voilà de retour !
GOHAN & KRILIN : Sympa ! Merci !
BULMA : Le prenez pas mal ! C'est pas contre vous ! Mais quand vous étiez pas là, j'avais pas à supporter cette narratrice et non, je ne te donnerai pas ma culotte.
¦ Zut ! ¦
BULMA : Et il y a l'autre, là.
NARUTO : Tu vas pas t'y mettre aussi !
BULMA : Oh ! C'est quoi, ça ?
DENDE : "Ça" est un Namek !
BULMA : Ah ?
GOHAN & KRILIN ¦ regardant avec un juste courroux l'autre ¦ : C'est une longue histoire !
BULMA : Bref ! J'ai reçu un message de mon père. Sachez que Goku va venir ici, pour nous aider !
KRILIN : Me dis pas qu'il vient en nuage supersonique... ?
BULMA : Mais non ! J'ai demandé à mon père, et il lui a fabriqué un vaisseau !
GOHAN : Père ? Piloter un vaisseau ? C'est pas gagné...
BULMA : Oui... C'est vrai... Il paraît qu'il appelle le vaisseau la "vaisselle spéciale"...
GOHAN & KRILIN : ... Il va sûrement s'écraser sur une étoile...
BULMA : Sûrement...
DENDE : C'est qui Goku ?
TOUS : Oh ! Personne d'intéressant...

¦ Ainsi le grand et vaillant Son Goku va enfin venir sur Namek ! Nos amis reprennent enfin espoir ! ¦
KRILIN : Tu sais, t'es pas obligé de nous désaper pour raconter tes mythomanies...
GOHAN : J'adhère complètement à cette opinion...
BULMA & DENDE : Idem...
¦ Ben, c'est juste pour souvenir... Pour ma collection... ¦
GOHAN, KRILIN, BULMA & DENDE : Rends-nous nos vêtements !!!
¦ Snif ! Bon, d'accord ! Mais en échange, je veux un gros câlin ! ¦
GOHAN, KRILIN, BULMA & DENDE : Quoi ?!? Non, ne... Humpf !!!
¦ Câlin ! ¦
KRILIN : H ! Je commence à regretter l'ancien narrateur...
GOHAN : H ! Pareil que vous...
BULMA & DENDE : H ! Le connaît pas, mais idem quand même...
NARUTO : Snif ! Pourquoi suis-je toujours mis à l'écart... ?
GOHAN, KRILIN, BULMA & DENDE : Te plains pas !!!
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Jeu Aoû 09, 2007 20:04

Chapitre 33 :
Tsuno (Waaaah ! C'est un personnage absolument insignifiant, mais il a quand même réussi à avoir un chapitre à son nom !)


¦ Au chapitre dernier, je n'ai malheureusement pas pu obtenir de nouvel autographe. En revanche, j'ai fait un gros câlin à mes héros divins ! ¦
GOHAN, KRILIN, BULMA & DENDE : Grrrr ! Et puis d'abord les lecteurs se fichent de ça !
¦ Ils ont appris que le grand et majestueux Goku allait arriver sur Namek, ce qui leur a tout de suite redonné courage. Bien ! Continuons l'histoire, en voyant ce qu'il se passe du côté du beau et puissant Végéta. ¦

VEGETA : Bon ! Qu'est-ce que je fais, moi, maintenant ? Je pourrais faire un peu de tourisme, mais je crois qu'il serait plus urgent de récupérer les dragonballs... Oh ! Tiens ! Je sens des énergies par là-bas ! Ce doit être des Nameks ! Allons voir s'ils ne savent pas où je pourrais me procurer les dragonballs. ¦ Il file alors à une vitesse divine en direction du noble village dont j'ai déjà obtenu les autographes de tous les habitants (en fait, l'auteur m'a demandé de m'y prendre à l'avance à partir de maintenant, il a peur que je finisse par lasser les lecteurs à toujours faire ce même running gag). Bref ! Notre noble Végéta arrive donc dans un tout aussi noble village Namek. ¦
VEGETA : Bonjour !
TSUNO : Bonjour ! Que puis-je faire pour vous ?
VEGETA : Et bien, est-ce que vous pourriez m'indiquer où je peux trouver un dragonball, s'il vous plaît ?
TSUNO : Oui. Alors, c'est dans la troisième allée, tout au fond. … Mais qu'est-ce que je raconte ? Non, on ne te donnera rien !
VEGETA : Ben, pourquoi ?
TSUNO : Parce que je sens le vice chez toi...
VEGETA : Ah ! Bah, non ! Je suis devenu gentil dernièrement...
¦ Euh... Je ne voudrais pas vous contredire, grand et noble prince, mais vous n'êtes pas encore gentil. Cela viendra plus tard. ¦
VEGETA : Ah bon ? Et bien, merci pour l'info.
¦ Pas de quoi. En échange, pour me montrer votre gratitude, vous pourriez me donner une de vos mèches de cheveux ? ¦
VEGETA : Non !!
¦ Mais... ¦
VEGETA : Bon ! Maintenant que je sais ça : Donne-moi tout de suite ce foutu dragonball, pauvre larve ! Sinon, je te bute !
TSUNO : Oh ! Quelle horreur ! Tiens ! Le voici !
¦ Il lui tend dignement le bel objet, que le puissant Végéta prend. ¦
VEGETA : Niiiih ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! J'en ai enfin un !
¦ Mais... C'est pas un vrai dragonball ! Il a treize étoiles ! Les dragonballs ont une, deux, trois, quatre, cinq, six ou sept étoiles, normalement. ¦
TSUNO : Mais chut !
VEGETA : Quoi ?!? ¦ Il jette avec une noble violence le faux dragonball à terre. ¦ Enfoirés !
TSUNO : Damned ! Saleté de narratrice ! Elle a tout détruit notre superbe stratégie !
VEGETA : Vous avez essayé de m'arnaquer ! Sales escrocs !
TSUNO : C'est toujours mieux d'être un escroc qu'un génocidaire !
VEGETA : Donne-moi un vrai dragonball !
TSUNO : Oh ! Ça va ! Tiens, le voilà !
¦ Végéta le lui arrache presque des mains, mais toujours avec la grâce qui le caractérise. ¦
VEGETA : C'est un vrai cette fois-ci ?
¦ Alors... Voyons... Un... Deux... Trois... Et quatre ! Oui, c'est un vrai ! ¦
VEGETA : Bien ! Je vais vous tuer !
TSUNO : Quoi ?!? Mais on t'a donné le dragonball !
VEGETA : Oui, mais vous avez essayé de m'arnaquer ! Et puis, apparemment, je ne deviendrais gentil que plus tard... Alors bon...
TSUNO : C'est pas juste !
VEGETA : Par contre, narratrice, si tu pouvais éluder ce passage. Étant donné que je vais devenir gentil, j'aimerais préserver mon image de marque...
¦ Ok. Je vais aller voir ce qui se passe du côté de... Euh... Ailleurs, quoi... Mais je reviendrais chercher des morceaux de cadavres ! Mais avant de partir: Câliiiiin ! ¦
VEGETA, TSUNO ET LES NAMEKS : Quoi ?!? Hé... Hmpf !
VEGETA : Hhhh ! Mais pourquoi on a tué l'ancien narrateur... ?
¦ Bon ! Et bien à tout à l'heure ! Donc du côté de Krilin, Gohan, Bulma et Dende... ¦
NARUTO : Hé ! Je suis là, aussi !
¦ Ah... Oui... C'est vrai… L'autre est là... ¦
BULMA : Donc, tout ça est arrivé ? Hum... On est dans la merde... Avec, en plus, Goku qui va certainement s'écraser sur une étoile quelconque... Vous auriez pas une bonne nouvelle ?
KRILIN : Et bien, avant qu'elle ne débarque, on allait te dire qu'on était au moins débarrassé de la narratrice. Mais maintenant, non, aucune bonne nouvelle...
DENDE : Ben, comme je ne mange pas, je ne vais rien vous coûter au niveau des réserves de nourriture. C'est déjà une bonne nouvelle, ça, non ?
NARUTO : Et puis, vous m'avez moi !
DENDE : Bon, d'accord... Ça annule ma bonne nouvelle...
NARUTO : Héééé !
KRILIN, BULMA & GOHAN : Quel rabat-joie, celui-là !
NARUTO : Mais...
GOHAN : Oh ! Diantre !
KRILIN : Qu'est-ce qu...
¦ Soudainement et gracieusement, Gohan et Krilin se lèvent de table et courent vers l'extérieur. ¦
BULMA, DENDE & NARUTO : Qu'est-ce qu'il y a ?
¦ Bulma, Dende et l'autre les suivent à l'extérieur. Pour une raison inconnue, la tension est à son comble ! Nos amis ont les visages ravagés par l'angoisse. ¦
TOUS : Arrête de délirer, personne n'a bougé et on est pas angoissé...
¦ Ben... Pourquoi M. Gohan et M. Krilin se sont-ils donc exclamé avec autant de terreur dans la voix... ? ¦
GOHAN : De la "terreur dans la v..." ? Mais pour l'amour du ciel ! Cessez donc de consommer des substances illicites ! Je me suis exclamé car j'ai malencontreusement renversé mon verre sur mes vêtements !
KRILIN : Et il m'en a aussi mis dessus...
GOHAN & KRILIN : Tiens !
BULMA, DENDE & NARUTO : Quoi, encore ?
GOHAN & KRILIN : Oh ! Rien... Il y a juste des Nameks qui se font trucider par Végéta.
DENDE : Quoi ?!? C'est pas "rien" !!! Pourquoi vous faites rien ?!
GOHAN & KRILIN : Parce qu'on veut pas mourir !
DENDE : Bande de lâches ! Et d'abord, qui êtes-vous ? D'où vous venez ? Qu'êtes-vous venu faire ici ?
GOHAN : Et bien bla bla Dieu bla bla dragonballs bla bla Piccolo bla bla
BULMA : Patati patata Goku patati Saiyajins pitutu poti amis morts potopon
KRILIN : Tchic tchac revenir tchuc tchoc vaisseau namek tchec tchinc ressusciter tchonc tchanc
DENDE : Euh... Pardon, mais... C'est quoi "bla bla", "patati", "tchac" et tous ces trucs... ?
GOHAN, KRILIN & BULMA : Rhaaaa ! Mais, suis un peu ! C'est une façon d'éluder une longue explication pour ne pas ennuyer les lecteurs... Bon ! Narratrice !
¦ Nos grands héros vont partir en bataille... ¦
GOHAN, KRILIN & BULMA : Noon !!!!!! Élude la conversation !!!
¦ Euh... Donc, après une longue conversation... ¦
DENDE : Aaaah... D'accord... Je vois ! Bien ! Venez avec moi, pour voir le Grand-Chef !
KRILIN : Le "Grand-Chef" ? C'est le gourou d'une secte, ou quoi... ?
DENDE : Mais non ! C'est le chef de notre peuple ! C'est probablement l'un des derniers survivants de notre planète et c'est lui qui a le dernier dragonball. Je préfère que ce soit des cons comme vous qui le trouvent plutôt les autres génocidaires, là...
GOHAN, KRILIN & BULMA : Des "cons" ?!?!
DENDE : Bien ! Qui vient avec moi ?
GOHAN, KRILIN & BULMA : Pas moi !
NARUTO : Moi ! Moi !
GOHAN, KRILIN & BULMA : Pas lui !
NARUTO : Héééé !
DENDE : Mais alors, qui vient ?
GOHAN ¦ chuchotant à l'oreille de Dende ¦ : Prétendez que le Grand-Chef a en sa possession une Playstation Portable, et M. Krilin se portera volontaire...
DENDE : Oh ! J'ai oublié de préciser ! Notre Grand-Chef possède tout un stock de PSp...
KRILIN : Je viens !
¦ Nos deux héros intergalactiques sortent de la grotte et s'envolent alors. ¦

¦ Que va-t-il se passer à présent ? Le Grand-Chef pourra-t-il aider nos amis ? Pourront-ils prendre son dragonball avant Freezer et Végéta ? Suivez la suite, si vous voulez le savoir ! ¦
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Mer Sep 05, 2007 20:19

Bon, voilà ENFIN la suite. Désolé, j'ai eu du mal à trouver l'inspiration pour ce chapitre 34... Il faut dire que cela devient difficile d'innover les gags pour chaque combat...





Chapitre 34 :
Un combat titanesque (Enfin… Tout dépend de quel point de vue on se place…)


¦ Au chapitre précédent, j'ai pu obtenir un autographe de Tsuno et son village, et câliner Végéta ! Voilà la suite ! ¦
TOUS : Mais... C'est quoi ce résumé à la con !?! Faudrait voir à arrêter de raconter ta vie dans tes résumés !! Les lecteurs s'intéressent à nos aventures ! Pas à tes délires d'otaku stalker !
¦ Bon, je repars voir ce que font nos terribles, puissants et majestueux méchants. Pfiu ! C'est que je bouge beaucoup dans cette histoire ! ¦
SAN999 : Cette histoire est en train de coûter la peau des fesses en kérosène pour sky-car, avec tous ses déplacements...

FREEZER : Raaah ! Encore perdu !
APPLE : Ha ! Ha ! Ha ! Vous êtes vraiment nul au poker de l'espace !
FREEZER ¦ levant un index en l'air, au bout duquel se forme une boule d'énergie ¦ : Qui est nul ?
APPLE : Euh... Zabon.
ZABON : Héé ! Je suis toujours plus fort que toi, je te signale !
FREEZER : Misère ! Je n'ai plus rien à parier !
ZABON : Pourquoi ne miseriez-vous pas les dragonballs ?
FREEZER : Et puis quoi encore ?!? Tu veux que je te donne mon royaume, tant qu'on y est !?
ZABON : Je veux bien !
FREEZER : Désolé, mais je ne peux pas... Par contre, je veux bien te construire une statue géante posthume à ta gloire, d'ici demain...
ZABON: Euh... Non... Ça ira... Merci...
FREEZER: Bien... Je crois qu'on va arrêter de jouer...
ZABON & APPLE : Vous pouvez toujours parier vos vêtements...
FREEZER : ... ... ... ... ¦ Il se met soudainement à lancer de fins rayons d'énergie du bout de ses doigts. ¦ Vous voulez vraiment mourir, ma parole !!
ZABON & APPLE ¦ Prenant leurs jambes à leurs cous ¦ : Kyaaaaaaaah !!! Nooon !! Pardoooon !!
FREEZER : Bon ! Partons !
¦ Hein ! Vous n'attendez pas le noble et beau Doria ? ¦
FREEZER, ZABON & APPLE : Qui ça ?
¦ Ben, le joli monsieur rose, massif, avec des piquants sur la tête et les avant-bras. ¦
FREEZER, ZABON & APPLE ¦ haussant les épaules ¦ : Aaah... Oui... Lui... Bof ! Si on le perd sur cette planète, ce sera pas une grande perte.
FREEZER : Bon ! Étant donné qu'on n'a plus de détecteur d'énergie… !
¦ Ben... Pourquoi vous tournez tous vos regards vers moi, soudainement... ? ¦
FREEZER : Raaaah ! Bref ! Vous deux, allez chercher les villages nameks restant, moi je ramène les dragonballs au vaisseau.
ZABON & APPLE : Bien !
¦ Ils s'envolent tous les deux dans des directions différentes. On dirait un vol de cygne, tant ils sont gracieux. ¦
FREEZER : Bien ! Moi aussi, j'y... ¦ Il regarde les dragonballs. ¦ Mince ! Comment je vais transporter ces cinq dragonballs tout seul, moi ?! C'est que c'est encombrant !
¦ Vous savez faire de la télékinésie, non ? Ô grand despotique et carnassier dictateur le plus puissant de tous les univers. ¦
FREEZER : Oooh ! Tu es peut-être dérangée, mais tu sais comment adresser la parole à mon auguste personne ! Mais... Es-tu sure que je sais faire de la télékinésie ?
¦ Absolument ! Essayez, ô dieu de la puissance ! ¦
FREEZER : Fu ! Fu ! Fu ! Elle sait s'y prendre avec moi ! Bien ! Essayons donc !
¦ Il lève ses yeux impériaux sur les dragonballs, qui se mettent à léviter. ¦
FREEZER : Oh ! Effectivement, ça marche ! Merci !
¦ Pas de quoi ! Pour me récompenser vous voulez bien scier une de vos cornes et me la donner ? ¦
FREEZER : Ça va pas, non ?!? Tu recommences à devenir effrayante ! ¦ pensant ¦ D'autant plus effrayante que je me rends compte qu'elle est tellement fan de nous, qu'elle nous connaît mieux que nous-mêmes...
¦ Il s'envole alors, tel un dieu, accompagné des somptueux dragonballs. Je vais de ce pas rejoindre notre noble et beau Végéta qui est en plein majestueux vol. ¦
VEGETA : Ah-Ah ! J'ai repéré Zabon ! Je vais pouvoir encore une fois montrer ma puissance princière ! Bwah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
¦ Il arrive alors auprès du superbe Zabon, qui, surpris de son arrivée, stoppe son vol. ¦
ZABON : C'est... Végéta !
VEGETA : Salut ! Ça faisait longtemps, Zabon...
ZABON : Oui, c'est vrai. Qu'est-ce que tu deviens ?
VEGETA : Hein ? Euh... Ben, je suis allé sur Terre pour chercher des dragonballs afin de devenir immortel et...
ZABON : Attends ! Allons dans un café, tu me raconteras ça, autour d'un bon verre de whisky spatial. On sera plus à l'aise. Je t'invite.
VEGETA : Euh... D'accord. Merci. … Hein ? Non... Mais... Attends... Il en est hors de question ! Je vais te tuer comme j'ai tué Doria, et puis c'est tout !
ZABON : Pfff ! Mais j'ai pas envie de me battre ! C'est pas bon pour mon teint...
VEGETA : Quoi ?!? Non, mais tu vas pas me faire le même gag que Kiwi, hein ! Tu vas te battre, un point, c'est tout ! Et puis, tu pourrais au moins avoir la politesse d'être étonné que j'aie réussi à vaincre Doria !
ZABON : Hein ? Doria ? Je l'avais déjà complètement oublié...
VEGETA : Maiseuh ! Si je peux même pas te voir réagir à ça, c'est pas drôle ! Viens te battre !
ZABON : Bon ! Très bien ! Puisque c'est comme ça, je vais te faire goûter à mon terrible bishônensenryu ! {= technique du beau garçon}
VEGETA : Ton bish... ? N'importe quoi !!
¦ Les deux divins adversaires commencent alors un terrible combat ! Végéta apparaît derrière Zabon à la vitesse de la lumière ! Mais celui-ci, grâce à ses réflexes uniques, perçoit son mouvement et lui lance un coup de poing. Mais grâce à sa force princière, Végéta le pare et le jette majestueusement en l'air. Avec la grâce du cygne, Zabon se réceptionne et lance une attaque énergétique extraordinaire. ¦
ZABON : Ultimate Beautiful Cannon !!!
VEGETA : Décidément... Les hommes de Freezer ont vraiment des noms d'attaques à la noix...
¦ D'un geste montrant toute sa supériorité princière, il renvoie son attaque, qui va s'écraser sur une des trois étoiles du Système Namekien. Celle-ci explose, provoquant une supernova surpuissante ! Végéta lance alors une attaque qui détruit, elle aussi, une des étoiles, qui éclate en une autre super nova. Les deux explosions stellaires se rejoignent alors et s'annihilent l'une l'autre ! … ¦
VEGETA & ZABON : Mais... Elle délire... On a jamais fait ces trucs de malade...
VEGETA : Ton attaque a, à peine, un peu dévasté le paysage...
ZABON : Et ensuite, on a juste échangé quelques coups...
¦ … Zabon fonce sur Végéta, le poing levé ! … ¦
VEGETA : Oui ! Mais je domine !
ZABON : Ouais, ben, ne te réjouis pas trop vite, hein ! Car tu as réveillé la véritable puissance qui dormait depuis longtemps en moi…
VEGETA : Quoi !? La puissance qui dormait en toi… ?
ZABON : C'est ça…
¦ … Celui-ci fait pareil ! … ¦
VEGETA : Ho hoo… Ho ho ho… Ha ! Ha ! Ha ! Tu me fais trop rire !
ZABON : Eeeh ! Te moque pas ! Tu vas voir ! Une fois que je me serai transformé grâce à ma Boucle d'Oreille Mystique… euh… de la Beauté Ultime !
VEGETA : … C'est quoi ce truc ridicule…
¦ … Les deux coups de poings s'entrechoquent et… ¦
ZABON : On verra si c'est ridicule ! Pouvoir de la Boucle d'Oreille Mystique de la Beauté Ultime, transforme-moi !
VEGETA : C'est… C'est quoi cette danse et cette lumière… On dirait une magical girl… Je me demande à quoi il va ressembler une fois que cette lumière aura disparue… Pffrr ! Il aura peut-être une tenue de lycéenne japonaise ultra courte ! Fu ! Fu ! Fu !
ZABON : Voilà ! Les choses sérieuses vont pouvoir commencer ! … Ehh ! Pourquoi tu tombes à la renverse !
¦ … une onde de choc si forte que… ¦
VEGETA : Mais… C'est quoi cette apparence hideuse… ? Tu nous fais un truc à la magical girl… Et maintenant, tu ressembles à ça… ?
ZABON : Oh ! Ça va ! C'est pour ça que je me transforme jamais !
VEGETA : Bwaah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Dire que ton truc s'appelle le "Pouvoir de la Boucle d'Oreille Mystique de la Beauté Ultime" ! Bwah ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !
¦ … celle-ci transforme l'air en un plasma bouillonnant !… ¦
ZABON : Arrête de te foutre de moi ! Grrr ! Tu vas voir ! Yaaah !
'Paf !'
VEGETA : Aaaaaaah !
ZABON : Tiens ! Prends ça !
'Pif !'
VEGETA : Aaargh ! Ça fait mal !
ZABON : Et encore ça !
'Bam !'
¦ … Les deux adversaires sont propulsés à des billions de kilomètres l'un de l'autre ! … ¦
VEGETA : Aaaaah ! Ouille ! Quelle horreur ! Aaaaaaaaaargh ! Nooon ! Kyaaaaah ! Non, arrête ! Aaaaaaaaaaaaaaah !! Attends !
ZABON : Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ?
VEGETA : Si… Si tu me laisses en vie, je te laisse me raconter un secret !
¦ … Ceux-ci se réceptionnent avec une telle netteté que… ¦
ZABON : Hein ? Bon… D'accord… Euh… Qu'est-ce que je pourrais te raconter… ? Ah ! Oui ! Freezer aussi se transforme…
VEGETA : Hein !?!? C'est… C'est vrai ?!
ZABON : Oui. Oui. Je t'assure.
VEGETA : Bon. Notre marché étant conclu, je m'en vais…
ZABON : Ok. Ciao !
VEGETA : Ciao !
ZABON : … … … Hein ? Non mais, attends ! Tu me prends pour un con ! Je ne te laisserais pas partir !
VEGETA : Et merde ! Il a compris.
'Bouuuum !!!'
VEGETA : Aaaaaah !
'Plouf !'
¦ … les planètes derrière eux sont éjectées par les marées gravitationnelles que leurs arrêts brusques ont provoquées ! Végéta prépare alors une attaque surpuissante qu'il lance sur Zabon. Ce dernier réplique de même, ces attaques sont si puissantes, qu'elles génèrent des paradoxes quantiques aux effets cataclysmiques ! … ¦
ZABON : … Il ne remonte pas à la surface… Il a dû se noyer… Bon ! Redevenons normal…
¦ … Lorsque les deux terribles boules d'énergies ardentes se rencontrent, … ¦
ZABON : … Et elle continue son délire, celle-là… Bon… Tant pis, allons faire un rapport à Freezer…
¦ … l'explosion est si violente qu'elle provoque une distorsion de l'espace-temps, créant ainsi un immense trou de verre qui aspire les milliers de galaxies aux alentours! Mais ! Végéta apparaît soudainement derrière Zabon, profitant intelligemment (comme seul lui sait le faire) de la distorsion spatio-temporelle ! … ¦
'Splash !'
VEGETA : Peuf ! Peuf ! Peuf ! Peuf ! Je… Je n'abandonnerai pas… ! Je… Je reviendrai encore plus fort… !
¦ … Il lui donne alors un coup de pied si puissant que… ¦
VEGETA : Non ! Mais, c'est pas vrai ! Elle a pas bientôt fini son délire, celle-là ! Eh ! Le combat est fini, pauvre barge !
¦ … l'espace-temps se déchire ! … ¦
VEGETA : Aaaah… Irrécupérable…

¦ … Ils échangent des coups tellement titanesques que… ¦
VEGETA : Mais ta gueule ! Conclue, au lien de débiter tes âneries !
¦ … ils déclenchent le big rip* ! … ¦
VEGETA : Raaaah !
¦ … L'univers de désagrège donc peu à peu et... ¦




* Le big rip est une récente théorie astronomique sur la fin de l'univers. Euh… C'est assez long à expliquer, alors vous devrez vous contenter de ça.
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Mar Oct 02, 2007 21:22

Désolé d'avoir mis du temps, mais j'ai du mal à trouver l'inspiration. Bref! Voilà (enfin) la suite:





Chapitre 35:
La ruse (Je dois vous avouer que je ne suis pas sûr que ce titre ait un lien avec le contenu de ce chapitre...)


¦ ...les dieux, eux-mêmes tremblent devant une telle apocalypse ! Ce combat bouleverse tout... ¦
'Paaaaaaaaaf !!!!!'
¦ Kyaaaaaaaaaaah !!!! ¦
VEGETA & ZABON : Non, mais ça suffit ton délire, maintenant ! Roooh !
ZABON : Ben... T'es pas mort... ?
VEGETA : Euh... Si ! Si ! Uuuuurgh !
¦ Oh ! Comme il est beau quand il fait le mort ! ¦
ZABON : Ces introductions ne servent vraiment à rien... Cette narratrice ne fait jamais le résumé...
¦ Je vais de ce pas rejoindre le magnificent Freezer dans sa cabine privée de son vaisseau. ¦

FREEZER : Eh ! Rends-moi tout de suite mon album photo ! Saligaude d'otaku !
¦ Allez ! Laissez-moi ce.... 'Paaf !' Aaaaaah !!! ¦
FREEZER : Non mais ! Personne ne peut voler l'album photo du grand tyran Freezer !
¦ Ooooh ! Oui ! Frappez-moi encore, ô grand tyran ! ¦
FREEZER : Mon dieu ! Ce qu'elle peut être flippante ! Lâche-moi, dégénérée !
¦ Ah ? Soudainement, quelqu'un sonne à la porte. ¦
FREEZER : Ah ! Ce doit être la livraison mensuelle de mon magazine préféré, "Génocide Mag" !
ZABON : Euh... Non... C'est juste moi... Je peux entrer...?
FREEZER ¦ air déçu ¦ : Ooooh... ... Ouais... Vas-y... Entre...
¦ La porte s'ouvre et le beau Zabon entre dans la pièce. ¦
ZABON : Je ne vous dérange pas...?
FREEZER : Non. Non. Je regardais juste l'album photo nos anciens génocides. Ahhh... Tous ces massacres ! C'est si bon ! Nous avons vécu tant de plaisirs cruels... Cela dit, quelque chose m'intrigue... Regarde cet homme... Qui est-ce ? Il porte l'armure de mon armée, mais je ne le reconnais pas...
¦ Il lui montre l'album. ¦
ZABON : Ce truc rose avec des piquants sur la tête et les avants-bras ? Je ne sais pas... Étrange...
FREEZER : N'est-ce pas ? Bref ! Qu'est-ce qui t'amène ?
ZABON : J'ai rencontré Végéta.
FREEZER ¦ air réjoui ¦ : Oh ! C'est vrai ? Tu m'en as ramené un morceau ?
ZABON : Euuuuh... Non... !
FREEZER : Quoi ?!? Mais enfin, tu sais à quel point j'aime torturer les gens !
¦ Entre le bel Apple, au visage bien pommelé. {Ha ! Ha ! Ha !} ¦
APPLE : Monsieur Freezer ! J'ai trouvé un village ! Mais il était détruit !
FREEZER & ZABON : Oh ! Ciel ! Quelle horreur ! Qui a pu donc commettre un acte aussi inhumain ?!? ... Oui... Bon... D'accord, on est pas crédibles...
APPLE : ...
FREEZER : Bon... C'est sûrement Végéta qui a attaqué le village, et il a donc sûrement un dragonball. Zabon, va le chercher ! T'as intérêt à en trouver des morceaux !
ZABON : Sinon vous allez me tuer... Oui, je sais...
FREEZER ¦ air sadique ¦ : Non. Non. Fu ! Fu ! Fu ! Je t'enferme seul avec la narratrice !
ZABON ¦ Ouiiiii ! ¦ : Nooooooooooooooooooon !!!!!!!!!!!!!!!!!!
¦ Ooooh ! Il a vite décollé ! ¦
FREEZER : Fu ! Fu ! C'est que je sais être intimidant !
¦ Bon, moi, j'y vais. Et hop ! Me voilà quasi instantanément près de Végéta. Hum... ¦
VEGETA : ... ... ... Tu peux me dire pourquoi tu me traînes par les pieds... ?
¦ Parce que M. Freezer m'a dit que si M. Zabon ne vous retrouvait pas, il nous enfermerait ensemble... ¦
VEGETA : ... Dégage !!!!
¦ Kyaaaa !!! Une fois de plus, je me fais frapper par un de mes idoles !! Quel bonheur ! Je plane ! ¦
VEGETA : Oh ! Zabon revient ! Vite ! Faisons le mort ! Urg !
¦ Le magnifique Zabon atterrit, et caresse sensuellement le cou du beau Végéta qui, prétendument inconscient, se laisse gentiment faire. ¦
ZABON : Arrête avec tes fantasmes yaoi !!! Je lui prends juste le pouls ! Non, mais c'est pas vrai, ça... Bon ! Il a l'air vivant. Je le ramène à Freezer.
¦ Il le prend alors par la jambe et s'envole, l'emportant avec lui. ¦
VEGETA ¦ pensant ¦ : C'est pas vrai ! Mais qu'est-ce qu'il me veut !? Aïe ! Mais... Je me suis pris une colline ! Cet imbécile vole au ras de pâquerettes sans se soucier de me bles... Aïe ! Encore ?!
¦ Et ainsi, de colline en colline, le sublimifique Zabon arrive au vaisseau, tandis que le grand prince Végéta est alors réellement inconscient suite aux différentes collines prises sur le front. ¦
FREEZER : Mais... Il est inconscient... C'est pas drôle de torturer quelqu'un d'inconscient... Allez le soigner pour que je puisse mieux lui faire mal !
ZABON & APPLE : Oui !
¦ Ils l'emmènent donc à la salle de soin. Pour lui faire une piqûre, Zabon lui enlève son pantal... ¦
ZABON : Je t'ai dit d'arrêter avec tes fantasmes yaoi !!! Je l'ai juste mis dans la machine de soin... Bon ! Apple, surveille-le, je vais faire mon rapport à monsieur Freezer...
APPLE : Euh... Vous venez de le voir...
ZABON : Oui, mais je ne lui ai pas fait de rapport. Et puis, t'as pas à contester !
¦ Il sort de l'infirmerie. ¦
APPLE : Kof ! Monsieur Freezer est trop fort pour toi, Végéta. Donne-lui ton dragonball sans histoires.
¦ C'est alors que le prince Végéta ouvre les yeux et envoie un kikoha sur l'incroyable Apple. Celui-ci évite l'attaque. ¦
VEGETA : Hééé ! Comment t'as fait pour éviter ça !?!
APPLE : C'est parce que l'auteur a révélé au chapitre 27 que tu allais me tuer ! J'ai pu anticiper. ¦ Il lui tire gracieusement la langue et se fait décapiter par une structure du vaisseau qui tombe suite aux dégâts causés par l'attaque de Végéta. Quelle mort noble ! ¦
VEGETA : Où voit-elle du noble dans cette mort ridicule... ? Bref ! J'ai bien fait de faire le mort, en tout cas. ¦ Ah ? Je croyais que vous aviez été assommé par les collines contre lesquelles M. Zabon vous a cogné... ¦ La ferme ! Je faisais semblant, je te dis ! Bon ! Partons chercher les dragonballs de Freezer.
FREEZER : Alors ça, ça m'étonnerait...
VEGETA : Oups !
FREEZER : Tu vas venir pour que je puisse te torturer...
VEGETA : Aaaaah ! Non ! Je suis le grand prince des Saiyajins ! T'as pas intérêt à lever la main sur moi !
FREEZER : Et qu'est-ce que tu...
¦ ... Et cinq ! Voilà ! Les cinq sont dans ce sac pour que je les ramène chez moi. Plus que deux et j'aurais la collection complète ! ¦
VEGETA, FREEZER & ZABON : Lâche les dragonballs !!!
¦ Kyaaaaah !! Oh oui ! Frappez-moi ! ¦
FREEZER & ZABON : Mais ça suffit ces répliques ! On dirait du hentai SM !
FREEZER : Raaah ! Quelle insupportable narratrice... Elle ne cesse de nous voler des affaires...
ZABON : Sans oublier les morceaux de nous qu'elle veut...
FREEZER : C'est vraiment pénible à force !
ZABON : Vous aviez pas une injonction du tribunal pour qu'elle reste éloignée ?
FREEZER : Oui, mais ces imbéciles me l'ont retirée, prétextant que des personnages de fictions n'étaient pas protégés contre le harcèlement...
ZABON : Oh ! C'est choquant !
FREEZER : Oui. C'est pour dire le monde dans lequel nous vivons.
ZABON : Et si on ligotait cette folle, elle nous laissera peut-être tranquille...
FREEZER : Oui, mais qui narrera... ?
ZABON : Je ne sais... Qu'est-ce que t'en penses, Vég... Ben... Où il est... ?
¦ Il est parti depuis un moment, en emportant le sac avec les dragonballs... ¦
FREEZER & ZABON : Quoi ?!?!

¦ Ainsi, le grand prince Végéta a réussi à me voler les dragonballs. ¦
FREEZER : C'est à moi qu'il les a volés !!!
¦ Quel honneur pour moi, de me faire voler par mon idole ! ¦
FREEZER : Elle ne m'écoute même pas... Zabon ! T'as intérêt à retrouver les dragonballs ! Sinon, tu sais ce qu'il t'arrivera !
ZABON : Aaaah... Non ! Je veux pas être enfermé avec elle !
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Jeu Oct 04, 2007 12:05

Voici un fanart que Salagir et Faye ont fait sur ma fic. Salagir est un membre du forum l'Union Sacrée et aussi l'administrateur d'un site sur dragonball: http://dbz.salagir.com/. Par contre, je ne connais pas Faye qui a fait les couleurs. J'ai tenu à vous faire partager ce fanart qui m'a fait bien plaisir! Merci à Salagir et Faye!

Image
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Messagepar San999 » Dim Nov 04, 2007 20:57

Bon! J'ai enfin trouvé l'inspiration! À tel point, que j'ai écrit deux chapitres que je publierais ce soir-même!





Chapitre 36 :
Un incroyable pouvoir ! (Waouh ! Je n'ai jamais vu quelque chose d'aussi... Incroyable !)


SAN999 : Vous savez quoi ? J'ai la flemme d'écrire ce chapitre...
TOUS SANS EXCEPTION ¦ : Kôôôôôôôôôâ ?!?!?!?!?!?!?! ¦


Chapitre 37 :
Le Grand-Chef (Euh... Voyons... Qu'est-ce que je pourrais bien dire... ? Le comparer au Grand Schtroumpf... ? ... Non... C'est nul... Hmm... Ah ! Oui ! L'alcool, c'est mal ! ... Ben quoi... ? J'ai bien le droit de faire un peu de prévention...)


¦ Au dernier chapitre, il ne s'est rien passé car l'auteur a eu la flemme de l'écrire... Je n'ai même pas pu obtenir d'autographe... C'est dire ! Cependant au chapitre encore avant, Végéta m'a dignement volé les dragonballs... ¦
FREEZER : C'étaient mes dragonballs !!!
¦ ... suite à une ruse des plus ingénieuses. Que va-t-il se passer à présent ? Je vais rejoindre M. Krilin et M. Dende, pour voir ce qu'il se passe de leur côté. ¦
ZABON : Ooooh ! Ça alors ! Elle a fait vrai résumé !
FREEZER : Oui... Enfin... Elle a quand même trafiqué la vérité... Ce n'étaient pas ses dragonballs, mais les miens.
ZABON : En même temps, en tant que tyran de l'univers, ce serait mieux pour votre image que ce soit elle qui se soit fait voler les dragonballs...
FREEZER : ... Fu ! Fu ! Fu ! Fu ! Cette imbécile s'est fait voler ses dragonballs !
ZABON : ... ¦ pensant ¦ Ce qu'il peut être prévisible...

NAIL : Cesse donc d'importuner le Grand-Chef ! On t'a déjà donné nos autographes, des câlins et des morceaux de nos vêtements ! Qu'est-ce que tu veux de plus !? Le Grand-Chef est fatigué, il n'a pas besoin que tu l'épuises encore plus avec ta folie furieuse.
¦ Mais... Je veux juste qu'il révèle mon potentiel caché ! ¦
GRAND-CHEF : J'ai dit non ! Tu es déjà assez dangereuse comme ça...
KRILIN : Je vois que l'autre dingue est arrivée avant nous...
DENDE : Apparemment...
GRAND-CHEF & NAIL : Oh ! Vous êtes déjà là ?
KRILIN & DENDE : Hein ? Vous nous attendiez !
NAIL ¦ se prosternant devant le Grand-Chef ¦ : Bien sûr ! Le Grand-Chef sait tout ! Le Grand-Chef voit tout ! Le Grand-Chef sent tout ! Le Grand-Chef entend tout ! Le Grand-Chef est partout !
KRILIN : Il y a de quoi être parano avec tout ça... Pour un peu, on se sentirait observé en permanence...
DENDE : Ouais... Je te dis pas dans quel état d'esprit j'ai vécu mon enfance... J'avais l'impression d'être épié où que je sois ! J'avais intérêt à me tenir à carreau ! Encore heureux que je ne sois pas devenu un schizophrène à tendance paranoïde...
KRILIN : Ton "enfance" ? Mais... Tu es encore un enfant...
DENDE : Théoriquement, oui, mais...
NAIL : Bon ! Vous avez fini votre aparté !? J'avais pas terminé mes louanges envers le Grand-Chef ! Donc, je disais, le Grand-Chef est...
GRAND-CHEF : Oui... Bon... Ça ira, Nail... Ils ont compris...
NAIL : Mais...
GRAND-CHEF : Il n'y a pas de "mais" qui tienne ! Je ne souhaite pas être un énième personnage mégalomane de cette parodie.
NAIL : Snif !
KRILIN ¦ à Dende ¦ : En parlant de mégalomanie, j'aurais peut-être finalement dû amener Naruto avec nous, pour l'immoler à ton Grand-Chef et obtenir son audience...
DENDE : Euh...
GRAND-CHEF : Il n'y a pas besoin de sacrifice pour me parler...
KRILIN : Zut ! J'allais vous proposer la narratrice, à la place de Naruto...
GRAND-CHEF : Euh... Je vais peut-être effectivement réfléchir à instaurer ce rituel, finalement...
¦ Oh ! Oui ! Sacrifiez-moi !!! ¦
KRILIN : Diantre ! Cette désaxée ne laissera-t-elle donc jamais nos circonvolutions prendre un repos bien mérité... ?
TOUS : ...
KRILIN ¦ les yeux révulsés ¦ : Aaaaaah !!! Je viens de parler comme Gohan !
DENDE : On dirait bien...
KRILIN : Oh ! Au fait, vous pourriez me donner une PSP, s'il vous plaît ? C'est que je suis venu exprès pour ça, moi...
GRAND-CHEF : Euh... Plaît-il ?
DENDE ¦ se rapprochant gracieusement de Nail et lui chuchotant ¦ : Dis-lui que vous êtes en rupture de stock... Je ne sais pas comment il réagirait, s'il apprenait que je lui ai menti...
NAIL : Euh... Le Grand-Chef est en rupture de stock.
KRILIN : Ô Dieux ! Pourquoi le malheur vient-il donc toujours s'abattre sur ma pauvre destinée ?
DENDE : ... Tu viens encore de parler comme Gohan...
KRILIN ¦ magnifiquement désespéré, à quatre pattes sur le sol ¦ : Je crois que je l'ai trop fréquenté... Il m'a contagié...
GRAND-CHEF : Euh... J'ai rien compris à ce qui vient de se passer...
NAIL : Je vous expliquerai tout plus tard, ô omniscient Grand-Chef !
GRAND-CHEF : Je t'ai déjà dit d'arrêter de me baiser les pieds... C'est gênant...
NAIL : Mais...
GRAND-CHEF : Bref ! Je crois savoir que vous êtes venu cherché mon dragonball ?
KRILIN : Euh... Ben, non... J'étais venu cherché une PSP... Suivez, un peu...
¦ Krilin se fait alors magnifiquement rosser par Dende. ¦
KRILIN : Je veux dire oui ! Oui ! Je suis venu pour le dragonball !
GRAND-CHEF : Mais pourquoi ?
KRILIN : Et bien, bla bla...
GRAND-CHEF : Non. Inutile d'utiliser ce truc pour éluder une longue explication. Je peux lire dans les pensées. Approche.
KRILIN : Euh... C'est-à-dire que je ne pense pas que mes pensées vous plairont... Et puis, c'est illégal d'entrer dans l'intimité des gens.
NAIL : Vas-y, il te dit !
'Paf !'
KRILIN : Aïe ! Ça va ! Ça va ! Inutile de me frapper...
¦ Oh ! Quel superbe coup de pied retourné, M. Nail ! ¦
NAIL : Merci ! Merci !
¦ Vous pourriez m'en donner un ? ¦
NAIL : Non !!
¦ Ooooh... Bref ! Krilin se rapproche du Grand-Chef, qui pose sa main sur sa tête. ¦
GRAND-CHEF : Oh ! Je vois ! Le fils de Katats !
KRILIN : Euh... Qui ? J'ai de drôles de trucs dans la tête...
GRAND-CHEF : Mais non ! C'est le père de celui qui était Piccolo et Dieu, auparavant. S'ils se réunissaient de nouveau, ils pourraient non seulement tuer les Saiyajins, mais aussi Freezer ! Il a tout de même été con de se diviser... Aussi con que son père, tiens ! Le cataclysme n'aurait jamais eu lieu, si Katats n'avait pas gaspillé toutes les ressources pour fabriquer son foutu vaisseau spatial.
DENDE : Tiens ! L'auteur se permet d'inventer des trucs, comme la v.f....
GRAND-CHEF : Bon ! Votre âme est tout sauf pure, mais je crois que c'est toujours mieux que les autres génocidaires qui massacrent mon pauvre peuple. Donc, je vous donne mon dragonball.
KRILIN : Merci ! Je verrai si je peux l'échanger contre une PSP... 'Paf !' Aïe ! D'accord, j'ai rien dit...
DENDE : Grombl !
GRAND-CHEF : Au fait, vous êtes fort pour un Terrien... D'habitude, ceux de votre espèce sont des larves.
KRILIN : Euh...
GRAND-CHEF : Je vais révéler votre potentiel !
KRILIN : Hein ? C'est vrai ? Je savais bien que j'en avais encore sous le capot ! Je l'avais bien dit à cet imbécile de Tenshinhan que je le dépasserais !
TENSHINHAN ¦ Parlant grâce au grand Kaio ¦ : Ta gueule ! Je vais devenir plus fort grâce à l'entraînement de Kaio ! Je pourrais même vaincre le Commando Ginue les doigts dans le nez, alors que toi, tu te seras fait démonter par eux !
KRILIN : C'est une connerie signée Toei, ça ! C'est complètement invalide pour un débat digne de ce nom !
TENSHINHAN : M'en fous ! De toute façon, je te vais rattraper quand tu arrêteras de t'entraîner après ton mariage avec cette pouffiasse de cyborg blondasse !
C-18 : Qui est une pouffiasse !?!!?!
KAIO : Qu'est-ce que tu fais sur ma planète, toi ?
TENSHINHAN : Gloups ! Kyaaaaaaah !
KRILIN : Pfff ! De toute façon, Yamcha dira que je suis le plus puissant des Terriens... C'est une belle preuve, ça.
TENSHINHAN : Je ne suis pas Terrien !!!
KAIO : Aaaah ! Mais... Me sert pas l'épaule comme ça ! J'y suis pour rien, moi !
C-18 : Tu vas voir, toi !!!
TENSHINHAN : Aaaaaah !!!
KAIO : Aaaaaaaaaah ! Mais arrête de me frapper ! J'ai rien dit moi !
C-18 : Oh ! Pardon ! Je me suis trompé de cible... C'est toi que je vise !
TENSHINHAN : Aaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!
PICCOLO, YAMCHA, CHAOZU & BUBBLES : ....
DENDE, GRAND-CHEF & NAIL : Euh... C'est quoi toutes ces voix sorties de nulle part... ?
KRILIN : Offff ! C'est une longue histoire... Bon... Vous pouvez y aller.
GRAND-CHEF ¦ posant à nouveau sa main sur la tête de Krilin ¦ : Très bien.
¦ C'est alors qu'un flot d'énergie d'une puissance effroyable se dégage de notre petit mais néanmoins sublime Krilin ! La puissance est telle, que Namek tremble ! Des volcans se réveillent et crachent d'immenses colonnes de lave en fusion ! Tandis que le ciel s'obscurcit, et des éclairs pourfendant l'air dévastent encore plus le paysage. Des gigantesques cyclones apparaissent ci et là ! Des trous dans la couche d'ozone apparaissent ! L'océan s'évapore ! Quelle puissance dévastatrice ! Prête à annihiler l'univers, l'Au-Delà, le Monde des Ténèbres et même le monde des Kaioshin !! ¦
GRAND-CHEF & NAIL : Euuuuh... Elle a pris des substances hallucinogènes ou quoi... ?
KRILIN & DENDE : Vous avez pas encore l'habitude de ses délires, apparemment...
KRILIN : En attendant, à cause d'elle la révélation de ma puissance a fait un vrai flop... Au fait, vous pourriez le faire aussi sur mon ami, c'est un enfant... Parce que bon... Si je suis le plus fort, c'est moi qui devrais me taper tout le boulot... Donc, ce serait bien si Gohan pouvait aussi augmenter sa force pour pas que je me fatigue trop non plus...
GRAND-CHEF : Euh... Oui, je peux.
KRILIN : Bien ! Je vais aller le chercher ! Attends-moi là, Dende.
DENDE : Ok. À tout' !
KRILIN À tout' !
¦ Krilin fait alors une envolée digne de la plus rapide des comètes ! Quelle incroyable aura se dégage de son athlétique petit corps ! ¦

¦ Ainsi donc, Krilin a pu rencontrer le Grand-Chef, qui lui a non seulement donner un dragonball, mais lui a aussi révélé une terrifiante puissance. Notre grand héros part donc chercher Gohan, pour que celui-ci ait le même gigantesque gain de puissance ! ¦
SAN999 : N'oubliez pas : L'alcool, c'est mal !
TOUS : On te le fait pas dire...





Niark! Vous y avez cru aux deux chapitres, hein? :twisted: Je suis diabolique! Remerciez mon meilleur ami qui a eu cette sublime idée!
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Jeu Fév 09, 2012 14:47

Eh oui! Enfin un nouveau chapitre, après toutes ces années! ... Pourquoi il n'y a que des mouches...?




Chapitre 38:
Le retour! (Non, attendez: Le Grand, le Magnifique, le Géniallissime retour! ... Ou pas, remarquez...)



'Taratatata!' {Bruit de trompettes.}
SAN999: Chers lecteurs, je vous annonce la reprise de ma parodie! Il y a donc, un nouveau chapitre! Pour vous remercier de votre présence, les personnages de cette parodie vont maintenant vous interpréter « Dragon Ball Z » par Ariane Carletti en sol mineur! ...
'Chlo~~~~~~~ph...' {Vent qui souffle dans une prairie vide.}
SAN999: Raah! Non, mais c'est pas vrai! Où sont-ils donc tous passés!? Satanés personnages! Même la narratrice n'est pas là! Va falloir que je les ramène moi-même! 'Clic!' 'Clac!' 'Iiiiih!' 'Iiiiiih!' 'Blam!' ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... ... 'Clic!' 'Clac!' 'Iiiiiih!'
KRILIN: Oooh! Ca va! C'est bon! C'était pas non plus la peine de nous hurler dessus!
GOKÛ: Et en plus, il m'a empêché de finir mon repas! Je n'ai pu avaler que cinquante kilos de viande!
BULMA: Même pas pu finir de mettre au point ma nouvelle salle de bronzage instantané!
VEGETA: Ouais! Aucun respect! Il vient nous chercher comme si on était ses esclaves ou je ne sais quoi! Je suis quand même le Prince des Saiyans! Je mérite un minimum de respect!
FREEZER: Et moi qui suis le maître de l'Univers, qu'est-ce que je devrais dire!? Je suis scandalisé qu'on ait pu me parler ainsi!
¦ Moi qui était enfin sur le point d'obtenir la culotte de Mlle Bulma! ¦
BULMA: Toujours aussi déséquilibrée, toi!
GOHAN: Ce malotru a beau être l'auteur, il a bel et bien dépassé les limites de l'admissible, cette fois-ci! Je suis profondément offusqué!
PICCOLO: Même après toutes ces années, t'es toujours aussi chiant, toi!
GOHAN: Il suffit, Monsieur Piccolo! Il n'est point le moment de nous dissiper en de veines querelles, il est temps de nous unir contre la tyranie.
C-18: Le gamin a raison, Piccolo!
PICCOLO: Excusez-moi, les vieux réflexes sont juste revenus.
'Iiiiih!' 'Blam!'
¦ Tous ces magnifiques et divins personnages continuent de discuter dans un immense et mélodieux brouhaha. ¦
'Bratatata!'
TOUS ¦: Kyaaaaah! Mais il est malade! Qu'est-ce qu'il lui prend de tirer dans la foule!?¦
SAN999: Bien! Vous allez m'écouter, à présent! Alors, déjà, C-18, tu dégages!
C-18: Quoi!?! Après m'avoir dérangée, tu veux que je parte sans avoir rien fait!?
SAN999: Tu n'es pas censée apparaître dans cette partie de l'histoire!
C-18: Tu te fiches de moi!? J'ai pas arrêté d'apparaître n'importe quand, grâce à mon privilège d'être un de tes personnages préférés, et maintenant tu voudrais me faire croire que cela a commencé à te déranger!?! Il est hors de question que je me laisse...
'Bratatata!'
C-18: Kyaaaah! Mais il est complètement taré!
SAN999: Rien à cirer que tu sois un de mes personnages préférés! Tu – Dé – Ga – Ges!
C-18 ¦ Levant le menton avec une fierté altière et majestueuse et remettant des mèches de cheveux en place avec un revers de la main élégant, elle se met à marcher, une main sur la hanche de façon délicieusement snob. ¦ : Bien! De toute façon, il est hors de question que je reste dans cette foire! 'Clic!' 'Clac!' 'Iiiiiih!' De toute façon, tu n'es qu'un... mécréant! 'Blaaaaam!!!!'
SAN999: Bien, nous allons donc commencer votre interprétation de « Dragon Ball Z » par Ariane Carletti en sol mineur!
TOUS: ...
SAN999: Qu'est-ce que vous attendez!?
GOHAN: Je pense parler au nom de tous: Déchargez les munitions de votre mitraillete autant qu'il vous en chaut, mais il est absolument hors de question que nous nous abaissions à une telle ignonimie!
TOUS: Le pédantisme en moins, mais ouais, d'accord avec lui!
SAN999: Décidément...
KRILIN: Par contre, tu aurais vraiment dû nous avertir plus tôt... Nous avons tous pris du poids, et on va avoir du mal à faire nos rôles correctement, durant les scènes d'action, avec ces kilos en trop...
TOUS: Ouais... Il a raison...
SAN999: Vous inquiétez pas! Je sais comment y remédier.
TOUS: ?
SAN999: Narratrice, tu peux tous les chopper et les mettre dans du formol pour ta collection!
TOUS: Kwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa!?!?!?
¦ Kyaaaaah! Merciiiii!!!!! ¦
TOUS: Fuyez!!!!
¦ Oh! Non, ne vous mettez pas à courir, voyons! ¦
SAN999: Niiih! Hi! Hi! Hi! Hi!
TOUS: Tu vas nous le payer!!!!

¦ Hmm... Attendez... C'est quelle page...? Nous en étions où déjà...? Ah! Oui, nous quittons donc sire Krilin et rejoignons l'adorable Gohan et la magnifique Bulma auprès de la grotte. Pendant que M. Gohan fait des exercices faisant vibrer l'air de la planète toute entière, la belle Bulma procède à des analyses complexes du radar à Dragon Ball que je n'ai toujours pas réussi à voler, après toutes ces années. ¦
BULMA : Hein? Hé Gohan! Viens voir!
GOHAN ¦ se dirigeant élégamment vers la beauté fatale ¦: Oui? Que puis-je faire pour vous agréer?
BULMA ¦ lui montrant l'écran de son précieux radar ¦: Le dragon ball bouge! Il... euh... ¦ sortant son script de manière grâcieuse ¦ 'Paf!' N'essaie pas de piquer ma culotte en enfilant ta main dans ma jupe! ¦ Mais pas du tout, Mlle Bulma, je cherchais juste à défroisser votre jupe, après que vous en avez sorti le script. ¦ Je n'ai pas sorti mon script de ma jupe! ¦ Ah...? Vous pouvez frapper à nouveau ma main? ¦ Non!!! Bref! Où en étais-je...? Alors, quelle page...? Hum... Ah! Donc, je disais: Il se dirige vers nous! (Le dragon ball donc.) C'est Krilin, peut-être...?!
GOHAN ¦ sort également gracieusement son script ¦: Oui, ce ne peut être que lui! Il semble donc avoir un dragon ball en sa possession!
BULMA ¦ continuant à lire le script de ses magnifiques yeux ¦: Euh... C'est Krilin...?! Mais alors... L'autre....? Celui-ci?! Ca, c'est... P... Preezer? Qu'est-ce que c'est que ça, "Preezer"?!?
GOHAN: Laissez-moi y jeter un oeil expert... Hmmm... Ne serait-ce pas plutôt Freezer que le script indiquerait noir sur blanc?
BULMA: Hein? Ah oui! C'est l'encre qui a bavé! Merci!
GOHAN: Mais je vous en prie!
BULMA: Donc, je disais: Ca, c'est Freezer avec ses cinq boules. Mais regarde! Il y en a une autre, là!
GOHAN: Palsambleu! Mais la raison semble être de votre côté. Oh! Ne s'agirait-il point du village que nous sentîmes jadis se faire massacrer par l'ennemi?
BULMA: Je vois! Il a sans doute attaqué le village, mais il n'était pas aussi intelligent que moi et n'a pas trouvé le dragon ball et a donc laissé tomber!
GOHAN: Par la barbe de mon grand-père Gyûmaô! Je m'en vais immédiatement la récupérer!
NARUTO: Attends! Je viens avec toi!
GOHAN & BULMA: Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!!
¦ S'accrochant courageusement l'un à l'autre, manquant malheureusement de justesse de pouvoir me donner un peu de leur urine. ¦
GOHAN: Ventre-saint-gris Sainte Kaiôshinkami Suprême Mère des Kaiôshin! Mais qui est donc ce caqueux qui a ainsi osé nous pétrifié de peur, en nous prenant par surprise!?
NARUTO: Non, mais ça suffit! C'est pas parce que cela fait plusieurs années qu'il n'y pas eu de nouveau chapitre que vous avez le droit de m'oublier! Déjà que tout le monde m'ignorait, si je dois en plus tout recommencer du début pour que vous sachiez au moins enfin qui je suis, on est pas sorti de l'auberge!
BULMA: Ah! Je me rappelle. C'est l'inutile de service.
NARUTO: Je ne suis pas inutile!!
GOHAN: Maintenant que vous le dites, il me semble effectivement que ce parasite nous avait suivi jusqu'ici.
NARUTO: Je ne suis pas un parasite!
BULMA: Il va falloir s'y faire!!!
GOHAN: Comme vous le dites.
NARUTO: Arrêtez de m'ignorer!!!!
GOHAN: Quoi qu'il en soit, je vais donc partir en exploration!
NARUTO: Attends! Je t'ai dit que je venais avec toi!
¦ L'autre s'accroche au dos du puissant et génial Gohan. ¦
GOHAN: Dites donc, ribaud, point ne me semble vous avoir donné l'autorisation de me monter comme si j'étais un simple équidé. Je vous sommes de descendre de mon auguste personne immédiatement.
NARUTO: Mais aller quoi! Au pire, je pourrais te servir de bouclier contre un éventuel ennemi!
GOHAN: Oh! Effectivement, je n'avais point pensé à cette éventualité! Vous me voyez fort aise que vous reconnaissiez enfin votre place!
NARUTO ¦ semblant soudainement déprimé ¦: Mon dieu... J'ai été tellement traité comme un moins que rien, que je commence aussi à me considérer comme tel... Snif... Après cette parodie, je crois que je vais devoir suivre une psychothérapie et prendre quelques anti-dépresseurs.
¦ Gohan s'envole alors majestueusement! Quelle belle trainée d'énergie il laisse derrière lui! Mais revenons à notre délicieux Vegeta qui avait réussi à échapper au maître de l'Univers Freezer. ¦
VEGETA: Pose ces ciseaux! Je n'ai pas l'intention de te donner une de mes mèches!
¦ Ohhh... Je peux prendre ces dragon balls que vous cachez? ¦
VEGETA: Non!!!!
¦ Oh! Regardez! Là-bas! C'est Sire Krilin qui transporte un autre dragon ball! Lui, il voudra peut-être me donner le sien! ¦
VEGETA: Hein!? Mais... Tu... Tu as raison...? Qu'est-ce qu'il fiche là!? Peu importe! Il a un dragon ball! Je vais pouvoir le lui reprendre! Merci! Pour une fois que tu es utile!
¦ Oh! Vous voulez bien me passer une de vos mèches ou un échantillon de votre matière fécale en remerciements? ¦
VEGETA: Non, espèce de givrée!
¦ Ohhh... Dommage... Tiens? Vous vous envolez déjà à sa poursuite? Mais... C'est... Non, il ne faut surtout pas qu'il les voit! Sinon, tout est fini! Je dois vite le rejoindre! ¦
ZABON: Bon sang! Mais où est Veg... Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!!!!!!!!!!!!
¦ Bonjour. Tiens? Vous avez du mal à reprendre votre souffle, tellement vous êtes heureux de me voir, M. Zabon? Je suis flattée! ¦
ZABON: Non! Tu m'as fait peur à apparaître aussi soudainement devant moi!
¦ Dites, ça vous dirait d'aller prendre un thé? ¦
ZABON: Hein? Non, je suis à la recherche de Vegeta et si je ne le trouve pas, le Seigneur Freezer va m'enfermer avec toi.
¦ Oh. Je comprends. Mais dans ce cas, ne cherchez pas Vegeta derrière vous. Je l'y ai cherché et je l'ai pas trouvé. Non! Ne vous retournez p... ¦
ZABOB: Hé! Mais il est là-bas! Connasse! Tu voulais m'empêcher de le trouver!
¦ Attendez! Non, ne partez pas! Je voulais tellement être enfermée avec vous! Snif... Bon, et bien, je n'ai plus qu'à retourner auprès de Mlle Bulma, en attendant qu'ils l'y rejoignent tous... ¦
BULMA: Raaah! Non, mais qu'est-ce que tu fiches là, toi? Pourquoi t'es pas partie avec Gohan et l'avorton blond?
¦ M. Krilin atterrit alors... Soupire... ¦
KRILIN: Salut!
BULMA: Ah... Cela explique peut-être la présence de la narratrice... Oh! Mais tu as un dragon ball!
KRILIN: Ouais! Le Grand-Chef me l'a donné! Où est Gohan? Je dois l'emmener voir le Grand-Chef.
BULMA: Il est allé chercher un autre Dragon Ball.
KRILIN: Oh! Comme quoi, on est pas autant des incompétents que ça!
BULMA: Ouais, nous sommes mêmes plutôt géniaux!
KRILIN & BULMA: Hu! Hu! Hu! Hu!
VEGETA: Pour des génies, je vous ai facilement trouvés.
KRILIN: Aaaaaah! L'ennemi, il nous a trouvés!
VEGETA: Je ne pensais pas vous voir ici, Terriens... Je ne pensais pas que... Hmmm... Qu'est-ce qui est écrit...? ¦ Met des lunttes sur son nez et plisse les yeux... ¦ Bon sang... C'est vraiment écrit tout petit...
BULMA: Ouais, je sais, en plus, il y a des bavures! Pas facile de lire ces scripts...
SAN999: Non, mais ça suffit maintenant! Vous pourriez pas être foutus d'apprendre vos scripts?!?
BULMA: J'aimerais bien t'y voir! Tu nous as appelés comme ça, précipitemment après tant d'années, on a à peine eu le temps de se remémorer notre script, nous!
SAN999: Non, mais là, ça fait vraiment pas professionnel! Ils vont penser quoi les lecteurs à vous voir lire sans arrêt au lieu de jouer votre rôle!?
VEGETA: Cette parodie, c'est juste du texte! Ils voient rien du tout!
SAN999: Je veux pas le savoir! Allez m'apprendre votre script illico presto!
TOUS: Grombl! Vraiment quel sale caractère...
ZABON: C'est vraiment un tyran, pire que Freezer!
KRILIN, BULMA & VEGETA: Aaaaah! T'es là, toi!?
ZABON: Ouais, je t'ai suivi, Vegeta.
VEGETA: T'aurais pu prévenir quand même, tu nous as fait peur!
ZABON: Ah? Désolé.
KRILIN: Bref! Apprenons notre script avant que l'auteur ne se remette à nous hurler dessus. Il nous regarde d'un mauvais oeil, là.
¦ Après quelques heures d'apprentissage... Soupire... ¦
BULMA: Vous êtes beau! Quand est-ce que vous allez arrêter de faire semblant d'être méchant et venger votre famille de Freezer? Hein? Hein?
ZABON: Euh... De un, de quoi tu parles? De deux, pourrais-tu arrêter de frotter ton entre-jambes contre ma hanche? Je ne suis effectivement pas gay, contrairement à ce que beaucoup croiraient, mais c'est pas pour autant que j'aime les femmes vulgaires...
BULMA: Ooooh... Mais c'est que mon fiancé est mort dernièrement... Je croyais ne plus jamais tomber amoureuse, mais vous m'avez montré que je pouvais trouver un amour encore plus fort! Je vous en supplie ne me rejetez pas!
YAMCHA: Garce! Espèce de traitresse! Vous allez me ressuscitez, je te signale! Et cela fait à peine un mois que je suis mort, en plus!
BULMA: Oh! Toi, c'est pas la peine de venir sous forme de voix hurlante! Je te rappelle que t'as pas arrêté de me tromper à droite à gauche et moi, j'étais bel et bien vivante!
YAMCHA: Oh! Ca va! Moi, c'était juste des histoires d'un soir! Je ne cherchais pas à te remplacer!
BULMA: La belle excuse! En plus, tu vivais à mes crochets! Mon prochain mec, lui, il travaillera! {Ou pas.} J'espère que les dragon balls refuseront de te ressusciter!
YAMCHA: Oh! Je suis choqué! Tu...
KAIO: Ca suffit! Je suis pas pas un opérateur pour vos querelles d'amoureux! Et toi, tu arrêtes tout de suite de tordre mes antennes en t'énervant ou je te... 'Tut! Tut! Tuuut! Tut!'
BULMA: Hmpf! La ligne a été coupée... Ou en étions nous déjà?
ZABON: Au moment où tu me lâchait... ¦ Il la prend par le col et la dépose au sol. ¦
BULMA: Bon, d'accord, je comprends... Tu es timide et ne veut pas que les autres connaissent notre amour. Je te comprends, ne t'en fais pas, je vais garder le secret et je vais rester discrète, mais un jour, il faudra leur en parler...
ZABON ¦ pensant ¦: Elle est barge...
KRILIN: Full aux as! Ouais! J'ai pris ma revanche!
VEGETA: Et merde! J'ai perdu!
KRILIN & VEGETA: Hmm? Vous avez fini?
ZABON: Quoi qu'il en soit... Pouvoir de la Boucle d'Oreille Mystique de la Beauté Ultime, transforme-moi !
¦ Il se met à danser et se transforme... ¦
VEGETA: Toujours aussi ridicule et aussi laid...
BULMA: Oh mon dieu! Mais alors... Tu faisais semblant d'être un gentil qui faisait semblant d'être méchant! Comment as-tu pu nous trahir ainsi? Nous manipuler? Nous faire croire que tu étais notre ami? Comment as-tu pu nous faire ça? Me faire ça, à moi? Après tout ce que l'on a vécu ensembles!? Moi, qui t'ai prêté une oreille attentive et une épaule pour pleurer quand tu me parlais de ta famille massacrée! Traitre! Je ne pourrais jamais te pardonner! Vegeta, tue-le!
ZABON: ... Mais de quoi elle parle...?
VEGETA: Tu la connais...?
ZABON: Absolument pas...
KRILIN: Laisse tomber, dès qu'il s'agit de beaux garçons, son Q.I. descend presque aussi bas que celui de Gokû... Alors te voir comme ça... Forcément...
ZABON: Je suis flatté que tu me trouves beau, petit nain chauve, mais comme je le disais tout à l'heure: Je ne suis pas gay, désolé. Par contre, mon ami Dodoria, dont j'ai oublié le nom et l'existence, serait probablement intéressé et je...
KRILIN: Même si j'étais gay, je ne voudrais pas de lui!
ZABON: Ah... Dommage...
VEGETA: Bon, si tu veux bien, j'aimerais bien me battre...
ZABON: D'accord.
VEGETA ¦ pointant derrière M. Zabon.... ¦: Oh regarde!
ZABON ¦ se retournant... ¦: Quoi? Qu'est-ce qu'il y a...?
¦ M. Vegeta en profite pour transpercer M. Zabon avec une lance de glace. ¦
ZABON: Mais aïe! Ah non!
VEGETA: Ah si! Niih! Hi! Hi! Hi! Hi!
ZABON: Ah ben non, mais c'est de la triche, là! Et puis, d'abord où est-ce que tu as trouvé une lance de glace?
VEGETA: Les besoins du scénario primeront toujours et feront toujours apparaître les choses et les personnes utiles au déroulement. Même une lance de glace là où il n'y a pas de glace! Et c'est peut-être de la triche, mais c'était ce que voulait l'auteur, qui n'avait aucune idée de comment rendre notre combat drôle!
ZABON: Raaah! Non, mais sérieux... Mourir de façon aussi conne... Si déjà l'auteur sèche pour mon combat, qu'est-ce que ce sera, lorsqu'il devra faire le combat contre Freezer.
VEGETA: Désolé, mec, mais il est temps de quitter cette parodie!
ZABON: Pfff... De toute façon, je savais que je partirais assez vite, mais quand même... De façon aussi idiote...
VEGETA: Adieu Zabon!
¦ M. Vegeta envoie un kikoha dans le ventre de M. Zabon, lui ouvrant encore plus sa plaie béante et l'envoyant dans la mer... Soupire... Snif... ¦
VEGETA: Bien! À nous deux, maintenant, le chauve! Donne-moi le dragon ball!
KRILIN: Bien. Mais dans ce cas, je souhaiterais négocier les termes de cette transaction. Sachant que vous n'avez rien à me proposer de concret, je pense qu'il est raisonnable que je puisse exiger que vous laissiez la vie sauve à ma campagnonne et moi-même...
VEGETA & BULMA: ...
VEGETA: Euh... Tu parles comme le fils de Gokû, là... C'est normal...? C'est en pack avec ta montée étrange en puissance...?
¦ M. Krilin s'effondre au sol, auprès de moi... Snif... ¦
KRILIN: Il... Il m'a définitivement contaminé! Je... Je le hais... Tiens... Prends le dragon ball... ¦ Il le fait rouler sur le sol... ¦ Fais de moi ce que tu veux...
VEGETA: Euh... Non, là, tu me fais un peu trop pitié... Je préfère te laisser tranquille...
¦ Il s'envole... Et pendant ce temps, M. Gohan et l'autre se redirigent vers la grotte... ¦
NARUTO: Ha! Ha! Ha! Ha! Grâce à moi, tu as trouvé le dragon ball!
GOHAN: Mais taisez-vous donc, brise-foi! Il y a à peine quelques minutes en arrière, vous ne songiez qu'à consommer des anxiolytiques. Et maintenant, simplement parce que j'ai pu dénicher le dragon ball grâce au fait que j'aie dû sauver votre postérieur d'un crabe géant, vous recommencez vos sottises?
NARUTO: Accepte-le! Tu n'aurais jamais pu le trouver sans moi! Mwah! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!
GOHAN: Vous m'éreintez les synapses... Ouiche! Mon sixième sens m'indique que l'ennemi s'approche. Hâtons-nous de nous dissimuler!
¦ Ils se cachent tous les deux derrière un rocher... M. Vegeta arrive et s'arrête... ¦
NARUTO: Pourquoi elle a une voix si déprimée, cette narratrice...?
GOHAN: Fermez votre gosier!
VEGETA: J'ai senti une énergie...
NARUTO ¦ chuchotant... ¦: Il nous cherche. Que fait-on?
GOHAN ¦ chuchotant aussi... ¦: Je crois bien qu'une idée lumineuse vient de poindre le bon de son nez dans mon esprit!
NARUTO: Laquelle?
GOHAN ¦ sortant son stylo...¦: Ne vous mouvez point...
NARUTO: Euh... Qu'est-ce que tu m'écris sur le front...?
GOHAN: Vous verrez bien... Voilà. Tout est fin prêt. ¦ Il prend alors un sourire radieux... et se met à carresser les cheveux de l'autre... ¦
NARUTO: Euh... Tu me fais peur... T'es un peu jeune pour moi, quand même... Et tu sais... Je t'ai déjà parlé de Sasuk...
¦ Il est interrompu lorsque M. Gohan le lance par les cheveux sur M. Vegeta... Soupire... M. Gohan plonge alors dans l'eau... M. Vegeta reçoit l'autre dans le dos et le rattrape avant qu'il ne tombe... Snif... ¦
VEGETA: Qu'est-ce que...? Tu ne serais pas le microbe que j'ai rencontré sur Terre...?
NARUTO: ... C'est bien ma veine... Toi, tu te rappelles de moi, bien sûr...
VEGETA: Tu as écrit "Frappez-moi" sur le front...
NARUTO: Sympa... Je dirais bien que je vais le tuer, ce petit pédant à la con... Mais je sais pas si je serai encore en état après... ¦ Il sourit... ¦ Bonjour, vous... Alors, comme ça, vous êtes un Saiyan génocidaire, hein...? Ouais... C'est... C'est bien... Gloups!
¦ M. Vegeta prend un air sadique... Sigh... L'auteur me demande de passer à la scène suivante, car celle-ci serait trop violente... Donc, retournons près de Mlle Bulma et de M. Krilin... ¦
GOHAN: Me voilà de retour!
BULMA: Gohan! Tu vas bien! Tu n'as pas été attaqué par Vegeta en venant!
GOHAN: Fort m'est d'avouer que j'ai craint pour ma vie, durant un instant. Cependant, grâce à mon esprit supérieur et la bravoure de mon coeur, j'ai su m'en défaire!
BULMA: Tu lui a donné Naruto, en patûre, n'est-ce pas...?
GOHAN: ... Oui. ¦ Remarquant Krilin. ¦ Qu'a-t-il donc? Que fait-il donc vautré dans les herbes rases de ces terres insulaires extraterrestres?
BULMA: Eh bien... Il est comme ça depuis qu'il s'est mis à parler comme toi.
GOHAN: Oh! Mais quel félicité de savoir que j'ai eu une si gracieuse influence sur lui.
¦ M. Krilin se lève alors d'une façon étrange, comme un automate inarticulé, une aura noire autour de lui, et il se déplace alors comme un fantôme vers M. Gohan, laissant des traces de ses yeux rouges luminescents sur son passage. Il s'arrête alors devant Gohan avec un visage qui parvient même à m'effrayer, moi. Ses yeux sont déments et ses canines inférieures sont incroyablement grosses, sortant de sa bouche. ¦
GOHAN: Iiiiiih! Mon... Monsieur Krilin... Q... Quelle effrayante mine vous avez là... Vos globes occulaires sont t... très saillants... Et vos... euh... canines me semblent bien longues et... et... Gloups... pointues... Seriez-vous indisposé...?
KRILIN ¦ parlant dans une espèce de voix en écho du genre démoniaque, et rapprochant son visage de M. Gohan ¦: Tu te tais, sinon, je t'arraché la trachée et je te pends avec! ¦ Il pose alors sa main sur la tête de M. Gohan, avant de refermer ses griffes et de tirer le pauvre enfant par ses cheveux. ¦ Bulma, allons-y! On va partir ailleurs, avant que l'ennemi ne revienne!
BULMA: Gloups... Oui...
GOHAN: Ce... Cessez donc de me charrier de cette manière peu convenable! Vous allez m'arracher les filaments kératinisés!
¦ M. Krilin ramène alors M. Gohan vers lui, le tenant au-dessus du sol par les cheveux, et collant leurs deux visages l'un à l'autre, toujours d'un air furibond. ¦
KRILIN: Je t'ai ordonné de te taire!
GOHAN ¦ ramenant vers lui ses petits poings, comme pour se protéger ¦: Iiiih! ... ... Je... Je crains que ma vessie ne se soit relâchée...

¦ ... Fff... Les héros vont donc changer de cachette secrète... Vous saurez tout au prochain chapitre... Soupire... ¦
TOUS: C'est tout!?!
GOHAN: D'accoutumée, vous êtes pourtant effrayemment beaucoup plus locasse.
VEGETA: Aucun délire sur ta collection? Rien?
BULMA: D'ailleurs, c'est comme ça depuis tout à l'heure quand Krilin et toi êtes arrivés... Elle n'a pas une seule fois essayé de voler ma culotte... C'est pas normal...
¦ À quoi bon... J'ai raté ma vie... Je n'ai pas su empêcher M. Zabon de trouver avec M. Vegeta... Je voulais pourtant tellement qu'on soit tous les deux enfermés dans la même salle... Je lui aurais fait des choses... ¦
VEGETA: Je vais effacer de ma mémoire ta dernière phrase, et me concentrer sur le reste: C'est juste pour ça que tu es si déprimée!?
BULMA: Allez! Fais pas cette tête! Si tu veux tu peux toucher ma culotte! Tiens...
¦ C'est gentil de soulever votre jupe, Mlle Bulma, mais je n'ai vraiment pas le coeur à ça... Snif... ¦
TOUS: Ooooh...
GOHAN: Elle fait vraiment peine à voir!
BULMA: Oui...
VEGETA: Bon, j'ai une idée!
'Plouf!'
BULMA: Pourquoi a-t-il plongé dans la mer...?
GOHAN: Il refait surface.
VEGETA: Tiens! Prend la carcasse de Zabon. Tu peux en faire ce que tu veux!
¦ Kyaaaah! Merci! Yatta! ¦
'Riiip!' 'Gnak!' 'Crac!' 'Croc!' 'Chomp!' 'Riiip!' 'Riip!' 'Chrup!'
TOUS: Oh! Que c'est mignon!
GOHAN: Ne dirait-on pas un adorable charognard?
BULMA: Ca fait du bien de la revoir dans son état anormal!
VEGETA: Je te le fais pas dire!
KRILIN: Bon... On y va oui ou non...?
GOHAN & BULMA: Kyaaaah! Oui, on y va, maître!
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Fév 15, 2012 21:26

Chapitre 39:
Le grand gourou namek (Non, ne vous inquiétez pas, il ne veut endoctriner personne. Du moins, pas à ma connaissance...)



¦ Au chapitre précédent, M. Vegeta a récup... ¦
KRILIN: On s'en fiche!! J'ai récupéré une PSP sur le cadavre d'un Namek qu'on a croisé en venant dans ce nouvel abri! Enfin! Youh-ouh-ouh! Aller! Vite! Testons-là!
¦ M. Krilin met un jeu dans sa nouvelle PSP. Quel beau geste... Vous voulez bien me mettre une cartouche dans la...¦
TOUS: Ta gueule! Ne deviens pas vulgaire!
GOHAN: Fermez donc votre clapet! Point ne faudrait changer l'âge requis pour lire cette burlesque parodie!
¦ Ben quoi? En quoi c'est vulgaire de manger une cassette de jeu PSP touchée par mon adorable M. Krilin? ¦
TOUS: Ah... On a pensé à autre chose...
¦ À quoi...? ¦
TOUS: Euh... À rien, laisse tomber...
¦ Bon... Je peux manger un de vos jeux, s'il vous plaît? Mettez-le moi dans la bouche. ¦
KRILIN: Non!!!!
¦ Oooooh.... ¦
KRILIN: Bref! Allumons ça... Ha! Ha! Ha! Ha! H... Mais... "Erreur. Lecture impossible. Ce jeu n'est pas compatible avec la PSP-Namekk..."?
¦ Oh... Quel silence pesant... ¦
KRILIN: Nooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!!!!!!!!!!
¦ Quelque part sur la planète Kaiôshin. ¦
KAIOSHIN: Nom de dieu! Enfin... Je veux dire... Nom d'un subordonné hiérarchique! Qu'était-ce donc que ce cri terrifiant qui m'a réveillé dans mon sommeil!?
KIBITO: Je n'en sais rien, ô maître vénéré... Cependant, je tiens à vous signaler qu'une femme étrange est en train d'essayer de vous voler un potala...
KAIOSHIN: Iiiiiiih! Mais lâchez-moi enfin!
¦ Ooooh... Mais je veux juste v... gurgl! Mais lâssez-moi le gol... ¦
SAN999: Retourne sur Namek toi!
¦ Une fois de plus je m'envole vers d'autres cieux!!! Enfin, vers une autre planète plutôt... Et puis, c'est pas une fois de plus, vu que c'est la première fois que cela m'arrive... L'auteur a des problèmes avec ses références, apparemment... Mais quoi qu'il en soit, me voilà anamekie. Oh! Monsieur Krilin est à terre... ¦
GOHAN: Eh bien au moins, maintenant, il est revenu à son état normal... On a déjà suffisamment de personnages effrayants entre mère, la péritechnicienne et la narratrice...
BULMA ¦ sortant un magnifique cornet acoustique de sa poche et le mettant au creux de son adorable oreille que j'ai envie de lécher ¦ : Pardon...? Qu'est-ce tu as dit?
GOHAN: Excusez mon impertinence, Mlle Bulma, mais pourriez-vous répéter, je vous prie? Le hurlement déchirant de M. Krilin m'a justement déchiré mon appareil auditif, et je ne puis vous ouïr correctement.
BULMA: Pardon? Le hululement énivrant du Bon Dieu qui feint le jugement étiré du connard pareil au jouissif ennuyé de pourrir esseulément? Mais qu'est-ce que ça veut dire? Même pour toi, cette phrase est un peu trop bizarre...
SAN999: Hum... Je crois qu'il va falloir interrompre le chapitre, le temps de soigner l'ouïe des personnages dont les tympans ont été percés par le cri de Krilin.
FREEZA: Dites, vous sauriez pas ce qu'il se passe? J'ai entendu un cri tout à l'heure, et depuis mes trous auditifs saignent.
N°18: Oui? On m'a appelée? Je suis plus très sure, mes circuits auditifs ont été légèrement court-circuités...
SAN999: Hein? Le puit pue les curés circoncis du zizi dont les gens t'en louent la vacuité? Non seulement tu interviens de nouveau à la mauvaise époque, mais en plus, c'est pour dire n'importe quoi... Et puis, c'est quoi ces petits scintillements qui sortent de tes oreilles?
¦ Oh! Vite récoltons tout ce sang sortant des oreilles de mes idoles! ¦
KRILIN: Tu perds pas le nord, toi...
¦ Que je vous lèche la gorge sur le toit? Je veux bien, mais quel toit? ¦
KRILIN: Non!!! Pour ceux qui se demanderaient, je suis le seul dont les oreilles n'ont pas été touchées... Je suppose que le destin a décidé que cette PSP non compatible était déjà un sort suffisamment cruel sans en rajouter... Snif... (Bon... D'accord... Le fait que ce soit mon cri, la cause de tout ceci, n'est peut-être pas pour rien dans le fait que je sois le seul à ne pas être devenu sourd...)

¦ Retournons donc auprès de M. Vegeta qui rassemble ses dragon balls. ¦
VEGETA: Rendez-moi immortel! ... ... ... ... ... Il ne se passe rien... Mais... Il manque un dragon ball! Toi, la tarée, tu vas me le rendre tout de suite!
¦ Euh... J'y suis pour rien, pour une fois... ¦
VEGETA: Comme si j'allais te croire! Rends-le-moi!
¦ Je vous assure! C'est M. Gohan qui l'a pris tout à l'heure, au fond de l'eau. Il a ensuite utilisé l'autre pour vous distraire, pendant qu'il s'échappait. ¦
VEGETA: Les salauds! Je retourne dans cette grotte et je les massacre tous!
¦ Non, mais ils sont partis là... ¦
VEGETA: Ah...? Et je fais quoi alors?
¦ Ben... Rien... Vous attendez... ¦
VEGETA: Euh... Ce serait pas une référence à un épisode des Chevaliers du Zodiaque, la série abrégée, ça?
¦ Retournons maintenant auprès de M. Krilin, M. Gohan et Mlle Bulma. ¦
KRILIN: Bon... La vie n'a plus aucun sens pour moi, mais je suppose qu'il va falloir continuer pour le respect du scénario... Ffff... La vie est vraiment quelque chose de si fragile... On peut être si facilement anéanti... Une petite série d'événements qui vous prend tout ce à quoi vous tenez, c'est si vite arrivé... Et puis, tous ces faux espoirs que la vie vous offre... On n'est vraiment que peu de choses dans les griffes du destin si cruel... Nou...
GOHAN: Allez-vous enfin cesser votre petite diatribe ridicule sur la vie et me mener auprès de cet aïeul namek que vous avez évoqué...? D'autant que vous nous faites tout ce cirque pour une simple console de jeux vidéos portable. Sachant que la Playstation Portable est à présent un terminal vidéo-ludique totalement désuet et que c'est maintenant la Playstation Vita qui...
KRILIN: La ferme! Laisse-moi faire mon deuil! Merde! ... On y va! Mais doucement, pour ne pas attirer l'attention de l'ennemi.
¦ Nos deux vaillants héros s'envolent donc pour faire face à de nouveaux grands dangers! Que vont-ils rencontrer durant leur périlleux voyage?! Sauront-ils empêcher le Multivers d'exploser?! ¦
KRILIN: Arrête la drogue et fais une ellipse de quatre jours.
¦ Ooooh... Quatre jours plus tard, après avoir affronté des dangers incommensurables et... ¦
GOHAN: Mais taisez-vous donc!
KRILIN: Je pense que nous pouvons maintenant accélérer!
¦ Les deux accélèrent alors à la vitesse de la lumière, provoquant des paradoxes temporels! ¦
KRILIN: Hhhh... Mais que quelqu'un la fasse taire! Regarde! On y est presque, le Grand-Chef vit là-dessus.
GOHAN: Oh! Quelle bien étrange demeure! Digne d'un grand sage comme le doit être ce Grand-Chef, à n'en pas douter. Tiens... Mais portez votre regard sur ce petit renfoncement de ce monticule disproportionné, servant de pied d'estale au logis du doyen namek.
KRILIN: Hmmm? ... Ah... Oui, il y a quelque chose...
¦ Nos deux grands héros se rapprochent alors de l'étrange énygme, malgré le danger évident que cela représente! Quel courage! ¦
KRILIN: Mais... ce sont des jambes...
GOHAN: Ciel! Reconnaissez-vous ce pantalon, M. Krilin?
KRILIN: Mais c'est...
GOHAN & KRILIN: Naruto...
NARUTO: 'o'ez-'oi 'e 'à!
KRILIN: Pfff...
¦ Nos deux amis unissent alors leur extraordinaire puissance pour sortir l'excalibur de la roche sacrée! Le ciel tremble devant une action aussi valeureuse et la terre se remplit de nuages! Tant ils en inversent l'ordre naturel des choses! Jamais l'univers n'aura connu pareille... ¦
KRILIN: Mais que quelqu'un lui donne un valium, bon sang!
NARUTO: Pwaaah! Merci! ¦ Lançant un regard de reproche à M. Gohan. ¦ C'est pas toi que je remercie...
GOHAN: *Whistle!*
¦ Dis donc, toi, l'autre! Qu'est-ce que t'as! T'as un blème? Qu'est-ce que t'as à regarder M. Gohan comme ça!? Tu veux que je te foncedé ta sale gueule!? Hein!?! Hein!?! Sale con, va! ¦
NARUTO: Elle parle racaille, celle-là, maintenant?
KRILIN: Qu'est-ce qu'il t'es arrivé...?
NARUTO: Eh bien, après que quelqu'un m'ait laissé seul face à l'ennemi! ¦ Je t'ai déjà dit de ne pas regardez comme ça M. Gohan, ducon! Bouffon, va! ¦ Celui-ci après m'avoir bien frappé, m'a éjecté tellement loin que je me suis encastré sur cette colonne de roches. Je sais pas depuis combien de temps, je suis coincé là. Mais pour survivre, j'ai dû mangé les vers et les taupes qui passaient par là... Bou-ouh-ouh! C'était horrible!
¦ Eh! Ne sers pas autant M. Krilin dans tes bras, l'autre! C'est moi qui devrait avoir ce privilège! ¦
KRILIN: C'est ça, c'est ça... Du calme... Tout va bien, maintenant...
¦ Oh! M. Krilin lui donne des tapes dans le dos pour le consoler! Que je suis jalouse! L'autre lève des yeux tout humides vers M. Krilin. ¦
NARUTO: Me... Merci... T'es sympa, toi...
KRILIN: Euh... Ne me regarde pas comme ça... Je te préviens tout de suite, je ne suis pas pédophile...
GOHAN ¦ toussotant gracieusement ¦ : Navré d'interrompre cette scène... émouvante, mais ne devrions-nous pas plutôt aller nous entretenir auprès du gourou namek?
VEGETA: Quel "gourou namek?"
GOHAN: Eh bien, voyez-vous...
KRILIN & GOHAN & NARUTO: Aaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!! L'ennemi est là! ¦ Ils se serrent tous les uns contre les autres. Laissez-moi une petite place! ¦
VEGETA: Ben oui.
KRILIN: Mais comment tu nous as trouvés?
VEGETA: Je vous ai sentis.
KRILIN: Et merde! Gohan, tiens, prends cette masse inerte! ¦ Il lance l'autre vers Sire Gohan d'un geste magnifique. ¦ Et allez tout de suite rejoindre le Grand-Chef! Je m'occupe de lui!
NARUTO: Masse inerte?! Mais comment peux-tu...? Moi qui...! Tu me brises le coeur! Sale monstre! Aïe! Mais t'es pas obligé de me tenir par les cheveux toi!
GOHAN: Si vous y tenez, je peux relâchez ma poigne...
NARUTO ¦ regardant vers les quelques centaines de mètres de chute ¦ : Euh... Quel doux massage de mon cuir chevelu! Merci de me transporter, sire Gohan. Gloups...
GOHAN ¦ partant et pensant ¦: Merci, M. Krilin! Protéger ainsi mon auguste personne en usant de votre minuscule mais néanmoins noble corps comme bouclier... Jamais je n'oublierai votre valeureux sacrifice, ni votre hideux faciès anose! Ici, chers lecteurs il vous faut imaginer mon visage empli de larmes, comme dans le manga nommé Saint Seiya. Comme ceci:
Image
VEGETA: Depuis quand tu es courageux, toi...?
KRILIN: Hu! Hu! C'est que j'ai fait énormément de progrès, ennemi!
VEGETA: Arrête de m'appeler comme ça! J'ai un nom!
KRILIN: Et de plus... ¦ Il pointe le doigt majestueusement vers M. Vegeta, en courbant le dos tellement en arrière, qu'il en regarde le ciel, prenant une pose des plus élégantes! ¦ Je suis le personnage préféré de l'auteur! Jamais il n'osera me faire du mal! Autrement dit, je suis invincible! Tu ne me battras jamais! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!
BOA HANCOCK: Eh! Mais c'est ma pose!
SAN999: Dégage de là, toi! ¦ Il prend cette étrange inconnue par le col. Puis, la trainant derrière lui, il se retourne soudainement et dit: ¦ Et Krilin, je te signale qu'il faut que je reste un minimum réaliste si je veux conserver mes lecteurs, donc non, tu n'es pas invincible. Ciao!
¦ Oh! Mais quel doux silence soudainement et cette brise est bien agréable! ¦
VEGETA: Hé! Hé! Hé!
KRILIN: Gloups... Heum! Et... euh... sinon, tu as vu le match, hier?
¦ Mais retournons donc dans la chambre du grand doyen namek! Où M. Gohan vient de se faire révéler son incroyable potentiel qui a bouleversé l'équilibre universel et... ¦
NAIL: Oh! Ca suffit toi! Tu vas pas recommencer comme tout à l'heure!
NARUTO: Mais s'il vous plaît! Révélez-moi mon potentiel! Je vous en supplie! Si vous voulez, je vous paie en nature!
GRAND-CHEF: Bon! Bon! Mais lâche-moi le pied! T'es en train de mettre tes larmes sur ma toge! ¦ pensant ¦ C’est la première fois que je rencontre quelqu’un qui veut devenir plus faible… En même temps c’est aussi la première fois que je vois quelqu’un qui se bat avec une force au-dessus de son vrai potentiel… ¦ Posant sa sage main sur le crâne de l'autre, il ne se passa rien. ¦
NARUTO: C'est comme ça que tu présentes mon potentiel révélé!?! Garce... Mais bon! L'important, c'est que je vais enfin être à niveau. Bien, maintenant, pour le paiement.
GRAND-CHEF: Que fais-tu? Pourquoi tu te déshabilles...?
NARUTO: Ben, je vous ai dit que je vous paierais en nature, non...?
GRAND-CHEF: J'en veux pas de ton paiement! Rhabille-toi, espèce de dépravé!
NARUTO: Oh bon...
GOHAN ¦ prenant une mine radieusement dégoûtée ¦: Vous alliez... Avec... avec... lui...? ¦ Pointant de son magnifique doigt le suprême sage doyen namekk. ¦ Excusez ma familiarité, mais... t'es un pas un peu dérangé dans ta tête!?! Je vous signale à tout hasard, qu'il s'agit d'un vieil homme obèse...
GRAND-CHEF: Eh!
GOHAN: À la peau d'un teint verdoyant, avec des muscles à nus sur les bras et des protubérances antennaires sur le chef. De plus, et c'est là le point essentiel: Il est asexué!
NARUTO: Je ne fais pas de discrimination. Je suis pansexuel. Bon, cela m'aurait un peu dérangé par rapport à ma fidélité envers Sa...
KRILIN: Mais arrête de me traîner comme ça! Et puis, comment tu fais pour me tirer par les cheveux!? Je n'en ai pas, merde!
VEGETA: Vous avez fini?
GOHAN, NARUTO, GRAND-CHEF, DENDE & NAIL: Kyaaaaaah! L'ennemi!
VEGETA: Arrêtez de hurler de surprise chaque fois que vous me voyez! Cela devient lassant et mes oreilles se remettent à peine du cri du début du chapitre. Quoi qu'il en soit, je viens vous demander une trêve.
GOHAN: Plaît-il? Comment se fait-ce?
VEGETA: Eh bien je viens de sentir que le Commando Bio-Ginue-Man est arrivé! Ils ont beau être une espèce de boys band qui fait des danses ridicules et bizarres, ils sont malgré tout bien plus puissants que nous! Allions-nous donc à présent et suivez-moi, je vais vous emmener jusqu'à mes dragon balls!
GOHAN, KRILIN & NARUTO: Oui!
NAIL & DENDE: Vous acceptez bien vite...
VEGETA: C'est obligé que cette chose blonde nous accompagne aussi?
NARUTO: Eh!
GOHAN & KRILIN: Bah...
¦ Mais retournons vite auprès de M. Freezer, le plus grand tyran de l'Univers. ¦
GINUE, RECOOM, BARTA, JEECE & GULDO: Moitié homme moitié starlette! Le plus coloré des soldats! Commando! Ginue-euh! Destructeur de planètes! Comme un arc-en-ciel joyeux! Violet, bleu, vert, orange et rouge! Commando! Ginue-euh! Terreur de l'Univers! Les forces du bien! De la lumière dorée! Commando! Ginue-euh! Tu sauras les briser! Tu répands tes vives couleurs! Qui dévastent leur futur! Commando! Ginue-euh! Destructeur de planètes! Beaucoup d'hommes rêvent d'avoir tes slips moulants et ton roulé d'hanches! Commando! Ginue-euh! Terreur de l'avenir! Personne ne pourra égaler! Tes pas de danse, ta cruauté! Commando! Ginue-euh! Reste dans le traumatisme! Symbole de guerre! Couleur et gaieté! Commando! Ginue-euh! Destructeur de planètes!
FREEZER: ... Et c'est pour me montrer cette nouvelle danse et cette nouvelle chanson que vous êtes venus jusqu'ici...? À des milliers d'années-lumière de votre assignation normale...?
GINUE: Oui! Alors? Vous en pensez quoi, seigneur Freeza? Nous nous sommes entraînés durant des mois pour mettre au point ce nouveau spectacle!
FREEZER: ... Je suis ravi d'apprendre que vous occupez bien votre temps que je vous paie pour dévaster des mondes...
RECOOM: Par contre, il faudrait trouver deux autres membres pour le Commando. Le Capitaine Ginue fait le violet, Barta le bleu, Guldo le vert, moi avec mes cheveux roux et en me teignant la peau, je peux faire l'orange, et Jeece fait le rouge, mais il nous manque l'indigo et le jaune pour faire toutes les couleurs de l'arc-en-ciel...
FREEZER: Ecoutez, n'allez surtout pas croire que je sois homophobe, car ce n'est pas le cas. Je suis quelqu'un de très tolérant. Je tue pour beaucoup de choses, comme le fait de ne pas me dire bonjour quand on me croise ou d'éternuer en ma présence, mais jamais je ne m'en prendrais à quelqu'un pour sa couleur de peau, sa religion ou son orientation sexuelle. Je n'apprécie pas du tout la discrimination et les crimes de haine. Cependant, ne croyez-vous pas que vous en faites un peu trop? Avec toutes ces chansons comme YMCA avec des costumes de cow-boys et d'Indiens, toutes ces histoires de couleur, de gaieté, d'arcs-en-ciel, etc...
GINUE: Hein? Mais de quoi parlez-vous maître Freezer? Nous sommes tous hétérosexuels et sommes mariés à d'adorables femmes.
GULDO: Ah non! Moi, je suis une lesbienne très fière d'elle. Je suis libérée!
JEECE: Euh... Je ne suis pas persuadé que les lecteurs soient absolument ravis d'apprendre que tu es une femme pour commencer, et de connaître ton orientation sexuelle dans un deuxième temps...
GULDO: Qu'est-ce que tu racontes? Je suis au contraire sure qu'ils en sont très heureux. En plus, il paraît qu'il y a une femelle terrienne dans le coin. Il suffirait que je la trouve et on pourra faire une scène lesbienne très hot toutes les deux. On titillera alors les fantasmes de tout le public masculin hétérosexuel! Car comme vous le savez, les hommes hétéros fantasment tous sur les lesbiennes comme moi.
TOUS ¦ prenant une mine étrangement horrifiée ¦: ...
GINUE: ... Et c'est à cet instant précis que l'auteur a traumatisé la moitié de toute une génération de fans de Dragon Ball, et mis dans un état catatonique l'autre moitié...
¦ Ah? Je serais ravie de voir ça, moi! ¦
SAN999: Bah! J'avais déjà fait le coup au public féminin, il y a quelques temps, avec Dodoria qui fantasmait supposément sur Vegeta. Je suis pour l'égalité des sexes, moi! Si j'en traumatise les unes, je traumatise aussi les autres! Bon! Maintenant, si vous m'excusez, j'ai mes bagages à faire pour aller dans un lieu secret où je puisse m'exhiler!

¦ Après que le Grand-Chef ait révélé le potentiel fantastique de Gohan... ¦
NARUTO: Et le mien!
¦ ... et celui de l'autre... Un terrible et surpuissant Commando capable de mettre tout l'univers en danger a fait son apparition! Ben... Mlle Bulma, que faites-vous? ¦
BULMA: Je prépare mes bagages... Je sais pas... Tout à l'heure, j'ai senti un frisson me parcourir le dos, comme lorsque Tortue Géniale s'apprête à me tripoter ou que tu t'apprêtes à me voler ma culotte... 'Paf!' ¦ Aieuh! ¦ Pas touche! Quoi qu'il en soit, je ne sais pas ce qu'il se prépare, mais mon instinct de victime de harcèlement sexuel me dit qu'un terrible danger pervers se prépare... Un danger terrifiant capable de bouleverser l'ordre des choses! Donc, je pars.
¦ Quoi qu'il en soit, je vais en profiter pour demander des autographes au Commando Ginue! M. Ginue! M. Recoom! M. Jeece! M. Barta! Mlle Guldo! ¦
LE COMMANDO GINUE: Oui?
¦ Est-ce que vous pourriez me... ¦
FREEZER: Fuyez, malheureux! Fuyez tant qu'il en est encore temps! Et le plus loin possible!
LE COMMANDO GINUE: Hein? Mais qu'est-ce que.... Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!! ¦
¦ Yatta! Je prends ci et ça et ceci! ¦
FREEZER: Trop tard... Les malheureux...
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Fév 22, 2012 17:30

Chaptre 39:
Le Commando Ginue (Hein? Oui, c'est bien encore une fois un chapitre 39. Je déteste le nombre quarante... Ce zéro qui suit un quatre... Beurk! C'est dégoûtant!)



GINUE: Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!! Non, pas touche à ma corne! Arrête de la scier! Aaaaaaah!!!!
RECOOM: Nooooooon! Ne coupe pas ma touffe!!!!!!!
JEECE: Ouiiiiiiiin! Mes magnifiques cheveux longs! Pourquoi!?! Maintenant j'ai de longs cheveux sur le côté gauche et je suis chauve sur le côté droit!
FREEZER: Mais lâche mon pode!!! Aaaaah! C'est pas une raison pour essayer de m'arracher une corne avec ta bouche!
GULDO: Non! N'insiste pas, je ne te donnerai pas un globe oculaire!!!! Au secours!!!!!!!
BARTA: m-km-ft-p-t-p-rp-km!?!?
RECOOM: Du calme, Barta, tu recommences à parler trop vite. On comprend rien...
BARTA: Pardon... Mais comment fait-elle pour être plus rapide que moi!?!? Arrête d'essayer de m'arracher la plaque jaune que j'ai sur le crâne! C'est pas un accessoire!
FREEZER: Mon vaisseau!!!!
¦ Donnez-moi vos autographes! Donnez-moi vos armures!! Donnez-moi vos combinaisons!!! Donnez-moi tous les objets que vous avez!!!! Donnez-moi vos salives!!!!! Donnez-moi vos matières fécales!!!!!! Donnez-moi votre sang!!!!! Donnez-moi des morceaux!!!!!!!! Je... Je veux... tout... tout... ¦ 'Clac!'
RECOOM: Ce... C'était quoi ce "clac"?
FREEZER: Je... Je ne sais pas... On dirait qu'elle a atteint une sorte de point de non retour. Elle ne bouge pas et a l'air hagard... Je me demande ce q...
¦ Gaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!!!!!!! ¦
GINUE: Ce... Ce n'est pas possible... C'est quoi ce dégagement d'énergie!?!?
JEECE: Ce... C'est impossible...
BARTA: k-z-fg-kt!!!
FREEZER: ...
¦ Tout!!! Donnez-moi tout!! Je vous veux! Vous êtes à moiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!!!!!!! ¦
FREEZER: Mon dieu... Ces yeux révulsés et injectés de sang... Ces canines inférieures pointues... Cette mâchoire gigantesque... Cette langue encore plus longue... Et toute cette bave... C'est la Légendaire Super Fangirl Psychopathe!!!!!
BARTA: -b-dk-lt-sv-m-p-k-vt... Pardon... Je voulais dire: Eh ben dis donc, l'auteur savait vraiment plus quoi inventer...
FREEZER: Vite! Préparez-vous au comb...!!
FREEZER & COMMANDO GINUE: Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!! Mais comment peut-elle tous nous lécher en même temps!?!?
¦ Je suis votre plus grande fan!!! Je... Je dois... vous intégrer à moi!!!! ¦
FREEZER & COMMANDO GINUE: Iiiiiiiiiiiih!!!!
¦ Cessez de fuir! Oh! Madame la brindille d'herbe de Namek, donnez-moi un autographe! Madame la deuxième brindille! Mme la troisième!!! Monsieur le nuage namek!! Monsieur l'atome d'oxygène namek! Trop... Il y en a trop... Non... Je dois tout à avoir... Braf!!!! Chromp! Glorb! Glorb! ¦
RECOOM: Elle... elle est en train de se gargariser avec la terre namek...
GULDO: C'est délirant!
BARTA: jk-t-z-p-ch!
GINUE: Aaaaaah! Attention! Elle se dirige vers nous!
JEECE: Fuyons!
FREEZER: Mais... Elle continue de labourer la terre avec sa bouche en nous poursuivant!!!!
FREEZER & COMMANDO GINUE: Kyaaaaaah!
¦ Je veux intégrer l'univers de Dragon Ball, sa réalité! ¦
FREEZER: Elle a mangé un morceau de la réalité!?!?!?
GINUE: Il y a un trou spatio-temporel!!!
BARTA: dsd-lt-sv-vm-pk-vt...
SAN999: Ah! Mince... J'ai oublié de lui donner son cyanure quotidien... Oui, c'est la seule chose qui la maintient plus ou moins calme...
¦ Plus!!!!! Encore... gloups! ... Tiens... Où suis-je? Pourquoi tout est aussi dévasté et pourquoi M. Freezer et tous les membres du Commando Ginue sont à terre? ¦
JOURNALISTE NAMEK: Je suis ici sur les lieux du sinistre... Vous pouvez voir derrière moi le cataclysme qui s'est abattu dans cette région de notre planète où avaient élu domiciles les gens du voyage interstellaire. Malgré qu'ils aient commis d'horribles massacres chez notre population, nous ne pouvons qu'être attristés devant ce drame humanitaire... Vous pouvez même apercevoir un trou dans la réalité... Allons interroger l'un des sinistrés.
FREEZER: Ggggg... Gueuuuu...
JOURNALISTE NAMEK: Comme vous le voyez, il est très choqué!
SAN999: Voilà autre chose... Maintenant, je vais devoir leur payer une psychothérapie...


FREEZER: Puisque vous êtes là, vous allez retrouver Vegeta et me le ramener.
GINUE: C'est-à-dire que nous avons encore une choré à préparer, et ensuite, on doit partir pour Yardrat pour un concert et...
COMMANDO GINUE: Kyaaaaaaaaaah!!! Arrêtez de nous envoyer des rayons d'énergie! D'accord! D'accord! On y va !
FREEZER: Je suis heureux de vous l'entendre dire.
¦ Mais retournons auprès de la belle et géniale Bulma. ¦
VEGETA : Mais puisque je te... 'Bam !' aïe ! dis que... 'Boum !' ouille ! j'ai entamé … 'Braaaam !' ayoh ! mon processus... 'Craaac !' de gentillisation ! Je... 'Booom !'
BULMA : Dégage, sale monstre ! Ne crois pas que je vais te laisser me violer !
VEGETA : Et merde ! Eh vous ! Vous allez arrêter de rester à nous... 'Bam !' regarder sans rien dire, oui !?!
GOHAN : C'est-à-dire que ce spectacle est d'un tel divertissement, si délectable...
KRILIN : Je ne savais pas que Bulma avait emporté autant de capsules maisons... Cela fait combien de maisons qu'elle a fait apparaître au-dessus de Vegeta pour l'écraser avec... ? Miam !
NARUTO : J'sais pas... Une bonne cinquantaine, nan ? Chomp !
VEGETA : Vous allez arrêter de... 'Boum !' manger des pop corns !?!? 'Bam !' Mais... Attends... Tu … Tu viens de m'appeler par mon prénom... 'Crac !' au lieu de m'appeler ennemi...
KRILIN : Oui, Vegeta... Je crois qu'il est grand temps que l'on s'appelle par nos petits noms... Fini la froideur de nous appeler "ennemi" et "le nain".
GOHAN : Oh ! Quelle scène émouvante ! Parfaite pour la séquence émotion du chapitre ! Mon cœur s'en trouve empli de chaleur humaine, face à ce spectacle touchant.
NARUTO : Mais d'où viennent ces violons ?
¦ Puis-je récolter vos larmes de joie? ¦
VEGETA & KRILIN : Nooon !!!
¦ Ooooh... Et... ¦
BULMA : Non, tu ne peux pas avoir ma culotte non plus !
¦ Ooooh... ¦
GOHAN : Quoi qu'il en soit, je pense qu'il est temps de stopper ce malentendu, avant qu'il ne nous retarde davantage. Mlle Bulma, Sir Vegeta est à présent l'un de nos alliés. Vous pouvez donc dès maintenant, cesser d'agresser ainsi notre nouveau compagnon.
BULMA : Hmmm... D'accord... Mais toi ! ¦ Elle pointe M. Vegeta de son magnifique index. ¦ Je t'ai à l'oeil ! ¦ Elle ramène son index vers elle et pointe un de ses yeux merveilleux avec, déplie son superbe majeur et le pointe sur l'autre bijou qui lui sert d'oeil. Elle prend de plus, une mignonne petite mine renfrognée sur son beau visage ! ¦
VEGETA : Mais oui... Mais oui...
BULMA : Et pourquoi il s'allie à nous d'abord ?
KRILIN : Il y a, paraît-il, un commando boys band qui nous veut du mal. On va unir nos forces pour le combattre.
GOHAN : Nous souhaitons donc récupérer le dragon ball que j'ai acquis à la sueur de mon front, afin de le mettre en commun avec ceux de notre cher allié, M. Vegeta.
VEGETA : Toi aussi tu m'as appelé par mon prénom... Je... Je suis ému....
GOHAN : Je vous en prie, pas de ça entre nous. Mais cessez donc de me jeter ce regard de merlan frit.
VEGETA : C'est que... Tout petit déjà, je voulais être un gentil, mais papa ne voulait pas... Et le fait que vous m'appeliez enfin par mon prénom est le signe que mon rêve commence à se réaliser. Si on était dans un Disney, je me mettrais à chanter mon bonheur.
GOHAN : Dieu soit loué, nous ne sommes pas des personnages d'un quelconque dessin animé de Walt Disney.
KRILIN : J'ai pris le dragon ball.
VEGETA : Et moi, j'ai notre bouclier-appât.
NARUTO : Mais lâche-moi !!!
¦ Nos amis décollent alors pour empêcher l'univers d'être réduit en cendres. Me laissant seule avec Mlle Bulma. ¦
BULMA : Ôte ta main de ma jupe, sinon, je te la coupe.
¦ Retournons donc auprès des dragon balls de M. Vegeta. ¦
VEGETA : Venez, mes chers compagnons ! Nous, les gentils, nous allons empêcher les méchants de faire le mal ! Avec ma toute puissance divine, ce sera un jeu d'enfant ! Oui, non, parce qu'il faut pas déconner : Gentil ou non, je reste mégalo ! Et c'est bien normal, car je suis le meilleur ! Le plus sublime ! Le grand prince d'un peuple guerrier immortel !
KRILIN : Qui s'est fait massacré par un seul gars, il y a environ vingt-cinq ans.
¦ M. Vegeta lance un magnifique regard furibond à M. Krilin. ¦
KRILIN : Whistle !
GOHAN : Cependant, bien que vous assumiez à présent un rôle de bienveillant, n'auriez-vous pas toujours pour but de devenir immortel et de régner sur l'univers ?
VEGETA : Détail ! Détail !
GOHAN : Eh ! Ne me subtilisez pas ma réplique !
NARUTO : Sérieusement... Vous pourriez pas arrêter de me transporter en me tenant par les cheveux... ?
VEGETA : Mes dragon balls sont par là ! Atterrissons !
RECOOM : Bouh !
VEGETA, GOHAN & KRILIN : Kyaaaaah ! Ils sont déjà là !
KRILIN : Mais j'en ai marre ! Pourquoi l'auteur nous introduit toujours la rencontre avec les méchants du moment de cette façon ! Marre ! Je vais devenir cardiaque, à force !
NARUTO : Si tu pouvais me lâcher les cheveux, maintenant... Ce serait sympa...
VEGETA : Euh... Ouais !
GINUE : Hé! Hé ! Hé ! Vegeta... Nous allons te tuer, toi et tes amis, et vous prendre vos dragon balls, pour les donner à M. Freezer et pouvoir ensuite partir faire notre concert sur Yardrat... Mais d'abord... Notre petite danse de présentation !
¦ Oh ! Je peux la faire avec vous ?!? Dites ! Dites ! ¦
GINUE : Ah non ! La choré est prévue pour cinq personnes, pas six. En plus, tu ne représentes aucune couleur de l'arc-en-ciel.
¦ Mais allez, quoi ! J'en rêve depuis que je suis toute petite ! ¦
GULDO : Le capitaine te dit que non !
VEGETA : Hé ! Hé ! Pendant qu'ils se disputent, je vais en profiter pour lancer très loin le dragon ball qui est magiquement apparu dans ma main, grâce au fait que l'auteur se soit soudain rappelé que j'étais censé en avoir un !
KRILIN : Quelle facilité scénaristique...
VEGETA : Vous voulez mon dragon ball, allez le chercher !
¦ Oh ! Quel magnifique lancer, M. Vegeta. ¦
BARTA : Dk !
¦ Oh ! Quelle... ¦
BARTA : Cf !
¦ … magnifique... course... Wa-ouh ! Même pas pu finir ma phrase avant qu'il ne l'attrape ! Je peux avoir un lambeau de peau de vos puissantes, jambes, M. Barta ? ¦
BARTA : Non !!!!!
¦ Ooooh.... ¦
GOHAN : Palsambleu ! Par quel miracle a-t-il donc pu accomplir un tel prodige ?
BARTA : Hhh ! Ch-lt-lp-rpd-dlnv !
JEECE : Nous t'avons déjà dit d'arrêter de parler à super vitesse, Barta, nom d'un Babybel ! PS : L'auteur ne savait pas comment caractériser mon personnage niveau humour, du coup, il a décidé de faire plein d'humour avec du fromage, vu que mon nom vient de là... Si vous voulez mon avis, cet humour risque de puer le camembert... ¦ Dit M. Jeece en mangeant une tartine au Kiri. ¦
BARTA : Oups ! Pardon ! Je disais : Je suis l'être le plus rapide de l'Univers !
VEGETA : Vite, Krilin !
KRILIN : Oh...
¦ Tiens ? Des violons. ¦
GOHAN : Cessez donc de vous lancer ces regards mièvres pour de simples prénoms !
VEGETA : Euh... Pardon... Je disais : Détruis le dragon ball, vite !
KRILIN : D'acc... Hein ! Mais ! Je ne l'ai plus !
GULDO : C'est moi qui l'ai pris ! Je suis l'une des trois sœurs ! Je peux figer le temps !
NARUTO : Attendez... Ce truc quadri-oculaire est... une femme ??
KRILIN : Urg ! C'est peut-être une princesse transformée en crapaud, qui attends son prince pour la transformer... Mais comptez pas sur moi. Je pose pas mes lèvres sur un truc aussi crade.
GULDO : La ferme ! Je ne suis pas un crapaud ! Et si je devais avoir un baiser, ce serait de la part d'une belle princesse.
GOHAN : En mon humble opinion, une hideuse princesse n'oserait poser ses lèvres sur vos vilaines pustules... Ne parlons donc point de belle princesse...
GULDO : Ta gueule !!
RECOOM : Il n'a pas tout à fait tort...
JEECE : C'est vrai qu'elle n'a jamais eu de copine... 'Chomp !' Pas le moindre Brin d'Amour {fromage corse}... 'Croc !'
GULDO : Mais la ferme !! Vous êtes censés être mes collègues ! Vous devriez me soutenir ! Et arrête de grignoter ta tartine de Kiri, Jeece !!

¦ Ainsi nos amis vont se lancer dans un terrible combat avec le Commando Ginue ! C'est bon ? J'ai bien fait comme vous vouliez? ¦
KRILIN : Oui, c'est parfait !
¦ Vous êtes sûr que vous ne voulez pas que je parle de la déchirure spatio-temporel qui... ¦
KRILIN : Non !
¦ Ooooh... Le combat aura lieu au prochain chapitre ! Découvrez aussi si Princesse Guldo arrivera à trouver sa propre princesse ! ¦
VEGETA : Princesse Guldo... J'aurais tout entendu...
GULDO : Ferme-la !
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Fév 29, 2012 17:50

Chapitre 41:
Princesse Guldo (Hideuse p'tite fille, Putride rafflesia* que baigne la rosée, odeur ballotée, par un vent très léger, Une fleur qui sent fort et qui restera bien relevée. Princesse, Princesse, t'es laide comme pas permis, d'ton physique tu repousses, loin tous tes amis.)



¦ Nous allons donc commencer un nouveau chapitre, pour entamer un combat entre M. Vegeta, M. Gohan et M. Krilin et le Commando Ginue... ... ... ... ... ... ... ... … Un combat dantesque dont l'existence de tous les univers (y compris celui des lecteurs) dépend ! Un combat qui fracassera l'espace-temps et détruira des super-cordes !!!!!! Bou-ouh-ouh ! Désolée, j'ai pas pu tenir !!! Bou-ouh-ouh ! ¦
KRILIN : C'est bon, c'est bon, t'as fait un effort... C'est déjà ça...
NARUTO : Non, c'est pas bon ! Elle m'a oublié !
GOHAN : J'abonde dans le sens de M. Krilin. Et les propos de ce sinistre blond individu le confirme encore.
NARUTO : Eeeeeeh !!!


GINUE : Bien ! Je crois que nous allons renoncer à vous montrer notre chorégraphie ! Vous n'avez cessé de vouloir nous contrarier ! Vous me méritez pas d'assister gratuitement à un si beau spectacle ! … En fait, c'est surtout que l'auteur avait la flemme de chercher une autre chanson à détourner. Mais quoi qu'il en soit, je vais tous vous balayer !
RECOOM : Ah non ! Capitaine Ginue ! C'est toujours vous qui vous amusez et faites le gai travail en nous laissant le sale boulot !
JEECE : Oui, c'est vrai, nous voudrions aussi nous battre, un peu ! Les frapper comme une Maquée {fromage corse} ! 'Crunch !' Hmm ! Délicieux cet Appenzeller {fromage suisse} !
BARTA : S-nv-rd !
GULDO : Nous aussi, on veut s'amuser !
GINUE : Bon, bon ! Mais dans ce cas, il va falloir tirer au sort qui s'occupera de qui. On va dire qu'un s'occupe de Vegeta et un autre des deux microbes !
NARUTO : Ehhh ! Et moi alors ??
KRILIN : Tiens... T'as tout de suite compris que c'est toi qu'ils ont oublié...
NARUTO : …
RECOOM : J'ai une idée, on va faire un concours de muscles ! Celui qui a les plus beaux muscles gagne !
VEGETA : C'est pas la peine de nous faire un strip-tease !!! Remets ton armure et le haut de ta combinaison !!!
¦ Oh !! C'est beau ! Je peux toucher ! ¦
RECOOM : Non. Tu me fais trop peur... Tu risques de vouloir me voler un muscle ou je ne sais quoi...
¦ Ooooh...Comment vous avez deviné... ?
RECOOM : On va prendre pour juge une personne neutre, comme Vegeta, par exemple !
BARTA : Tj-r !
RECOOM : Allez, mon petit Vegeta, viens tâter mes beaux muscles !
VEGETA : Non merci !!! ¦ Quelles magnifiques dents pointues ! ¦ J'ai déjà refusé les avances de Dodoria, alors je vois pas pourquoi j'accepterais les tiennes !!
RECOOM : Quoi !? Je suis quand même mieux foutu que ce gros tas de Dodoria !
VEGETA : Bon... J'admets que t'es quand même bien plus sexy que lui, et que... Mais qu'est-ce que tu me fais dire !?! C'est toujours non !
RECOOM : Et puis, pourquoi tout le monde nous prends pour des gays ? Nous sommes tous hétéros et mariés !
GULDO : Non, moi je suis lesbienne. Et seule... Terriblement seule... D'ailleurs quand je rentre tard, le soir...
RECOOM ¦ interrompant Mlle Guldo ¦ : C'est pas parce que nous aimons les vêtements moulants, les pas de danse, les arc-en-ciels, les tutus roses, nous changer tous ensembles avant un concert dans des pièces tellement exigües qu'on se touche les uns les autres, et nous frotter les biceps et les pectoraux enduits d'huile des uns et des autres que nous sommes gays ! Quel cliché !
GINUE : Ouais ! Il a raison ! Nous réclamons le droit d'aimer nous toucher les uns les autres tout en étant hétéros !
BARTA : Tz-lk-jg-t-rt-d-p-gt-rf !
JEECE : Arrête de déprimer dans ton coin, Guldo... Tu veux un morceau de mon brie pour te remonter le moral, ce soir, quand tu regarderas l'enregistrement de « Plus Belle la Vie »... toute seule ?
GULDO : Bou-ouh-ouh !
JEECE : Ben... Qu'est-ce que j'ai dit de mal ?
GINUE : Quoi qu'il en soit, il est évident que si on procède ainsi, c'est toi qui gagneras avec tes beaux muscles huilés, Recoom. Aucun intérêt. J'ai une meilleure idée ! Nous allons procéder à un casting de danse, dont je serai le juge ! Le meilleur combattra Vegeta, et le second aura les microbes pour lui.
RECOOM, JEECE, BARTA & GULDO : Bien capitaine !
GINUE : Bien ! Il me faut une chaise de juge !
¦ La voilà ! ¦
GINUE : Ah ! Merci ! Bien ! Commençons le casting !
VEGETA, GOHAN, KRILIN & NARUTO : …
KRILIN : Ils ne seraient pas un peu débiles... ?
GOHAN : Ne devrions-nous point profiter qu'ils n'ont plus leur attention concentrée sur nous, pour opérer un repli stratégique ?
VEGETA : Bah ! De toute façon, l'auteur nous empêchera sûrement de partir d'une façon ou d'une autre ! ... Bien ! Qui veut faire une partie de twister en attendant ?
¦ Je crois que c'est mon rôle d'éluder ce qu'il va se passer ! Je vais également profiter de ce magnifique casting de danse que va nous offrir le terrible et terrifiant Commando Ginue ! … Voilà ! Une demi-heure s'est écoulée ! Et effectivement, il y avait un sacré niveau ! Et nos amis M. Gohan, M. Krilin et M. Vegeta en ont profité pour élaborer une stratégie très intelligente et raffinée ! ¦
GOHAN : Pied gauche sur vert !
NARUTO : Ah ! C'est pas évident ! Ecarte-toi un peu, Vegeta, s'il te plaît.
VEGETA : Dis donc ! T'es obligé de me mettre sur le visage tes...
KRILIN : Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Vegeta, on dirait que tu te prépares à faire très plaisir à l'autre !
VEGETA : Ne crois pas que m'appeler par mon prénom marchera toujours ! Je ne tolérerai pas que tu humilies ainsi ma princière et auguste personne !
KRILIN : Roooh ! Mais quel susceptible !
NARUTO : Si tu pouvais arrêter de m'appeler l'autre... Ah... Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Arrête de bouger Vegeta, t'es en train de me chatouiller les...
¦ Ah... Qu'ils sont géniaux ! Vraiment des génies de la stratégie... ¦
GINUE : Le vainqueur est donc Recoom, qui a pris un gros risque, qui a payé, avec son numéro de mime dansant. Il affrontera Vegeta. Vient ensuite Guldo et son interprétation du ballet des cygnes. Tu étais très gracieuse, mais cela manquait d'audace. Tu récolteras donc les petits. Ta danse hip-hop sur la chanson Cheese-Cake était pas trop mal, Jeece, mais on s'attend trop à ça de ta part. Manque de surprise donc. Par contre, qu'est-ce qu'il t'a pris de faire ton numéro disco sur « Dragon Ball Z » d'Ariane Carletti, Barta? Je sais qu'il est bon de prendre des risques, mais faut pas exagérer.
BARTA : Jm-st-pb !
GINUE : Bien ! Moi, j'y vais ! Je vais donner les dragon balls à M. Freezer.
¦ Utilisant son pouvoir mystique légendaire, Ginue fait flotter les boules sacrées. ¦
GINUE : Bien ! Je vous laisse vous amuser, les petits ! Soyez sages ! À tout à l'heure !
RECOOM, GULDO, BARTA & JEECE : À tout à l'heure, capitaine !
¦ Le Capitaine Ginue disparaît alors à une vitesse ahurissante ! Faisant les collines se ployer sous l'effet de la bourrasque de vent qu'il provoque ! ¦
KRILIN : Eh ! Mais c'est qu'il y a du progrès ! Tu n'as pas fait référence à des trucs d'échelle galactique !
¦ Merci ! Merci ! Pour me récompenser, vous voulez bien me donner vos vêtements ? ¦
KRILIN : Non !!!
¦ Ooooh... ¦
GULDO : Bien ! Les microbes ! Je suis donc votre adversaire !
VEGETA : Faites attention... Elle peut arrêter le temps, comme vous avez pu le voir !
KRILIN : Gohan, allons-y à fond immédiatement !
GOHAN : Certes, M. Krilin ! Nous vaincrons !
NARUTO : Eh! M'oubliez pas !
KRILIN, GOHAN & NARUTO : Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah ! Nous concentrons notre force, et nous le signifions en hurlant comme des damnéééés! Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!
JEECE : Ca, c'est fort du roquefort ! Leurs forces ont dépassé 10'000 !
NARUTO ¦ excité... ¦ : C'est vrai ? Moi aussi ?
JEECE : Euh… Non, toi tu es à 76… Comme la quantité de potassium en milligrammes par cent grammes, dans un Azeitão {fromage portugais}.
NARUTO : Quooooâ ???? Mais... Mais... C'est carrément moins que la dernière fois que je m'étais fait mesurer !!! Pourquooooâ ? Bou-ou-ou-ouh ! Moi aussi je me suis fait révéler ma force par le Grand-Chef ! Oooouiiin !
TOUS : …
GOHAN : Quoi qu'il en soit, attaquons donc cette immonde reinette putride !
GOHAN & KRILIN : Yaaaaaaah !
¦ Soudainement, tout se fige (sauf moi, grâce à la magie des effets spéciaux!). Nos vaillants amis sont ainsi suspendus en l'air, immobiles, impuissants ! Pourront-ils se libérer à temps pour sauver l'univ... Namekk ! Ouf ! Je me suis retenue à temps ! Moi, contente ! Mais la grande déesse ultime du temps, Guldo, est derrière cette modification irrémédiable de l'espace-temps ! Cette attaque terrible provoquera à n'en pas douter des effets en chaînes cataclysmiques qui détruiront le futur !!! ¦
GULDO : Dommage que tu aies dérapé sur la fin... Quoi qu'il en soit... Je vais éliminer ces deux.... Hein ! Ils... Ils sont où ?
¦ Derrière vous, belle demoiselle Guldo ! ¦
GULDO : Ah ! Ils sont déjà à cet endroit !? Et... Et... Mince... Je les ai sous-estimés ! … Bien ! Cachons-nous courageusement pour les prendre par surprise. Pfiu !
¦ Le temps se défige. ¦
KRILIN : Di... Disparue !
GOHAN : Là-bas, sir Krilin !
KRILIN : Je sais !
¦ À une vitesse subluminique, ils rejoignent Mlle Guldo ! ¦
GULDO ¦ pensant ¦ : Comment... Comment m'ont-ils repérée ! Peut-être que...
¦ Mlle Guldo met alors ses mains devant elle, stoppant brutalement la course de M. Krilin et M. Gohan. Quel combat palpitant ! ¦
VEGETA : Il s'est quasiment rien passé...
GULDO : Ecoutez... Je vous ai paralysés. Je pourrais vous tuer, mais à la place, je vais vous raconter une petite histoire. Ma vie, mes origines...
GOHAN : Je vous en prie : Tuez-nous.
GULDO : La ferme ! Donc... J'ai été abandonnée quand j'étais encore bébé.
KRILIN : Ben ma vieille, vue ta tronche, tu m'étonnes !
GULDO : Je vous ai dit de la fermer !! Je disais donc... J'étais dans un orphelinat où la directrice était très méchante avec moi. Elle me forçait à faire toutes les corvées, y compris aller chercher de l'eau dans le puits à deux kilomètres de là, en plein hiver. Tout le monde m'humiliait, m'insultait en me disant que je ne valais rien. Même les élèves. Tous les jours, on me forçait à travailler 25 heures (les jours duraient 28 heures sur cette planète), on me donnait à peine à manger, on me frappait, me marchait dessus, par contre, on ne m'a jamais violée, fort heureusement et dieu sait pourquoi.
GOHAN : Huh ! Je ne suis point de nature divine, et pourtant, j'en devine parfaitement les raisons.
GULDO : Taisez-vous donc ! On faisait tout pour m'humilier. On payait même les clochards pour qu'ils me traitent d'horreur immonde et puante, dès que je les approchais.
KRILIN : Je ne crois pas qu'on les payait pour dire ça...
GULDO : Ta gueule !!!!! On me crachait dessus ! On m'a même uriné dans la bouche et déversé le contenu des latrines dans mon lit. Mais pourtant, je savais garder le sourire, je restais douce et aimable.
KRILIN : Ca, ça s'appelle être une bonne poire...
GOHAN : Je soupçonne plutôt qu'elle souffre d'une maladie connue sous le nom de masochisme. Cela se soigne, vous savez...
GULDO : Vous allez me laisser finir mon histoire, oui ?!! Je disais donc... Un jour, ma positive attitude fut récompensée. Un homme vint me chercher et me révéla que j'étais la princesse d'un royaume lointain et que ma mère, la reine m'avait égarée par erreur en venant sur cette planète, en vacances. Elle était morte récemment, mais avait laissé un testament indiquant où j'étais. Plus tard, on m'a dit que ce testament était sans doute un moyen pour se venger de son mari, qui était insupportable avec elle de son vivant. Jamais compris cette histoire de vengeance, d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, j'ai donc rejoint mon pays, et j'ai découvert que j'y avais deux sœurs qui me ressemblaient beaucoup, et également égarées à la naissance (ma mère devait être très étourdie). J'ai accédé au trône. Et mes sœurs et moi avons découvert que nous avions toutes des pouvoirs, différents de chacune. Ce pouvoir s'appelait le pouvoir des trois, et il devenait plus puissant quand on était toutes les trois. Nous avons vécu heureuses durant quelques années (malgré le suicide de mon beau-père, quelques jours après notre arrivée, et le fait qu'on n'ait étrangement jamais pu avoir de relations amoureuses). Mais un jour, Freezer est arrivé et a conquis ma planète, tuant mes deux sœurs. J'ai alors rejoint son armée pour l'infiltrer et trouver un moyen de le battre et ainsi libérer mon pays, mon peuple. Je vous en supplie, aidez-moi à sauver mon peuple ! Devenons alliés ! À nous tous, nous... 'Sprotch !'
¦ Vegeta l'a décapitée par derrière d'un magnifique revers de la main! ¦
VEGETA : Pfiuuuu... Heureusement que j'étais là pour vous sauver...
KRILIN & GOHAN : Elle voulait s'allier à nous !!!
VEGETA : Parce que vous vouliez de ce machin dans notre équipe ?
KRILIN : … Ton premier acte de gentil ! Félicitations, Vegeta !
GOHAN : Vous êtes ignobles... Tuer quelqu'un uniquement pour son physique peu avantageux, voilà qui est d'une amoralité honteuse !
KRILIN : Dit celui qui a tué son mentor à coups de roche...
GOHAN : … Sinon, aviez-vous remarqué que l’auteur de ce récit burlesque, s'arrange systématiquement pour éluder les combats d’une façon ou d’une autre ?
¦ Oh! Quel magnifique changement de sujet, M. Gohan! ¦
VEGETA & KRILIN : Ah bah tiens ! C’est vrai que…
KRILIN : Il doit probablement avoir du mal à faire des combats comiques…
VEGETA & GOHAN : Oui, ce doit sûrement être ça…
SAN999 : Vous occupez pas de ça ! Sinon au prochain chapitre je vous fais tous mourir dans d’atroces souffrances !
TOUS : Euh… Ok…


¦ Ainsi, après un combat titanesque et la révélation du passé incroyablement tragique de Sa Majesté la Princesse Guldo, nos amis acquièrent leur première victoire grâce à leurs efforts héroïques ! Le prochain combat contre M. Recoom s'annonce également dantesque ! Le sort de... de... Euh... Mince... J'arrive même pas à imaginer quel enjeu pourrait être plus grand que celui du multivers... Ah ! Si ! Le sort de vos vies, oui de vos vies à vous, lecteurs, en dépend ! ¦
SAN999 : Oui, bon ! Ca suffit ! Tu vas finir par faire croire que la lecture de cette parodie est dangereuse !


*Le rafflésia est une fleur qui sent le cadavre. Si. Si. Cherchez sur Wikipedia.































































NARUTO : … C'est... C'est moi ou on m 'a complètement dégagé de la fin de ce chapitre... ? Encore une fois...
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Mar 07, 2012 22:08

Chapitre 42:
Recoom (Attendez ! Je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir dire dans cette parenthèse. Une minute... Hmm... Voyons... Un truc marrant... Hmmm.... Attendez, hein... Ca va venir... Hmm.... Ah ! Oui, en fait... Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Oui, en fait... Hé ! Hé ! Hé ! Hé ! Voilà, en fait... Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Ha ! Ha ! Ha ! Ah... En fait, non...)



¦ Après nous avoir raconté son histoire, Princesse Guldo... Ah ! On me signale à l'oreillette que le budget a été revu à la baisse et que par conséquent, l'introduction de ce chapitre ne devait pas dépasser les... ¦


JEECE : Mince... Guldo est morte ! 'Chomp !' Bon ce Monterey Jack {fromage américain} ! Il nous manquait déjà deux couleurs ! Et maintenant, il nous en manque trois. Et surtout, cela déséquilibre totalement notre choré. On va devoir tout réinventer avant le concert sur Yardrat ! C'est le capitaine, qui va nous faire tout un fromage. Miam !
BARTA : Jgz-tm-lp !
JEECE : Je te le fais pas dire ! Cela dit, vu que je suis arrivé troisième au casting, c'est maintenant moi qui m'occupe du plus fort des petits, le gamin à la coupe ressemblant à un Chaussée aux Moines et avec un langage snob est pour moi.
GOHAN : Eeeeh !
RECOOM : Bien ! Je vais donc m'occuper de toi, Vegeta ! Hé ! Hé ! Tu vas tâter de mes muscles !
VEGETA : Non, merci.
RECOOM : Tu n'as pas le choix ! Yah !
¦ M. Recoom se met alors à faire une danse ravissante et magique ! Il se met sur un pied, lève l'autre pied en repliant le genou, lève les deux bras en l'air et les rejoint au-dessus de sa magnifique tête du bout des doigts, formant une voûte parfaite, puis, il se met à tourner sur lui-même. Aaaah... Que c'est beau.... ¦
RECOOM : Tournicoti ! Tourniconton ! Fais un petit tour ! Et p'is...
VEGETA : Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah !!!!!
BARTA : It's over nine-thousaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaand !!!!
JEECE : Qu'est-ce que tu racontes ? Il est à plus de 30'000... Pour une fois que tu parles à vitesse normal, c'est pour dire une bêtise... M'enfin... Je suppose que mettre cette citation de la v.a. devait être un passage obligé pour l'auteur... … Ah! Oui ! J'ai failli oublier : Fromage.
BARTA : Gz-tg-z !
¦ M. Vegeta prépare alors une attaque énergétique surpuissante ! Capable de passer à travers l'écran de votre ordinateur et de vous tuer en un instant !! ¦
KRILIN : Au moins, avec une narratrice de ce genre, cette parodie est un magnifique plaidoyer contre la drogue et l'alcool...
¦ Le rayon fonce alors sur M. Recoom ! Qui, étonné, ne bouge pas ! Suit alors une immense explosion qui fait vibrer votre maison ! ¦
VEGETA : Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Cela t'apprendra à mal imiter Mr. 2-Bon Clay !
¦ Malheureusement, M. Recoom s'en sort indemne ! ¦
VEGETA: Keuaaa!!!!
RECOOM : Pas mal, Vegeta, mais... Laisse-moi emprunter les pas de Guldo, en hommage à sa mémoire ! Attaque du ballet du cygne ! Yaaah !
¦ Dans la même position de danse que tout à l'heure, M. Recoom fonce à toute allure vers M. Vegeta, à une telle vitesse que je suis sure que l'écran de votre ordinateur est en train de se fissurer ! Vous les voyez ces fissures, hein ? J'en suis sure ! Eh ben, elles vont bientôt former un symbole diabolique et... ¦
KRILIN : Mais ta gueule !!!!
NARUTO : Ha ! Ha ! Ha ! Je vais intercepter ton attaque en te prenant par surprise ! Yaaaah ! Aaaaah ! Ca fait mal !
¦ Tendant la jambe gracieusement comme une ballerine, M. Recoom atteint M. Vegeta au menton ! Le faisant reculer de plusieurs milliards de milliards de kilomètres sous la violence du coup ! S'ensuit un long échange de coups, qui fait écho partout dans l'univers ! D'ailleurs, faites attention ! Ne lisez pas cette fic en pleine nuit ! Vous allez réveiller toute votre ville ! ¦
NARUTO : J'arrive Vegeta ! Je vais te sauver ! Faites quelque chose, Gohan et Krilin ! Rasengan ! Yaaaah ! Aaaaaah ! Merde ! J'ai touché Vegeta à la place de l'autre brute ! Pardon, pardon !
VEGETA : Ce gros tas de muscles commence à m'énerver !
NARUTO : … Au temps pour moi... Tu n'as même pas senti mon attaque...
VEGETA : Prends-toi ça ! Voici la toute puissance du plus puissant des petits Princes ! Euh... Je me suis mal exprimé, là... Bref ! Yaaaah !
¦ M. Vegeta bombarde alors M. Recoom de multitudes de kikoha surpuissants, créant de multiples mini-univers avec les big-bang que les kikoha produisent ! ¦
NARUTO : Kyaaaah! Eh ! Fais gaffe, Vegeta ! Je suis là !
RECOOM : Et hop ! Esquive !
¦ Après avoir esquivé agilement toutes ces attaques d'une puissance incommensurable, M. Recoom se retrouve derrière M. Vegeta et le propulse au sol avec un coup de poing ravageur, qui fait encore plus craquer votre écran ! M. Vegeta a alors du mal à se relever, sonné par une si dévastatrice attaque ! M. Recoom atterrit alors à côté de lui ! ¦
NARUTO : Clonage multiple ! À l'attaque ! Yaaah !
RECOOM : Tu as fait du progrès Vegeta !
NARUTO : Taaaah !
RECOOM : Mais pas assez pour me faire quoi que ce soit !
NARUTO : Tayoooo !
VEGETA : Enfoiré...
NARUTO : Kyaaaah !
RECOOM : Tu vas voir ce qu'il en coûte...
NARUTO : Raaaah ! Il... Il réagit même pas à mes attaques...
RECOOM : … d'affronter Recoom, …
NARUTO : D'ailleurs, plus personne ne me remarque... Snif !
RECOOM : … le roi des ballerins !!!
NARUTO : Je suis nul...
¦ M. Recoom recommence alors son petit pas de danse, en tournant sur lui-même. ¦
NARUTO : Même la narratrice ne raconte plus ce que je fais... Les lecteurs doivent sans doute considérer mes paroles comme autant de gênes qui les empêchent de suivre correctement l'histoire...
RECOOM : Tournicoti ! Tournicoton !
NARUTO : Je vaux rien... Je deviendrai jamais Hokage... Je servirai jamais à rien... J'aurais jamais du venir au monde... Je devrais pas exister... Je vais arrêter de parler, pour ne plus gêner... Snif...
RECOOM : Deux petits tours et puis s'en vont !!
KRILIN : Gohan ! Je pense qu'il est temps d'intervenir ! Si nous ne faisons rien, Vegeta va mourir, et ensuite, ce sera notre tour !
GOHAN : Hmm... J'ai comme une sensation de déjà-vu... Mais soit ! Ce que vous dites est des plus raisonnables ! Entrons donc en action !
¦ Toujours dans sa sublime position de ballerine, mais ayant arrêté de tourner, M. Recoom lance alors un énorme rayon qui fait vibrer l'air alentour ! Les vitres de la pièce où vous vous trouvez éclatent sous la pression, vous faisant crier comme une fillette ! Cependant, M. Gohan intervient et ne répare pas vos vitres, non ! Il sauve M. Vegeta, prenant le risque incroyable de passer devant le rayon ! ¦
GOHAN : En réalité, j'ai simplement usé d'une canne à pêche...
VEGETA : Aaaaaaaaaaaaaaaah !!! T'aurais pu éviter de me planter le hameçon dans les fesses !!!
GOHAN : Oups ! Je vous prie de m'excuser.
¦ Pendant ce temps, M. Krilin prend M. Recoom par derrière... ¦
KRILIN : Euh... N'allez pas vous imaginer des choses...
¦ … et lui enfonce un membre dans sa tête, lui bouchant ainsi la bouche ! ¦
KRILIN : Non, mais tu fais exprès de dire les choses de façon ambigüe !? Je lui ai juste mis un coup de genou sur le crâne ! Cela lui a fait fermer la bouche sur sa propre attaque !
¦ Cependant, après que le rayon ait provoqué la disparition d'une galaxie, et malgré la perte de sa dentition, le laissant malgré tout toujours aussi beau, M. Recoom se lève. ¦
RECOOM : Mes fans vont êtres déçues de me voir sans dents... Cela va se payer ! Eeeh! Barta, je t'offre du chocolat et toi, Jeece, je t'offre du gruyère, si vous me laissez m'occuper des petits!
BARTA: K!
JEECE: Ok... Je veux bien! Mais t'as intérêt à m'offrir du gruyère AOC!
¦ M. Recoom donne alors une manchette sur le cou du pauvre M.Krilin, le lui brisant et faisant apparaître des fissures sur votre plafond ! ¦
KRILIN : Aaaaaaaah ! Me voilà brisé comme ma PSP... Quelle ironie du destin...
VEGETA : Drôle de chose à dire avant de mourir...
GOHAN : Il est, comme à son habitude, obsessionnel avec sa Playstation Portable. Maintenant, si vous voulez bien m'excuser, je dois à présent faire montre de ma science dans les arts du combat. Je dis yaaah.
¦ M. Gohan fonce alors vers M. Recoom, mais celui-ci esquive facilement ! S'ensuit un terrible combat, qui achève de vous rendre SDF, chers lecteurs ! Malheureusement, M. Gohan ne fait pas le poids ! Tragique destin que celui d'un jeune héros ! ¦
GOHAN : Je... Je suis le fils de Goku !
RECOOM : Tu es le fils d'un cocu ? Comment peux-tu être sûr que tu es son fils, alors ?
GOHAN : Je vous prie de bien vouloir fermer votre caquet ! Cependant, que m'a-t-il pris de m'égosiller pour révéler une si triste réalité avec orgueil... Cela ne peut qu'être dû aux nombreux coups que mon chef a dû supporter. Quoi qu'il en soit, je dis yaaah.
¦ Fonçant courageusement vers le mastodonte qu'est M. Recoom, M. Gohan se fait malheureusement réceptionner par un coup de pied qui lui brise le reste de ses os... Eh ! Je peux vous en prendre quelques uns ? ¦
GOHAN : Non !!!!
¦ Ooooh.... M. Gohan s'effondre alors au sol au pied d'une chaise longue... Tiens ? Qu'est-ce que ça fait là, ça? Relevant la tête, M. Gohan découvre alors un bien atroce spectacle. ¦
GOHAN : Mais que faites-vous donc allongé entièrement dénudé sur une chaise-longue à siroter un jus de goyave, nom d'une pipe en bois !?!?
NARUTO : Oooooh ! Vous me remarquez enfin ? Cooooool ! Yatta! En fait, comme visiblement, personne ne me remarquait et que je ne servais à rien, je me suis dit qu'il valait mieux profiter du bon bronzage que doivent donner les trois soleils de cette planète. Et je me suis mis nu, car je n'aime pas les marques de bronzage. Je trouve ça vilain. Sasuke me préfère sans marques. Mais j'ai mis la barre de censure adéquate au cas où. Tu veux un peu de jus de goyave ?
GOHAN : Non !!! Et ôtez moi cette barre noire de ma vue !!!
NARUTO : Oh ? Pourquoi ? Tu préfères une vue imprenable sur mon matos ?
GOHAN : Jamais de la courte vie qu'il me reste ! Revêtissez-vous !
NARUTO : Pas envie...
GOHAN : Raaah... Et je ne suis même plus en état de vous rouster... Enfer et damnation... Je me meurs...
¦ Soudain on aperçoit au loin une lumière qui s'écrase au sol. ¦
RECOOM: Tiens? C'est quoi? Un nouveau vaisseau!
BARTA: Rt-zk-fj?
JEECE: Je me demande si c'est un astéroïde de fromage...
KRILIN: Hé! Hé! C'est... C'est Goku... Il va pouvoir venir se faire tabasser à notre place...


¦ Il semblerait malheureusement que la réduction de budget concerne aussi la conclusion de chapitre... Donc, je vais tâcher d'être concise: Ainsi... ¦
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Jeu Mar 15, 2012 13:04

Chapitre 43:
L’arrivée du héros (Hein ? Comment ? J'ai déjà utilisé ce titre pour le chapitre 9 ? Mais non, mais non, voyons ! C'est juste une hallucination collective.)



¦ Au chapitre précédent, nos amis ont livré un combat d'une intensité incommensurable! Faisant trembler le Multivers et vos maisons! Malheureusement, Recoom a utilisé son pouvoir suprêmement ultime et les a ratatinés, anéantis, abattus, anihilés, démolis, réduits en petites larves rampantes, en... ¦
VEGETA: Oui, bon, ça va!!! Les lecteurs ont compris! On dirait l'ancien narrateur!
¦ Oh! Je ne voulais pas froissé vos sentiments... Allez! Un câlin pour vous consoler de votre défaite! ¦
GOHAN, VEGETA & KRILIN: Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon!!!!! Et merde... Trop tard...
¦ Mes petites idoles adorées! ¦
KRILIN: Arg... Je... Je ne sens plus mes jambes...
VEGETA: Je voulais être un gentil, pas un bisounours... Cela casse mon image, ce câl... Grmpf! Pas si fort!
GOHAN: Par les cicatrices de mon grand-père Bardock, dont je n'ai jamais ouï le nom ni quoi que ce soit d'autre à son sujet! Je ne sens rien de particulier! Serait-ce que cet avoutre de Recoom a tant réduit mes os et mon corps en molasse informe, que mes sensations s'en sont éteintes? Ou serait-ce que mon corps n'offre plus de résistance et par conséquent serait parfaitement malléable?
NARUTO: Ben et moi, alors, j'ai pas droit à un calin?
¦ Non! T'es pas mon idole et en plus, t'es à poil! Espèce de pervers! ¦
GOHAN: Quelle indécence!
VEGETA: Faudrait vraiment t'habiller! J'ai pas besoin de voir ça!
KRILIN: Et cesse de siroter ton jus de goyave! C'est agaçant!
NARUTO: Pfff! Vous ne comprenez rien à la liberté qu'offre le nudisme.
VEGETA, KRILIN & GOHAN: Arrête de te gratter les...
¦ Désolée, mais l'auteur me demande dans mon oreillette de vous interrompre. ¦
NARUTO: Et puis, je suis sûr que cela ne dérange pas tout le monde!
COMMANDO GINUE: Arrête de nous faire des clins d'oeils! On est pas gays, on a dit! Et encore moins pédérastes!
VEGETA: L'auteur va finir par être accusé de faire dans le shôtacon...
¦ Donc, je poursuis: Le grand et tout-puissant et géniale et beau et intelligent et majestueux et divin et sur-divin Goku semble être arrivé dans son vaisseau! ¦


¦ Sur une plaine, un vaisseau est posé, de la poussière encore tombante après l'atterrissage de la capsule spatiale. La porte de celle-ci s'ouvre! Notre héros va en sortir glorieusement avec tout son charisme et... ... il rampe hors de sa capsule... ¦
GOKU: Aaaaah... Aaaaarg... En... Enfin dehors... Je... J'ai cru que j'allais mourir... Pourquoi le sol a commencé à me coller quand le petit 1 suivi de deux zéros sont apparus sur l'écran? Arg... En plus, j'étais lourd... Et j'ai dû faire tomber la nourriture par terre, pour pouvoir manger... Lécher le sol pour manger, j'ai connu mieux... Mais elles étaient délicieuses ces cuisses de poulet! Il faudra que je demande à la maman de Bulma de m'en refaire.
¦ ... Je... Je dois dire que même moi, je ne vois pas comment glorifier ce moment... ¦
GOKU: Je... Je suis moins lourd, mais j'arrive pas à me lever... Il faut que j'aille chercher à manger... Tiens... Je me demande si cette herbe est comestible... 'Chomp!' 'Chomp!' Hmm... Pas terrible... Tiens! Un insecte! 'Croc!' Hmm... Délicieux! Aah...
¦ Il... Il vient de s'évanouir... ¦
SAN999: Mais qu'est-ce que tu fous?? Tu vois pas qu'il va mourir! Il faut lui donner un senzu! Sinon les fans de Goku vont m'accuser de crime de lèse-majesté en ayant voulu écarter le héros!
¦ Vous... Vous intervenez dans l'histoire? ¦
SAN999: En cas d'urgence. Tiens... Mange ce senzu!
¦ Oh... Il se relève... ¦
GOKU: Ah! Ca va mieux! Et en plus, je me sens beaucoup plus fort!
SAN999: Le ZPU le plus pathétique de l'histoire...
¦ Oublions ce qu'il vient de se passer! Mémoire efface les dernières minutes! Mémoire efface les dernières minutes! Mémoire efface les dernières minutes! Ctrl + Z! Ctrl + Z! Ctrl + Z! Ctrl + Z! Oh... Tiens... Où suis-je? Oh! Monsieur Goku! Kyaaaaah! ¦
GOKU: Mais qu'est-ce...? Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah!!!! 'Crac!'
SAN999: Et merde... Il va falloir utiliser un autre senzu... Et toi, retourne sur le champ de bataille! Goku t'y rejoindra!
¦ Mais-euh... Ok. Mais je suis toute triste de laisser l'adorable, génial, divin, ultime... ¦
SAN999: Ferme ta putain de gueule et vas-y!!
¦ Pas la peine de devenir vulgaire! Tsss! Nous retournons donc auprès de nos autres grands héros et de leurs ultimes ennemis! Venez dans mes bras que je vous fasse un calin. ¦
TOUS: Non! Ne... Aaaaarg!!!
¦ Calin! Poutou! ¦
NARUTO: ... Je sais que c'est idiot d'être jaloux de ce que peut faire cette dingue... Mais je sais pas... Être le seul à ne jamais être inclus dans ces calins collectifs... Je me sens... seul... et abandonné... Avec juste ma barre de censure noire... Oh! Elle est tordue! Faut que je la remette en place, on voit mon...
¦ Oh! Monsieur Goku est arrivé! Et l'auteur me signale à l'oreillette que je dois vous lâcher... Snif... Ok... Fini le calin, alors... ¦
TOUS: Ouuuuuf!
GOKU ¦ avec un air grave ¦: ... Je suis venu chercher à manger.
KRILIN: Putain! Il aurait pas pu s'écraser sur une étoile!
VEGETA: C'est à me redonner envie de retourner chez les méchants...
GOHAN: Père... Vous êtes vraiment... un con. Je ne trouve même pas de mot élégant sciant à ma verbe pour vous qualifier...
GOKU: Tiens? Gohan? Vegeta? Krilin? Qu'est-ce que vous faites par terre? Vous vous reposez?
GOHAN: Oui... Con, c'est le mot.
¦ Soudainement, M. Goku remarque l'autre. ¦
GOKU: Tiens! Alors on est sur une plage de nudistes?! Cool!!!
¦ Kyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah! Mon idole se déshabille! ¦
GOHAN: Père, rhabillez-vous! Un peu de décence que diable!
¦ Dites, Monsieur Goku, je peux vous faire pa... ¦
KRILIN: Ne finis pas cette phrase!!!!!!!!!!!!
JEECE, RECOOM & BARTA: ... C'est qui ce mec... Ils nous ont complètement oubliés...
KRILIN, GOHAN & VEGETA: Faudrait te décider à nous soigner!
GOKU: Ah... Pardon! Je reviens, monsieur tout nu! Je dois aller soigner mes amis!
¦ M. Goku prend alors des senzus et se dirige vers M. Gohan, avec la grâce d'un cygne! ¦
GOKU: Tiens! Gohan, prends...
GOHAN: Pour l'amour de tout ce qui est bon en ce monde, père, rhabillez-vous, je vous en supplie! Surtout si c'est pour vous accroupir devant moi! Je n'ai point besoin d'une telle vision! D'autant que vous ne portez même pas la barre de censure d'usage!
GOKU: Areu! Areu! T'es mignon quand tu babilles! Tiens! Prend ce miam-miam!
GOHAN: Raaaah...
¦ Quel fantastique guérisseur vous faites, M. Goku! ¦
GOKU: Je dois encore guérir les autres.
RECOOM: Bon! Ca suffit! Arrêtez de m'ignorer! Recoom Kick!
¦ M. Recoom fonce alors à une vitesse subluminique déformant ainsi l'espace-temps! Il met le genou en avant, près à emporter M. Goku! ¦
GOKU: Tiens! Voici pour toi, Krilin!
¦ M. Goku se baisse alors et M. Recoom passe au-dessus de lui. ¦
RECOOM: Rah... Mais qu'est-ce que...? Tu vas voir! Recoom Falcon Punch!
¦ M. Recoom s'élance alors poing en avant! Prêt à dévaster l'univers! Mais M. Goku se lève encore, le frappant d'un superbe coup de tête, tout en subtilité. M. Recoom est assommé et tombe par terre. K.O. Quel incroyable stratège que ce M. Goku! ¦
GOKU: Tiens? Oh! Pardon, monsieur! Je ne t'avais pas vu! J'espère ne pas t'avoir fait trop mal!
JEECE: Mais... Qu'est-ce que...?! Nom d'un Babybel jaune! Je n'en crois pas mes yeux! J'ai des hallucinations! Il a battu Recoom!
BARTA: R-kt-zt!
JEECE: Voilà qui est aussi dérangeant qu'un gruyère sans trous... 'Chomp!'
¦ Je peux avoir un peu de Babybel aussi, M. Jeece? ¦
JEECE: Oui, oui, tiens, en voilà un!
¦ Non, je veux dire un peu de celui que vous avez dans votre bouche. ¦
JEECE: Non!!!!
¦ Ooh... ¦
GOKU: Cool! Maintenant que j'ai aussi soigné Vegeta, je vais pouvoir m'amuser avec mon ami nudiste!
KRILIN: Ca suffit! Ecoute! Il faut que tu combattes ces types, parce que...
GOKU: Je sais! Je sais! J'ai lu tes pensées! Fr.. Euh… Friture ? Frisette ?
VEGETA: Freezer…
GOKU: Oui, c'est ça! Je sais pas bien lire, je suis jamais allé à l'école. Bref! Lui, méchant! Eux, travailler pour lui, tout ça. Je sais! Maintenant! Je vais aller nager nu!
KRILIN: Comment peux-tu lire dans les pensées des autres, alors que tu n'as toi-même pas de pensées... ?
GOHAN: Cela fait partie des grands mystères de la science...
¦ Alors que M. Goku allait rejoindre l'autre, M. Jeece et M. Barta atterrissent devant lui. ¦
GOKU: Eeeeh! C'est pas juste! Je veux aller nager tout nu, moi!
JEECE: Ne crois pas que tu nous auras aussi facilement! Nous sommes de vrais Coeurs de Lion, nous! Ta victoire sur Recoom n'était qu'un accident!
GOKU: Oui, c'était accident! D'ailleurs, je suis désolé! Je pensais pas qu'il passerait au moment où je me levais!
JEECE: Ferme ta boîte à fromage! Je voulais dire que tu avais eu de la chance!
BARTA: Qdl-kljt-pfg-jk-t-zb-mf-tz-vf-s-lz-kg-lm-gc-zgvxn-nvcns-fnbsz-gc-zgvxn-nvdr-d-gz-wq-fc-s-xc-lg-kvsbn-vcsj-szqd-szf-w-q-pwj-m-fn-gz-btgcsdf-szfg-w-xwqd-gf-z-qp-kqj-n-zgtfqvzd-zyfj-sgcd-brg-bvftc-fcsdz-gf-n-gfnzb-fzdx-c-f-sdjvj-bs-f-nzg-jn-mkp-fvnb-gfr-m-f-bv-cgj-jnk-pq-zg-xftd-rf-cgdxsvbfnjs-gjv-nj-bxvc-srcftqzv-b-n-qpsnqb-fv-zb-mnpf-gbmvbvkc-psvbsdvgjx-sb-jf-jvgbs-gnjvjb-kgt-c-sz-xb-lqnckl-sjgvpr-kgls-l-mk-bvxj-vmkl-s-p-gj-zt-r-xdf-vgb-xmswfd-j-rgf-zrtdqx-cf-b-jn-mksl-jg-z-ft-cxv-gb-xnvn-bfg-tdsvb-j!
JEECE: Oh! Quel beau et long discours, Barta! Même si tu as encore oublié de parler à une vitesse normale, c'était aussi émouvant qu'un fromage de Provence!
GOKU: Laissez-moi passer! Sinon, je vais vous taper très fort!
JEECE: Ha! Ha! Ha! Ha! Tu crois vraiment pouvoir nous battre, moi et Barta, misérable larve à fromage?? Je ris! Je ris comme la Vache qui rit! Mufufufu! Oui, je sais, c'était nul...
GOKU: Vous l'aurez voulu!
¦ Oh! Le grand {ellision} et divin Gokû se met en position de combat! ... Eeeeh! Pourquoi mes milliers d'adjectifs édifiants pour qualifier M. Goku ont-ils été éludés?!? ¦
JEECE & BARTA: ...
JEECE: Non, mais attends, ça fait pas sérieux, là... On va pas se battre avec un gars à poil! Tu pourrais pas te rhabiller?
BARTA: Jv-pv-t-pn-jgt-dpt-pd-qsb!
GOKU: Rooooh! Mais pourquoi tout le monde veut m'empêcher de vivre librement mon nudisme?
GOHAN: Il suffit père! La raison est de leur côté! Cessez immédiatement ce scandaleux déballage de votre intimité et couvrez-vous immédiatement de vos vêtements! Vous nous faites hontes!
GOKU: Pfff... Vous êtes pas drôles...
NARUTO: Ouais... Il a raison... C'est bien d'être tout nu.
KRILIN: Toi aussi tu vas te rhabiller, sinon je vais utiliser un kienzan pour non seulement couper ta barre de censure, mais aussi ce qu'il y a derrière!
NARUTO: Bon! Bon! On a compris!
¦ L'autre nous cache enfin la vision horrifique de son corps, et malheureusement M. Goku nous prive donc aussi de la vision magnifique de ses... ¦
VEGETA: Il est temps de commencer le combat!
JEECE: Tu vas voir je vais te montrer ma technique meurtrière et fromagère secrète! ¦ Il croque dans une tartine pleine de Philadelphia*! Ce que j'aimerais être cette tartine! Je suis jalouse! ¦
BARTA: Mfrtg!
JEECE: Bien envoyé, Barta!
GOKU: Vous allez me payer de m'avoir privé de ma séance de nudisme!
VEGETA: C'est moi où il débarque toujours pour se battre pour des causes débiles...?
KRILIN: Non, c'est pas toi... Déjà, quand il s'est battu contre Piccolo lors du 23e championnat, il le faisait au nom de tous les restaurants qu'il avait détruits...
VEGETA: Je vois...
GOHAN: Dieu soit loué, je n'étais point encore né...
¦ M. Jeece s'élance alors à l'attaque de M. Goku. ¦
JEECE: Cheddar Punch!
¦ Cependant à la vitesse subliminique, M. Goku esquive cette terrifiante attaque qui fait vibrer l'air de toute la planète! ¦
BARTA: Prnsbl kk!
¦ Malgré la vitesse de M. Barta, qui provoque des paradoxes temporels, M. Goku parvient à esquiver son coup de pied! Apparaissant derrière ses deux adversaires, telle une ombre divine, il lance son tout aussi divin poing en avant! ¦
GOKU: Par le Poing du Nudiste!
¦ M. Barta et M. Jeece sont alors éjectés si loin qu'ils apparaissent dans votre chambre en défonçant vos murs, chers lecteurs! ¦
KRILIN: Le Poing du...? Mais qu'est-ce que c'est que cette connerie, encore!?
GOHAN: Pour l'amour du ciel! Je vous en supplie, dites-moi que je n'ai aucun lien génétique avec ce coquard!
VEGETA: ... Je commence à regretter d'être devenu un gentil, moi...
JEECE: Je vois... Tu es aussi fort que l'odeur d'une tomme pourrissante... Barta! Passons aux choses sérieuses! Combinons notre attaque la plus puissante! Par la puissance de la Boule du Kiri Tartiné À Supervitesse!
BARTA: Zght-ltp!
¦ Alors que nos deux incroyables méchants tendent les mains l'un vers l'autre, une boule surmégaultragiga-puissante apparaît! Avec une puissance capable d'annihiler plusieurs univers et... ¦
PHOENIX-JEAN GREY: Ah non! Ca suffit!!! Je ne me laisserais plus humilier de la sorte!!
TOUS: Hein...?? Mais c'est qui celle-là??
PHOENIX-JEAN GREY: Depuis que cette barjot à rejoint cette fic, c'est "destruction de l'univers" par-ci, "destruction du multivers" par-là! Et à toutes les sauces, par n'importe quel bousier, en plus! Je dis stop! Vous croyez vraiment que c'est si facile de détruire un univers!? Tout le monde ne peut pas se vanter d'être moi! (Ou un de mes nombreux doubles inter-universaux.) Vous vous comportez comme si je n'avais aucun mérite! Je suis quand même Le Phoenix, moi, Môssieur! JE peux détruire l'Univers juste avec une grosse colère! Et ce n'est PAS quelque chose d'accessible à n'importe quel manant! Non! Car il faut beaucoup de sacrifice de soi pour arriver à une telle performance! Moi, j'ai du mérite! Moi, j'ai une entité cosmique vieille comme le Big Bang qui a élu domicile dans mon cerveau!
FORCE PHOENIX: Tu es consummée par le pouvoir! Tu ne contrôles plus rien!
PHOENIX-JEAN GREY: Oh toi, ta gueule, hein! Arrête de parler dans ma tête! C'est pas le moment! Vous voyez! Moi, je dois lutter contre moi-même, pour ne pas perdre le contrôle et tout détruire d'un coup! Et ça tous les jours! Moi, j'ai dû mourir et ressusciter des dizaines de fois! Moi, je suis un personnage dramatique! Moi, je dois renoncer à sauver le monde, alors que c'est ma passion! C'était mon métier, le super-héroïsme, ma carrière, ma raison d'être, mon choix de vie! Mais j'y ai renoncé pour ne pas risquer de détruire le monde! Moi, je me suis suicidée je ne sais combien de fois pour le protéger de moi-même! Moi, j'ai renoncé à ma famille et à mon mari, que j'ai laissé à cette pétasse blonde télépathe en diamant**! Moi, je mange mes cinq étoiles et trous noirs par jour!
BARTA: Hzgt-lpk...
PHOENIX-JEAN GREY: Toi, tu ne m'interromps pas! 'Bram!'
¦ Mais... Elle a tué M. Barta et M. Recoom qui se trouvait derrière, quand elle a pointé M. Barta du doigt! Je... C'est horrible... Ouiiiiiiin! ¦
PHOENIX-JEAN GREY: Moi, je...
SAN999: Oui, bon! Ca suffit! Je crois que les lecteurs ont compris que j'étais super fan de toi. Tu peux te retirer, maintenant.
PHOENIX-JEAN GREY: Vraiment? Alors, j'étais comment?
SAN999: Parfaite! Bien absurde, bien sortie de nulle part, t'as dit plein de conneries... Non, vraiment nickel!
PHOENIX-JEAN GREY: Ah! Merci! Bien, maintenant, si vous voulez m'excusez, je dois me retirer pour aller prendre mon goûter à base d'étoiles et de nébuleuses. Ciao, les gars, à la prochaine peut-être!
TOUS: ... ... ... ... Il... Il s'est passé quoi, là...?
GOKU: ... Je me suis pas fait voler la tétette, là, par hasard...?
GOHAN: La vedette, père, la vedette.
GOKU: Oui, aussi.
GOHAN: Apprenez donc à parler... Mais oui, je crains bien que vous ne vous la soyez fait voler, père...
KRILIN: Il faudrait commencer à compter le nombre de personnages hors-propos de cette parodie... Et dire que l'auteur disait au début du chapitre ne pas vouloir fâcher les fans de Goku, en l'écartant de l'histoire... C'est réussi...
VEGETA: Mais là, pour le coup, l'auteur ne nous a même pas mis au courant... Cela dit, ça tombe bien, je voulais pas tuer Barta et Recoom dans le chapitre suivant, comme j'étais censé le faire, cela aurait entaillé ma belle image de nouveau gentil...
NARUTO: Par contre, je comprend ce qu'elle ressent... Moi aussi, je trouve ça dur d'avoir une voix dans ma tête.
KYUUBI: Eeh! Dis tout de suite que ma conversation t'ennuie!
JEECE: Je... Je ne sais plus quoi faire... Ah! Si! ¦ M. Jeece sort alors une tranche de Leerdamer. ¦ Hmm... C'est bon... Bien! Maintenant la réplique du méchant sous-fifre qui vient de se faire démolir comme un gâteau monté au fromage. Ha! Ha! Ha! Ha! Vous croyez m'avoir vaincu!!?! Eh bien... C'est tout à fait vrai! Maintenant que Barta n'est plus là, il est clair que je n'ai aucune chance contre l'autre exhibitionniste! Mais je vais aller chercher le Commandant Ginue, et il vous défoncera le camembert, na!


¦ Et ainsi M. Jeece est parti à toute vitesse, pour chercher le Commandant Ginue... Et... Je... sais plus quoi dire... Je suis encore toute retournée par ce qu'il s'est passé tout à l'heure...¦
GOHAN: Allons, allons, remettez-vous...
¦ Ooooh... M. Gohan! C'est trop gentil de me remonter le moral! Caliiin! ¦
GOHAN: Non, ne.... Hmpfrt! Hhhhhhhh.......


* Sorte de fromage blanc à tartiner.
** Pour ceux qui ne connaitraient pas assez bien les X-Men, Phoenix parle ici d'Emma Frost, une mutante télépathe se transformant en diamant et que Cyclops a finalement épousé, après la enième mort de Jean Grey en tant que Phoenix. Et sinon, en tant que Phoenix, Jean Grey a effectivement été capable de détruire un univers parallèle. Longue histoire.
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

Re: En attendant Goku (Non, ça n'a rien à voir avec Becket!)

Messagepar San999 » Mer Mar 21, 2012 13:32

Chapitre 44 :
Le Capitaine Ginue (Cap'taine Ginue, tu n'es pas ! De notre galaxie ! Mais tu as... Quoi ? C'est lourd de faire deux fois une variante du même gag? Ben... Ben... Allez vous faire foutre !)



¦ Au chapitre précédent, le grand, le tout-puissant, le divin, le génial [élision] Gokû... Eh ! J'ai encore été censurée ! C'est pas juste ! Je suis scandalisée par cette censure honteuse ! J'ai le droit d'exprimer la grandeur, la toute-puissance, la divinité, le génie [élision] de Gokû ! ... Mais ! Si ça continue, je vais faire grève ! ¦
GOHAN : Oh oui ! Je vous en prie ! Graciez-nous d'une bienfaisante pause dans vos incessants délires psychotiques !
VEGETA : Ouais, ça nous ferait des vacances !
KRILIN : On se fera moins de cheveux pour notre santé mentale !
GOKU : J'ai rien compris, mais si vous parlez de bouffe, je suis d'accord !
GOHAN, VEGETA & KRILIN : ... Il est vraiment irrécupérable !
NARUTO : Pour moi, de toute façon, ça changerait pas grand chose... Elle ignore ce que je fais la moitié du temps...
¦ Oooh ! Vous me touchez ! Puisque vous insistez, je continue à narrer ! ¦
VEGETA : Elle a des problèmes d'ouïe ou quoi... ?
KRILIN : Je pense que ce sont plus des problèmes cérébraux que des problèmes auditifs...
¦ Allez ! Gros câlin ! ¦
TOUS SAUF NARUTO : Nooooooooooo... Barf ! Hhhhh !
NARUTO : Qu'est-ce que je disais ? Elle m'ignore tout le temps...
VEGETA : Eh ! Arrête d'essayer de me voler mes vêtements !!!
KRILIN : Mais comment elle fait pour nous faire un câlin et en même temps, essayer de nous voler nos vêtements à tous les quatre... ?
GOHAN : Elle ne cessera jamais de provoquer de la stupeur dans ma psyché...
GOKU : Eh ! Me vole pas le rôti que j'ai dans ma poche !
GOHAN : ?!? Vous transbahuter un rôti dans votre... Oh ! Et puis, je préfère ne pas perdre plus de connexions synaptiques à chercher à saisir votre psyché inexistante...


GINUE : Comment ?!? Vegeta a tué Guldo qui était une traîtresse ?? Comment !?!? Un gars super fort est arrivé, a battu Recoom et a ridiculisé Jeece et Barta !?! Cômmeeeeent !?!?? Une femme encore plus super forte est sortie de nulle part et a tué Barta et Recoom et est partie aussitôt !?!?!? C'est ça que tu veux dire, Grouillette !?!? {Merci à Kavannagh et Lassie de m'avoir inspiré ce monologue.}
JEECE : ... Euh... Dites, Capitaine, pourquoi vous parlez à cette grenouille, alors que c'est moi qui vous ai annoncé toutes ces choses aussi tristes qu'un Kiri sans pain pour l'y tartiner ?
GINUE : Je ne sais pas... C'est l'auteur qui m'a demandé, il m'a dit que les lecteurs trouveraient particulièrement drôle que je devienne ami avec une grenouille. Je comprends pas pourquoi ?
JEECE : Voilà qui est aussi mystérieux qu'un Mystère au Camembert !
¦ L'auteur apparaît alors dans un coin de document Word en levant le pouce et en souriant avec la langue sortie de côté. Et il s'en va aussi soudainement qu'il est venu. ¦
JEECE : Au fait, Capitaine Ginue, où est parti notre maître aussi majestueux qu'un Époisse* ?
GINUE : Ah ! Eh bien, on n'arrivait pas à faire fonctionner les dragon balls, alors il est parti à la recherche d'un Namekk qu'il vient de repérer. J'ai eu beau essayé de chanter différentes sérénades et tenter plusieurs pas de danse, rien n'y fait, les dragon balls ne s'activent pas...
JEECE : Aaaah... C'est pour ça que vous chantiez « Je te donne tout ce que je suis » en dansant la macarena, quand je suis arrivé ? Vous avez essayé le strip-tease ?
GINUE : Ah ! Non, tiens ! Je n'y avais pas pensé. Mais bon, on essaiera plus tard, on va d'abord aller s'occuper du vilain... Ou plutôt du gentil qui va nous obliger à reporter tous nos prochains concerts, jusqu'à ce qu'on ait trouvé des remplaçants à Guldo, Recoom et Barta. Mais avant, faisons la danse des combattants qui partent en guerre !
JEECE : C'est-à-dire, Capitaine, que normalement, dans cette danse, Recoom et Barta sont censés vous porter... Et comme ils sont morts...
GINUE : Ah ! Tu as raison ! Je... Je suis vraiment très en colère ! Ils viennent de détruire notre carrière de pop-stars ! Ils vont me le payer ! Allons-y, Jeece ! Toi, Grouillette, tu attends ici !
GROUILLETTE : Crôa !
GINUE : Oui, je sais, mais il vaut mieux que tu attendes ici !
¦ Nos terribles et surpuissants ennemis s'envolent donc vers nos vaillants héros qui ne s'attendent pas à une telle attaque ! Ils arrivent enfin sur le champ de bataille ! ¦
GINUE : Il se passe quoi, là...
JEECE : Nom d'une raclette carbonisée ! Ils sont en train de se baigner tout nus dans la mer...
NARUTO : Ah ! L'eau est fraîche ! C'est bon de la sentir sur mon corps !
GOKU : Oui, c'est chouette d'être tout nu dans l'eau !
¦ M. Jeece et M. Ginue atterrissent alors à côté de M. Krilin et M. Gohan. ¦
JEECE : Excusez-moi, mais pourquoi ils recommencent leurs bêtises ? Je croyais que leurs tendances nudistes avaient été mises de côté, au dernier chapitre. ¦ M. Jeece se met à grignotter un Caravane**. ¦ 'Chomp !'
KRILIN & GOHAN : ... ¦ pensant ¦ D'où il sort tout ce fromage... ?
GINUE : Leurs tendances nudistes ?
KRILIN : Dès que t'es parti, ils ont décidé que c'était bon, ils pouvaient enfin s'adonner à leurs envies nudistes...
GOHAN : Hhhhh... Une grande lassitude m'envahit et emporte mon âme dans les tréfonds abyssaux de la consternation...
VEGETA : Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! T'avais raison, c'est génial de se baigner nu !
GINUE & JEECE : Lui aussi !?!?
KRILIN & GOHAN : Pfff... Lassitude...
¦ Nous assistons alors à un spectacle de toute beauté ! Imaginez un fond jaune se dégradant doucement vers le rose, avec plein de petites bulles de couleur brillantes - un peu comme dans un dessin animé shôjô, une mer verte et brillante, avec des petits clapotements de l'eau, qui gicle à chaque enjambée faite par M. Gokû et M. Vegeta (et l'autre aussi, mais passons), se trouvant en eau peu profonde, et qui se courent après en riant, une mosaïque cachant ce qu'il ne faut pas que les lecteurs voient. Ah ! Quel magnifique spectacle (même si un peu gâché par l'autre). ¦
GOKU, VEGETA & NARUTO : Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Allez venez nous rejoindre !
KRILIN, GOHAN, GINUE & JEECE : Pas question !!! Rhabillez-vous !!!
¦ J'arrive ! Kyaaaaah ! Oh oui! Frappez-moi ! Ca fait longtemps ! ¦
GOHAN : Cessez immédiatement de vous dévêtir, dévergondée !
KRILIN : Tu ne vas certainement pas t'y mettre !
GINUE : On est là pour se battre, pas pour faire du naturisme !
JEECE : Nom d'un camembert ! Pourquoi elle prend plaisir à ça ??
¦ Après quelques minutes où M. Gokû, M. Vegeta et l'autre se rhabillent, le combat va reprendre. ¦
GOKU : Pfff... Vous êtes pas sympas !
NARUTO : Bande de nazis !
VEGETA : ... Qu'est-ce qu'il m'a pris de faire ça... ? Je me suis humilié... Je... Je... Ouiiiiiinnnnn !!!!
¦ Oh ! Monsieur Vegeta s'envole au loin en pleurant ! ¦
GOHAN : Que lui prend-il donc de réagir de façon aussi émotionnelle ?
KRILIN : Faut le comprendre. Il vient de se rendre compte qu'il s'est laissé influencé par Gokû et Naruto...
NARUTO : Oh ! Tu m'as appelé par mon prénom !
¦ Oh ! Une musique en violon ! ¦
KRILIN : Laisse tomber, j'ai pas l'intention de faire le même genre de scène avec toi qu'avec Vegeta. Nous ne seront jamais proches.
¦ Oh ! J'entend une corde de violon qui casse ! ¦
NARUTO : Maiiiis...
GOHAN : Quoi qu'il en soit, père, nous vous chargeons de vous occuper de ces deux sinistres individus, pendant que M. Krilin et moi-même allons quérir M. Vegeta.
GOKU : ... Hein ?
GOHAN : ... Toi, rester là. Nous chercher Vegeta.
GOKU : Ah ! D'accord ! Attends... Tu... Tu viens de faire ta première phrase... Je... Quelle émotion... Même en tant que papa je-m'en-foutiste, ça me... me... un truc avec des émeus, là.
GOHAN : Cela vous émeut... ?
GOKU : Oui, voilà ! Même si je comprends pas pourquoi on parles d'émeus dans ces moments. Mais c'est pas grave. J'aime les émeus. Un bon steak d'émeu avec une bonne sauce aux champignons et... ¦ Oh ! J'en profite pour lui prendre de la salive, vu qu'il bave avec un air hagard, sous le regard effaré de M. Krilin et M. Gohan ! ¦
KRILIN : ... Gohan... Je... Je te pardonne pour m'avoir contaminé avec ton langage snob, il y a quelques chapitres. Je n'ose imaginer ce que tu vis tous les jours...
GOHAN : Oh ! Monsieur Krilin ! Je suis touché par votre compassion !
Image***
¦ Oh ! Je peux vous prélever quelques larmes ? ¦
KRILIN & GOHAN : Non !!!
¦ Oooh... ¦
KRILIN : Allons-y !
NARUTO : Attendez ! Je fais quoi, moi ?
KRILIN : Euh... Eh bien... C'est-à-dire que l'auteur ne sait plus trop quoi faire de toi, maintenant que ces histoires de nudisme sont finies... Hmm... T'as qu'à laisser un clone de toi ici. Comme ça, au prochain chapitre, l'auteur pourra tuer celui d'entre vous deux dont il n'aura pas besoin.
NARUTO : Eh ! Mais ça fait mal de mourir !
GOHAN : Obtempérez ou c'est maintenant que vous périrez.
NARUTO : Snif... Ok... Double-clonage !
¦ Oh non... L'autre se multiplie... Ils sont deux maintenant... ¦
NARUTO : Je... je ne sais pas si on va se revoir... Alors, je te dis bonne chance, je... je...
NARUTO : Ne dis rien... Je sais...
NARUTO : Oh... Naruto...
NARUTO : Na... Naruto...
¦ Ils se prennent dans les bras l'un de l'autre en pleurant... ¦
KRILIN : Ca suffit vos idioties ! Ou "tes" idioties... Je sais plus trop...
GOHAN : Vous voyez ? Le vouvoiement a du bon ! Il aurait permis d'éviter cette confusion.
GOKU : Oh ! Un papillon !
¦ M. Gokû poursuit gracieusement un papillon qui passait par là. ¦
TOUS : ...
GINUE : Bon... Vous y allez, oui ? Là, ça fait un moment que Jeece et moi n'avons même pas eu de dialogue à cause de vos conneries.
KRILIN : Allons-y !
¦ Attendez ! Avant donnez-moi un câlin ! Et laissez-moi un souvenir, comme vos vêtements ou des morceaux de peau ! ¦
KRILIN & GOHAN : Pas question !
¦ Allez, quoi ! ¦
KRILIN & GOHAN : Non !!! Arrête de nous courir après !
¦ Oooh... Ils se sont envolés en emportant l'un des deux autres... ¦
GOKU : Bien... Maintenant... À nous trois...
¦ Nos trois adversaires se font face. La tension est à son comble ! L'atmosphère est si tendue, que j'en profite pour y suspendre mon linge ! Bon, ça, c'est l'auteur qui m'a demandé de le dire. Maintenant, ce que j'ai vraiment d'en dire : L'atmosphère est si pesante qu'elle fait éclater tous les êtres vivants de la planète et que vous-mêmes, lecteurs vous sentez lourds ! Un combat titanesque dont le destin de la Création toute entière dépendra, va bientôt avoir lieu ! Ils se préparent au combat, comme les guerriers sur-divins qu'ils sont et... ¦
GOKU : Alors, on mange quoi ?
¦ M. Ginue et M. Jeece tombent à la renverse en même temps que moi. ¦
GINUE & JEECE : On est là pour se battre, pas pour bouffer !
JEECE : Nom d'un fromage mal râpé !
GOKU : Oooh...


¦ Le grand et tout-puissant Capitaine Ginue s'apprête à faire enfin une démonstration de sa divine puissance ! Et M. Gokû, malgré son appétit sans fin, s'apprête à livrer la plus grande bataille de sa vie ! Que va-t-il se passer !? Vous découvrirez si votre vie est en danger à cause de ce combat, au prochain chapitre ! ¦
SAN999 : Arrête de menacer mes lecteurs !!!


* L'Époisse est un fromage d'origine du centre de la France. Un certain Brillat-Savarin a consacré ce fromage comme étant « le roi des fromages », dans la dernière moitié du XVIIIe siècle. Et un roi, c'est majestueux, donc... Hum... Je... J'ai pas trouvé mieux ! Rooooh !
** Fromage malien.
*** Scène inspirée par le manga "Switch Girl", shôjô de Aida Natsumi.
[img]http://img132.imageshack.us/img132/5582/bejtagohangokgotenkuliliq8.jpg[/img]
http://www.avaaz.org/fr/save_the_internet_action_center_fr/?cbicGcb
Avatar de l’utilisateur
San999
Ninja
 
Années en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membreAnnées en tant que membre
 
Inscription: Dim Juin 03, 2007 10:01
Localisation: À côté de la plaque... Toujours à côté... -_-'

PrécédenteSuivante

Retourner vers Réalisations personnelles

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités