Page 2 sur 2

Re: Collection Gokuhi

MessagePosté: Mar Avr 19, 2016 14:13
par Gokuhi
Mars-Avril:

Mangas:

Image

OMP 2: Amha le vol 1 était timide sur trop d'aspects, mais avec ce vol 2: l'auteur propose des doubles pages délicieuses! Bravo.

Dragon Ball SD vol 2: presque utile.

Dragon Quest Emblem of Roto 21: Genkidama pour le final, aucune originalité, l'amitié toussa toussa, mise en scène vue revue, mais bon, c'était sympa. Quelqu'un sait si la suite est plus intéressante?

Hajime no Ippo 18: Sendo vs Miyata jouissif. Je me fais violence, pour cloturer la saison, je vais attendre que 3 volumes sortent d'un coup.

Levius
volume 1 & 2: Qu'est ce que c'est bon et déprimant à la fois, steampunk seinen-baston, un trait qu'on pourrait croire brouillon, mais d'après le dernier interview de Kana, l'auteur s'applique énormément à donner cet effet, pour le coup je trouve ça sublime.

HS: Petite figurine de Seiya.

Image

Levius 3: Je veux la suite!

Area 51 volume 4-5-6: Clairement un gros coup de coeur, le style de l'auteur est ouf, l'histoire se tient parfaitement, les missions sont très originales, le mélange des légendes revisitées sous formes d'enquête et d'action burlesque, un de mes mangas préférés, même si je n'en parle jamais, je n'ai strictement rien à lui reprocher.

Shingeki no Kyojin 18: ça sent la dernière grosse bataille du manga, quelle maitrise dans la narration, c'est réellement passionnant.

Naruto 68-69-70: Alors de l'excellent de chez excellent. Mais aussi bizarre que cela puisse paraître, certains points auraient mérité d'autres volumes de développement.

La narration m'a donné des frissons, rien à dire le thème de "l'union fait la force" n'a jamais été aussi bien raconté que dans ce manga. Le trait a atteint un niveau excellent. L'auteur est au paroxysme de son évolution durant la série.

L'intensité est à son combe, peut être même trop, on ne peut absolument pas souffler, pas de doute c'est la guerre! Et franchement l'auteur ne créait aucune incohérences, et tout tombe sous le sens.

Et c'est bien ça le "problème". Il n'oublie personne! Ils ont tellement tous une histoire qui mériterait un spin off, voir une simple pause pour nous laisser le temps de digérer. On a pas le temps de dire "merci à bientôt" qu'un autre protagoniste super intéressant pointe le bout de son backround.

Puis t'as une mythologie du chakra dévoilée. C'est juste super intéressant, t'as les dieux, les intentions du chakra, la malédiction des âmes qui font la guerre de génération en génération, cet arbre immense à faire pousser les fruits que Thales rêverait de croquer. Et surtout cette vilaine de Kaguya! Elle a l'air cool mais elle aurait pu attendre un peu avant de pointer son derrière.

Bon, franchement on pourrait dire "c'est abusé" ba ouais mais l'auteur sort des stratégies juste géniales, ce n'est pas du HxH mais ça envoi, tous les ninjas ont des cartes à jouer; des combinaisons de sorts pertinents.

Ba la pareil, à peine une d'idée trouvée que BIM, une autre arrive. C'est cool. Mais j'ai zappé l'autre du coup.

L'auteur donne tout ce qu'il a. C'est une putain de mêlée de pouvoir extraordinaire, le tout bien écrit, lisible, pas bête. Bravo! Ouais je dois être le seul qui trouve cette partie du manga à la limite de la perfection. Je suis sérieux, j'adore cette partie du manga même si j'ai longtemps pourri les débuts de la série, je dois bien avouer que c'est vraiment devenu une série plus qu'importe dans le paysage shonenesque. J'achèterai les Kazenban si ils sortent un jour.

Fairy tail 46 à 50: un hommage/pompage/plagiat à tous les codes shonen ou pop-culture, que ce soit les révélations sorties de nulle part, tout y passe: "je suis ton père" ou encore "elle se relève alors qu'elle a perdu ses 5 sens! C'est le septième sens" >> sérieux l'auteur fait un hommage à Saint Seiya, mais c'est placé au hasard, pour le fun vu qu'on en a strictement jamais entendu parlé avant, et le pire c'est que c'est utilisé au premier degré pour battre un adversaire important. Tout est facilités scénaristiques.

Natsu qui apparaît après une ellipse d'1 an en pleine arène avec une couverture-capuche comme le début d'Hokuto no Ken 2 : tout est ridiculement grossi pour que ces mélanges de clichés deviennent un manga assumé, c'est diablement beau, de l'actions à ne plus savoir qu'en foutre. Mais le mindgame n'existe pas, les dialogues ne se renouvellent jamais, et ça m'a fait décrocher de l'histoire. Le dosage est complètement raté. Mais que dire si ce n'est : ouaw c'est de la dynamite visuelle! Ce manga est extrêmement mauvais et bon en même temps. J'avais autant envie de revendre la série, que de la relire.


One piece volume 78: c'est terrible, l'anime est le cancer de cette licence.
Une honte de faire plus de 10 épisodes pour un volume. Je trouve que l'anime est devenu mauvais depuis les hommes poissons.

Imaginez étirer une blague d'une case en un épisode: 1/ la blague n'a pas de sens 2/ t'as l'impression que c'est lourd 3/ c'est tellement ralenti que tu ne peux que trouver ça mal placé. Ça c'est pour le contexte de la blague, imaginez la torture quand les persos doivent de déplacer d'un point A à B. Mais même l’impacte des dialogues ne veulent plus rien dire.

L'anime dénature un chef d'œuvre du monde du shonen, car pour revenir au volume 78, c'est parfait, il y a tout. Allé je chipote mais plus de scènes de combats auraient pu me faire kiffer encore plus, car le trait est sublime il se prête parfaitement à l'action, c'est quelque chose qu'on ne ressent pas dans l'anime: le dynamisme et les traits de fuite, presque brouillon avec des aplats d'ombrage.

La narration, pas besoin de revenir dessus, personne n'est oublié et on oublie personne quand on passe à la scène suivante (dans Naruto t'oublie trop de choses par exemple).
L'auteur sait nous faire rentrer ce qu'il se passe dans notre crâne sans qu'on se dise "attend ils étaient où eux déjà?".

La mise en scène ne manque pas d'originalité, presser un peuple par des lames de rasoir, c'est un peu affreux. Bref le manga est la délivrance, la seule source de plaisir. Le messie du shonen d'aventure.

Pour moi une œuvre que je désire c'est celle qui me procure plusieurs sentiments différents au sein même d'un seul volume, Toriko 29:

-combat intense donc frissonnant.
-suspens donc réflexion sur la suite.
-passé des protagonistes touchant, donc de la compassion.
-nouveaux enjeux, fin d'arc, nouveaux monde en perspective, bref un manga qui évolue donc aucun sentiment d'ennuie.

Sur le plan de l'originalité du futur continent "le monde gourmet" de Toriko est la meilleure alternative à HxH et son arc "continent maudit" en pause éternel.

En terminant le volume j'ai eu envie de le relire, ainsi que l'arc entier. Voir le manga. C'est assez fou pour le signaler. PARFAIT!

Kishibe Rohan one shot et Steel Ball Run 21: Et merde, c'est parfait. Complétement mon tripe, par contre c'est de la bonne, ça t'envoie tellement haut. Araki c'est un peu le dieu de la defonce en manga, arf, on va dire mieux, plus qu'un mangaka, c'est un génie. Voilà.

Seven Deadly Sin 14: Qu'est-ce que c'est nullement classique... On dirait un shonen qui s'est trompé d'époque avec des romances mises n'importe comment, j'attends de moins en moins la suite. C'est mon avis, mais je trouve l'histoire inintéressante au possible, il y a un groupe de méchants tout droit sortie du livre Tartaros, et un pseudo mindgame avec le héros, marque maudite blabla...

Seven short stories, one shot: Ouais ba voilà je commence à cerner l'auteur, fan d'histoires d'amour tirées de ses fantasmes, des histoires d'héritier d'un art martial dangereux pompé sur HnK, l'histoire des extraterrestres est incompréhensible, et le coup de la patinoire, c'est la version premier degré de Rumiko Takahashi et Ranma 1/2 donc c'est raté. Je trouve que l'auteur est loin d'être bon. Il a ce dynamisme dans son trait, mais sa narration laisse vraiment à désirer.

Moon Shadow one shot: première fois que j'arrête à la moitié de ma lecture, pour reprendre plus tard, je me suis complétement ennuyé.

Image

Jojo partie 2 intégrale: Joseph, peut être le meilleur Jojo pour moi.

Image

Galaxy Express 999 intégrale 21 volumes: un de mes mangas préférés, pas vraiment envie d'en dire plus.

Image
Image
Image

J'ai fini la bible.

Import:

Image

Yuyu Hakusho Kazenban 15 volumes + Guide.

Image

Yuyu Hakusho
memorial CD box

Image
Image

Jump Ryu vol 1-2

Image
Image
Image

Artbook Junichi Hayama vol 3

Video game:

Image

Zelda Twilight Princess HD collector (me manque plus que la wiiU haha)

Gadgets:

Image

Fond vert + webcam HD (ouais j'ai envie de streamer des jeux).

Image

Autant streamer sur grand écran, en attendant la PS4.5, TV4K 3D incurvé 139 cm.

DVD/BD:

Image

-Shingeki No Kyojin les 2 films: très bon remontage. Toujours autant de frissons.
-Lupin The Third FujikoMine : Un bijou cet anime.

Image

-Yoshi/Madmax Fury Road: mon film d'action préféré de ces 10 dernières années.

Cadeau d'un pote:

Image

Mon petit xenomorphe version POP :)

Ma chaine Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=dPUu9Kj5aVg

Mon Twitter: https://twitter.com/Guipolaire

Mon Twitch: https://www.twitch.tv/jackyetyugui/profile

Mon Blog: http://worldofgokuhi.over-blog.com/

Re: Collection Gokuhi

MessagePosté: Sam Oct 08, 2016 09:39
par Gokuhi
Plus ou moins dans le désordre, mes achats geek, de mai à ce début d'octobre:

Artbook

JOJOVELLER EDITION LIMITÉE

Image
Image



Mangasses et d'autres trucs

SHONEN JUMP

Celui du premier chapitre de JoJo's Bizarre Adventure arrivé en 1987

Image


Celui du premier chapitre de d'Hokuto No Ken arrivé en 1983

Image

Celui du premier chapitre de YuYu Hakusho arrivé en 1990

Image
Image
Image

S'en suit donc, de l'intégrale de Tende shōwaru kyūpiddo en 5 volumes, la première série de Togashi (son premier manga est un one shot).

Bleach 62 à 70, ma lecture préférée, donc naturellement j'ai pris le beat them all sur PS3 qui n'est pas si facile en mode difficile, c'est pas vilain et il y a la vo, donc c'est kiffant, puis le coffret avec les 4 films.

Dorohedoro 19, meilleur seinen, voir oeuvre d'art de toute ma putain de vie (pour moi comme d'hab).

Golden Kamui vol 1, mon coup de cœur découverte de 2016.

L'attaque des titans 19, c'est surement l'auteur qui mérite la médaille d'or du manga à suspense, c'est réellement divin.

L'école emportée, intégrale en 6 volumes, pourquoi les meilleurs mangas sont ceux qu'on parle le moins? (tiens? manque le vol 4 sur la photo).

Naruto 71, c'est dantesque, c'est bien écrit, jamais de ma vie j'ai trouvé cette guerre longue, Kaguya s'intègre parfaitement et toute la mythologie autour est passionnante, puis en vérité il y a énormément de détails intelligents, ce n'est pas du pif dans toutes les créations graphiques. Et bordel la mise en scène déboîte.

Toriko 31-32, ce nouveau monde est la version du nouveau monde que j'aurai aimé voir dans One Piece (qui lui s’intéresse aux différents peuples et absolument pas au voyage en réalité). Bref c'est epique.

One Punch Man vol 4, et bien de volume en volume, je trouve ça de mieux en mieux, en vérité je commence même à trouver ce manga bien plus intéressant que l'anime, je ne parle pas de mise en scène mais plutôt d'atmosphère. Ce manga commence à avoir sa propre aura. Et l'anime a cuté des choses qui me semblent extrêmement importantes pour cette même aura justement. Bizarre à expliquer...

Assassination Classroom vol 12-13
, son succès (du moins au Japon) et réellement justifié, je n'ai rien à reprocher à cette série.

Killing Joke, c'était sympa. L'entrevue finale est ma partie préférée.

Black Sad vol 1, c'est ouffissime, depuis le temps que je voulais m'y mettre.

Dragon Quest 7 sur 3DS, le jeu de l'infini, j'en peux plus...

Image


Je continue à acheter les épisode G, le manga qui aurait du être tout en couleur (ce qu'ils ont fait pour la suite assassin si je ne me trompe pas) parce que c'est trop souvent illisible. Saintia Sho vol 1 super sympa c'est du Sailor Moon en plus violent avec une mythologie derrière donc ça a pris sur moi, Lost canvas intégrale DVD, c'est pas mal, par contre en manga je n'y arrive pas, c'est chiant à en crever tellement ça ne propose rien, bref... Sinon doucement je finis les Kazenban de Saint Seiya (on voit pas tout sur la photo mais en gros j'en suis au volume 13).

Vinland Saga vol 16, c'est parfait.

Docteur Slump, ma quête de la première version arrive bientôt à sa fin.

Dragon Ball AF intégrale (X2), de Young Jiji, petite vf indé, du caviar pour les fans.

Captain Tsubasa intégrale + World Youth, trouvé à 60€ j'ai dit ok.

L'intégrale DBZ tv et films, je m'en voulais d'avoir des copies chinoises >> oui avant l'ADSL, donc petit, je m'étais fait avoir, j'avais acheté l'intégrale de DBZ en dvd, des coffrets bleus pour avoir la vosta, mais le sous titrage était ignoble (ce n'était pas de l'anglais quoi).

Les 8 salopards Blu-Ray, premier film de Tarantino que j'aime, et donc que j'achète.

Image

Nadia le film collector, jamais vu, on m'avait dit que du négatif à l'époque, mais aujourd'hui je m’aperçois que les gens, faut pas les écouter. Alors pourquoi pas.

Figurine vintage de Dai no Daiboken, why not, c'est à cause de jouer à DQ7 ça.... Je matte les épisode de Fly et Abel en ce moment (entre autres).

On m'a offert une fig POP Godzilla, parce que je mets l'ost de Shin Gojira en boucle. Voilà.

Seven Deadly Sin volume 16 -17 ça ne vole pas bien haut. Mais la fin du vol 17 rattrape mon ennuie.

Steel Ball Run vol 23-24, pire partie de Jojo ever, à chier, j'ai détesté.

One Piece 79-80, merci Goda.

Jojo phantom Blood (ma partie préférée) dans un jeu de merde sur PS2.

Un capture vidéo HD, qui ne me sert à rien en vérité.

Image

Cellulos des OAV Jojo (le meilleur travail de la série à mes yeux).

Bardack After de Young Jiji, doujin superbement bien dessiné.

Coffret DVD Tex Avery, le truc qui te prouve que l'animation japonaise, même aujourd'hui, est bien en dessous.

Figurines Luffy/Goku 4, un jeux DS DBZ (super rpg), et des pamphlets des films DBZ avec des illustrations inédites.

Re: Collection Gokuhi

MessagePosté: Jeu Fév 09, 2017 20:36
par Gokuhi
J'ai reçu tellement de choses depuis, que j'ai pas envie de vous souler, en attendant j'ai reçu un truc assez rare, une adaptation libre d'une histoire courte d'Akira Toriyama, j'ai mis que la qualité cam pour le moment mais je vais essayer de faire au plus vite pour vous donner quelques chose de mieux:

Image
Image
Image

En attendant une meilleure qualité, voici le résumé wikipedia:

Pink, Les pirates de la pluie (Pink, Akira Toriyama, octobre 1982) est un manga one shot japonais publié pour la première fois par Fresh Jump's et en français en 1998 par Glénat dans Akira Toriyama Histoires Courtes volume 2.

Pink, Les pirates de la pluie est l'histoire d'une jeune fille qui vit dans une cité éloignée. Il n'y pleut plus depuis plus d'un an. La société « Silver Company », dirigée par un requin, y vend, à prix d'or, l'eau devenue si rare. Pink, aidée de Black, un petit dinosaure, passe son temps à attaquer les convois d'eau de la Silver Company. La Silver Company contacte la police et c'est ainsi que l'agent Bleu Nuit commence son enquête. Le beau shérif et la jolie voleuse font finalement équipe et délivrent le Diable de l'Orage1 que la Silver Company avait séquestré pour augmenter le rendement de son business.

Pink fut adapté en anime au cinéma dans le festival « Toeï Anime Fair » de juillet 1990, rebaptisée pour l'occasion « Akira Toriyama - The World ». Trois moyens-métrages furent diffusés : Dragon Ball Z : Le Combat fratricide, Pink - Water Bandit, Rain Bandit et Kennosuke-sama ; ce spectacle propose deux fois par an trois animes différents d'une durée de cinquante minutes environs par film (edit moi: plus 35mins mais bon..) . Un bon nombre d'adaptations de mangas de Toriyama y sont diffusées.




C'est ça que j'aime dans une adaptation: des prises de risque narrative tout en gardant l'esprit, utilisant une patte artistique personnelle qui dénature en rien le travail de Toriyama, lui randant hommage avec une véritable vision, et pas du copier/coller. Avec en prime une excellente animation, en bref, je suis super content de cet anime.